* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Keep Calm and Love me de Catherine Kalengula

 

Romance

384 pages

Parution : le 30 octobre 2015

Editions MILADY

Collection MILADY ROMANCE


Synopsis :

Pour quelle raison me suis-je retrouvée agenouillée sur le pont des Arts, en plein milieu de la nuit et à moitié soûle ? Pour casser le cadenas que mon ex et moi y avions posé avant qu’il ne me quitte afin de se fiancer avec ma sœur! Voilà aussi pourquoi je suis partie à Londres. Pour refaire ma vie et retrouver mon ancien flirt, Jaimee. Mais entre mon éditeur qui me demande d’écrire de la romance érotique alors que je n’y connais rien et les numéros de charme de mon voisin, un Irlandais qui se croit sexy en diable, ma nouvelle vie est finalement loin d’être simple…

 

L'avis de *Sandra* 23 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

La dernière relation amoureuse de Lina a fini en désastre. Son petit ami est tombé amoureux de sa soeur. Lina en a beaucoup souffert. Elle a l'impression d'avoir été trahie et elle a besoin d'oublier. Elle quitte Paris et part donc vivre à Londres pour prendre un nouveau départ. Avec l'espoir de retrouver son enthousiasme et sa joie de vivre. Et peut être y croiser à nouveau l'amour...

 

Il y a un petit coté réaliste qui m'a bien plu dans ce roman. Lina est dans une mauvaise passe. On suit sa vie au moment où ça ne va pas fort, une période pendant laquelle elle essaie de remonter la pente seule. Lina nous raconte son quotidien avec son installation à Londres, sa recherche de boulot, ses travaux d'écriture (puisqu'elle est romancière), ses rencontres, ses sorties... comme cela pourrait très bien se passer dans la vraie vie. L'auteure n'en fait pas trop et c'est l'énergie de Lina qui fait toute la différence. Lina est une femme drôle et pétillante, une femme pleine de peps et le roman est donc plein d'humour, comme j'aime. Même si elle souffre encore de sa dernière relation, elle croit encore aux belles histoires d'amour. C'est une jeune femme qui essaie de relativiser quand ça va mal. Elle prend toujours le bon coté des choses et cette joie de vivre rend son personnage très attachant. On comprend très bien qu'elle soit réticente à l'idée de tenter sa chance avec un autre homme, de peur d'avoir encore une relation décevante. Mais elle tente tout de même, et ce que j'ai apprécié c'est que l'amour n'est pas vraiment là où elle le cherche, ni comme elle l'avait prévu.

 

Lors de son séjour à Londres en tant que fille au pair, plus jeune, Lina était tombée amoureuse d'un jeune homme, Jaimee. En repensant à lui, Lina se dit que c'est exactement la personne avec qui elle voudrait réessayer. Bien évidemment, ça ne se passe pas comme prévu. Bien que leurs moments ensemble fassent remonter d'agréables souvenirs, il n'est plus celui qu'il était. Et finalement, Lina pourrait bien avoir quelqu'un d'autre en tête. Parce qu'il y a aussi ce Swann. Swann, ce voisin arrogant, exaspérant, désespérant... mais surprenant. Un homme qui sait jouer de son charme mais qui est plus vulnérable qu'on ne le pense. Avec Lina, il est un peu envahissant. Il s'invite chez elle, il joue avec elle, se moque d'elle... Un voisin chiant comme Swann n'est pas si désagréable finalement mais je n'en dis pas plus! ^^

 

 

Verdict : J'ai aimé cette petite histoire d'amour. Un roman léger, idéal pour se détendre. On se laisse facilement emporter dans les aventures de Lina et l'évolution de ses relations amoureuses.  Je l'ai trouvé très attachante, tout comme le beau Swann.

 

 

Ma note : 7/10

 

 

 

 

 

Pour acheter votre exemplaire (7.90€)

AMAZON - FNAC

 

 

 


 

A paraître, dans la même collection

(en librairie le 26 février 2016)

 


Fêtarde patentée, Marisol Winston rêve d’ouvrir une boutique de décoration de luxe à Los Angeles. Malheureusement, son père ne la financera que si elle effectue une cure de désintoxication au shopping. Survivre à quelques semaines sans Dior, passe encore ; mais elle doit en plus effectuer un stage comme bonne à tout faire au fin fond de l’Arizona. La voici obligée d’apprendre l’usage du balai et du lave-vaisselle. À sa grande surprise, elle se laisse attendrir par les trois canailles dont elle a la charge, et par leur père, délicieusement séduisant malgré ses vêtements bon marché.



03/02/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 114 autres membres