* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Appassionato de Anne Angelin

Romance contemporaine
Erotique
440 pages
Parution : 18 avril 2015
Editions CYPLOG
 
Lu dans le cadre d'un service presse numérique
 

Synopsis :

Trentenaire active, parfois immature, souvent impulsive et résolument française, Isabeau est infirmière en oncologie à St-Thomas à Londres. Cela n’a pas toujours été ainsi. Quelques années plus tôt, elle vivait à Paris et pensait avoir trouvé le bonheur. Jusqu’au jour où…

Depuis, atteinte de névrose post-traumatique, elle fuit toute relation sentimentale avec un homme.
Issu de l’aristocratie anglaise, Clarence dirige la société familiale depuis le décès de son père. Divorcé d’une femme INFIDÈLE qu’il a profondément aimée, il assume son célibat. Musicien de grand talent, il compose à ses heures perdues.
Ils viennent de deux milieux différents et ne se connaissent pas. Tout les sépare. Pourtant… Un pari va tout changer. Un simple pari lancé un soir dans un pub. Ce qui ne devait être qu’un jeu anodin, un moment éphémère, va devenir le prélude d’une grande passion.

 

L'avis de *Sandra, 22 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

Est-il possible de se reconstruire après un traumatisme?

De quelle manière l'amour peut-il nous détruire?

 

D'abord, dès l'annonce de sa sortie, la couverture me plaisait beaucoup. J'avais un peu l'impression que ça annonçait douceur et passion. Je ne me suis pas trompée, à un mot près : souffrance.

 

J'ai très vite accroché avec le prologue. Ce début de roman m'a particulièrement plu car on en apprend beaucoup sur Isabeau en quelques pages seulement. Nous dévoilant plusieurs années de sa vie. J'ai donc su très rapidement à qui j'avais affaire, et quel était son vécu et cela en un prologue. De quoi m'attacher à Isabeau en un clin d'oeil. Et l'auteure a une plume à laquelle j'ai tout de suite adhéré. Le style est agréable à lire et les pages se tournent facilement.

 

Puis l'histoire débute et on réalise que le passé d'Isabeau cache quelque chose de très sombre. En effet, dans le prologue, une période de sa vie n'a pas été révélée et c'est cette partie qui a transformé notre personnage. On imagine alors toutes sortes d'histoires concernant son passé. Surtout vu ses réactions. Isabeau est atteinte de névrose post-traumatique, qui la pousse à avoir des réactions extrêmes lorsqu'il est question de ses sentiments envers un homme par exemple. Elle réagit trop vivement, panique facilement, fait des crises. J'avoue que parfois c'était beaucoup trop pour moi. Je ne lis pas facilement ce genre d'histoire où le personnage principal est à ce point tourmenté. Le mal être, la souffrance et l'angoisse sont vite communiqués au lecteur et la lecture n'est pas toujours simple. Son comportement imprévisible ne m'a pas aidé de ce coté. Car on ne sait jamais ce qu'elle est capable de faire. Alors je redoutais énormément la révélation. Et en effet, c'est terrible. Isabeau a vécu un véritable calvaire. On espère donc qu'elle va réussir à se reconstruire malgré ce qu'elle a vécu. Et Isabeau a cette volonté. Une volonté de guérir, de construire une vie saine.

 

Peut être avec Clarence, cet homme qui demande à l'embrasser dans un pub, pour un pari. Mais leur relation est loin d'être aussi simple que je l'espérais. Clarence a lui aussi un passé douloureux, dû à une histoire avec une femme (très très) infidèle. Pour le coup, j'ai beaucoup aimé la relation passionnée entre Isabeau et Clarence. C'est passionnel, intense. Et encore une fois, on espère qu'ils vont en tirer le meilleur, quand ça se complique!

 

Verdict : Une lecture forte en émotions, poignante, presque pénible. 

 

 

Un grand merci aux Editions CYPLOG pour cette découverte.

 

*Sandra*

 

Pour acheter votre exemplaire

Epub (5€99) - Broché (17€90)

AMAZON -  FNAC



12/05/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres