* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

L'énigme John Foggart de César Mallorqui

 

 

Aventure - Science Fiction

560 pages

Parution : le 6 juillet 2016

Editions BAYARD JEUNESSE

 

 

Synopsis :

Avant d'embarquer sur le Britannia, le célèbre scientifique John T. Foggart a laissé à sa femme, lady Elizabeth Faraday. , un coffre de reliques trouvées dans la crypte de saint Bowen, contenant, entre autres objets énigmatiques, des morceaux d'un métal inconnu. Il l'a aussi mise en garde contre un certain Aleksander Ardan, dirigeant de la société Ararat Ventures. Or, depuis, leur coffre a été cambriolé, et, lorsque le Britannia a fait escale en Norvège, il n'y avait plus trace de John Foggart. Lady Elizabeth, inquiète, convainc un ancien collègue de son mari, l'irascible professeur Zarco, d'organiser une expédition pour partir à sa recherche. En plus d'eux feront partie du voyage Katherine, la fille de lady Elizabeth, Adrian Cairo, l'homme de confiance de Zarco, le jeune photographe Samuel Durango et le chimiste Bartolomé Garcia. La seule piste qu'ils possèdent est un ancien code médiéval, le Codex Bowenus, qui les emmènera de Londres au cercle polaire et même au-delà...

 

L'avis de *Sissi*, 20 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

Madrid, 1920. John Foggart, archéologue et explorateur, a disparu. Sa femme Lady Elisabeth et sa fille Katherine sont très inquiètes. Elles s'adressent alors au professeur Zarco pour partir à sa recherche. Pour le convaincre de mener l'enquête et cette incroyable expédition qui attend son équipage, Lady Elisabeth lui confie l'une des découvertes de son époux. Ce dernier lui a envoyé un paquet, contenant un morceau de métal. Un morceau de métal dont la composition est inconnue, et surtout scientifiquement improbable...

 
On ne sait pas jusqu'où ce voyage va nous mener, ni ce qu'a bien pu découvrir le scientifique John Foggart. Mais une chose est sûre, on embarque avec grand plaisir. J'ai vraiment apprécié partir à l'aventure avec ce roman. Les découvertes sont fascinantes, puis de plus en plus mystérieuses et étranges. A elle seule, l'île de Bowen nous offre de nombreuses surprises, mais les escales ne sont pas en reste. Ça vaut le coup d'œil et on aurait justement envie d'explorer les grottes par exemple, voir tout cela de nos propres yeux. Jusqu'à ce que le danger soit trop présent. Un danger qui n'a pourtant rien à voir avec la société concurrente sans scrupules, qui les poursuit pendant toute l'expédition, espérant mettre la main sur les découvertes du scientifique.
 
Le professeur Zarco est sûrement le personnage qui marque le plus les esprits dans ce roman. C'est un vieux bougon, au fort caractère. Un homme aussi insupportable qu'il est brillant. Par ailleurs, il sait comment mener l'enquête et vers où diriger l'expédition. On peut dire que grâce à lui, le voyage est quelque peu animé. Ses préjugés sur les femmes lui valent quelques disputes avec Lady Elisabeth. Qui est bien déterminée à démontrer que les femmes sont elles aussi intelligentes et possèdent les mêmes aptitudes, si ce n'est plus. Le professeur se fait clouer le bec à plusieurs reprises et cela m'a vraiment fait sourire. Un peu de féminisme ne fait jamais de mal !
 
Le voyage est assez enrichissant, malgré le rythme lent dû au trajet entre chaque escale. Sur le navire Saint Michel, chaque membre de l'équipage partage son expérience et ses connaissances, et ce dans plusieurs domaines. Le jeune Samuel Durango, photographe, fait son petit effet avec son histoire et sa bravoure. Mais également parce que nous avons droit à des passages de son journal intime, dans lesquels il livre son ressenti, ses questions, sur cet étonnant voyage.
 
Verdict : Un voyage très agréable ! Dans ce récit, on ressent plus que jamais l'influence de Jules Verne. L'auteur avoue d'ailleurs en fin de roman apprécier ses œuvres et tout particulièrement Vingt mille lieues sous les mers. Les références sont là : L'Atlantide, Némo, le Nautilus... Celles qui rappellent Le Monde Perdu de Arthur Conan Doyle ne manquent pas non plus. Nous voilà plongés dans un autre monde, au coeur d'une expédition riche en découvertes ! 
 
 
 

http://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

".... Zarco tira soudain de sa veste un pistolet et visa le Norvégien à la tête. Harek déglutit et garda le silence, les yeux rivés sur le canon de l'arme.

- Tu ne me connais pas mon petit gars, grinça le professeur en se penchant vers lui. Laisse moi te dire que je déteste qu'on me mente, j'ai l'impression qu'on me prend pour un abruti et ça me fait sortir de mes gonds. Et quand je suis en colère, je suis capable du pire, tu saisis? Je pourrais par exemple t'arracher le foie et le déguster avec une sauce au vin. Mais je t'excuse : tu ne sais pas à qui tu as affaire, alors je vais te laisser une seconde chance... "

 

 

 

 

 

Pour acheter votre exemplaire (15,90€)

AMAZON - FNAC



05/08/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres