* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Jeunesse Eternelle de Nathalie Le Gendre

 

 

 

Science Fiction

240 pages

Parution : le 26 octobre 2016

Editions BAYARD

 

 

 

Synopsis :

 

Léna, 16 ans, est atteinte d’une forme d’amnésie. Elle vit dans un centre spécialisé, le Centre des Aigles Bleus. Tous les dimanches, Étaine une femme vient lui rendre visite. On ignore quelle relation lie Léna à Étaine, mais il y a une grande tendresse entre les deux femmes. Un jour, Étaine annonce à Léna qu’elles ne se verront plus pendant une longue période. En partant, elle remet à la jeune fille un manuscrit de sa soeur, qui était elle aussi atteinte d’amnésie. Dès lors, Léna se plonge dans la lecture de la vie de Shanel.

 

 

 

L'avis de *S* 26 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Léna a seize ans. Une maladie qui touche sa mémoire lui fait oublier la moindre petite chose. Elle passe donc ses journées chez sa grand mère, ou à l'Institut. Chaque dimanche, elle reçoit la visite d'Etaine, une femme qu'elle ne connaît pas vraiment. Ou peut-être ne s'en rappelle t-elle simplement pas. Lors de sa dernière visite, Etaine lui annonce qu'elles ne se verront plus pendant un certain temps. Elle part en voyage et promet de revenir. Mais avant de partir, Etaine lui confie le journal de sa sœur Shanel qui, elle aussi, était malade...

 
La construction du récit est tout à fait originale et parfois perturbante. On suit à la fois le quotidien de Léna et en parallèle le contenu du journal. Léna lit la vie de Shanel, une femme d'une quarantaine d'années qui se remet en question. Sa vie n'est pas celle qu'elle imaginait. Heureusement, elle vient de trouver un travail bien rémunéré. Un travail qui lui demande simplement de tester un sérum en phase d'essai clinique. On découvre alors cette femme à plusieurs périodes de sa vie, avec les effets du sérum. Shanel seule. Shanel amoureuse. Shanel heureuse. Shanel abandonnée. Shanel malade. 
 
Nous poursuivons la lecture avec une certaine inquiétude. On devine aisément où tout cela nous mène, mais la découverte fera t-elle du bien à la jeune fille? On l'espère de tout coeur. Léna se trouve être un personnage instable et fragile. On a envie de comprendre cette maladie qui la ronge chaque jour et la lecture du journal ne semble pas arranger la situation. Son état se dégrade. Léna n'a plus seulement des problèmes de mémoire, mais développe aussi des problèmes de comportement. Elle devient colérique et violente. Est-ce dû à sa lecture? Les questions se multiplient mais rapidement nous faisons le lien entre leurs deux histoires. Entre la détresse de Léna et la détresse de Shanel. Entre ces deux personnages qui faiblissent à vue d'œil...
 
La fin du roman m'a particulièrement plu, parce que très touchante. Je n'imaginais pas du tout cette fin qui porte un beau message. L'auteure nous offre ici une belle palette d'émotions, de manière assez inattendue. C'est une belle et tragique lecture qui m'a surprise, davantage par la construction du récit et cette plume douce et mélancolique.
 
 
 
 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

" Une seconde chance... Celle de tout effacer pour mieux repartir. "

 

 

 

 

"... Je ne suis qu'une vaste demeure dans laquelle tous les fusibles semblent sauter les uns après les autres, et bientôt, je serai éteinte..."

 

 

 

" Ce qui touche le coeur se grave dans la mémoire... "

 

 

 

 

Pour acheter votre exemplaire (14,90€)

AMAZON -  FNAC



18/11/2016
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 114 autres membres