* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

La maison des reflets de Camille Brissot

 

 

Science fiction

352 pages

Parution : le 2 février 2017

Editions SYROS

 

 

Synopsis :

 

Depuis 2022, les Maisons de départ ressuscitent les morts grâce à des reflets en quatre dimensions qui reproduisent à la perfection le physique, le caractère, et le petit je-ne-sais-quoi qui appartient à chacun. Les visiteurs affluent dans les salons et le parc du manoir Edelweiss, la plus célèbre des Maisons de départ, pour passer du temps avec ceux qu'ils aimaient. Daniel a grandi entre ces murs, ses meilleurs amis sont des reflets. Jusqu'à ce qu'il rencontre Violette, une fille imprévisible et lumineuse... Bien vivante.

 

 

L'avis de *S*, 26 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

Daniel, quinze ans, vit dans la maison Edelweiss. Ce manoir n'est pas seulement celui dans lequel il a grandi, c'est aussi une Maison de Départ, l'une des plus connues. Un lieu où il est possible de retrouver des proches disparus. Son père travaille sur leurs reflets, leurs doubles virtuels, ne recréant pas seulement l'apparence physique mais aussi leurs traits de caractère et leur personnalité. Une manière de ressusciter les morts...

 
Nous plongeons dans un futur proche peu éclatant, un monde grisâtre, mais où la technologie fait des merveilles. Nous y rencontrons Daniel, un garçon curieux, sensible et touchant. Avoir grandi avec des reflets fait certainement de lui un garçon bien différent. Ses meilleurs amis sont des reflets. Son père et sa gouvernante sont les seuls humains réels qu'il côtoie au quotidien. Il est arrivé à un âge où tout cela le pousse à réfléchir et à s'interroger sur l'activité de la maison Edelweiss. Alors qu'il est entouré par de nombreux reflets, Daniel se sent seul et j'ai aimé que l'auteure prenne tant de soin à nous faire comprendre ce qu'il ressent. Je me suis sentie très proche de lui, et souvent, je me suis mise à sa place.
 
Il aura suffit d'une jolie rencontre pour pousser Daniel à redécouvrir son monde. Violette. Une jeune fille vivante, fascinante, avec qui il échange des lettres pendant plusieurs mois. Cet échange est d'ailleurs très attendrissant, mais son quotidien va en être totalement bouleversé. C'est une vraie remise en question pour Daniel puisque petit à petit, il doit faire face à la réalité. Mais est-il prêt à entendre les vérités sur le monde qui l'entoure?
 
Cette lecture soulève de nombreuses questions, en rapport au deuil. Et non, ce n'est pas un roman déprimant, même si il ne vous laissera pas insensible pour autant. Le cadre est original et c'est une manière assez étonnante (et moderne) d'aborder le sujet. La création des reflets permet de prolonger le souvenir d'un être cher. On peut voir tout cela comme un peu de réconfort. Mais après?  Les reflets sont pour Daniel un petit miracle qu'il faut chérir et les réflexions qui en découlent sont très cohérentes. La cérémonie de la dernière nuit m'a particulièrement chamboulée, tout autant que notre jeune héros. Dans ce monde où il est possible de faire revivre les défunts, est-il bon de maintenir l'illusion? Et surtout, quelles sont les limites du virtuel?
 
Verdict : La maison des reflets est un roman de science fiction lumineux, profond et parfois un peu douloureux. L'auteure nous offre une réflexion sur la mort et son acceptation, et j'ai trouvé son approche très intéressante. C'était également l'occasion pour moi de découvrir une auteure et je ne suis pas déçue. Sa plume est douce, mélancolique, intelligente et m'a donné envie de me pencher sur ses autres romans.  
 
 
 
 
 
"... Tous les salons de la Maison sont équipés de panneaux 3D, du sol au plafond. Il suffit de sélectionner un décor pour se retrouver sur une plage tropicale, dans un chalet perdu au milieu de bois denses ou un jardin débordant de fleurs. Certains disent que la Maison n'est qu'une salle de cinéma géante. Mais dans quel cinéma peut-on converser et rire avec des morts? ..."
 
 
 
 
 
"... Il n’y a rien de pire que de voir un proche nous être arraché, sans nous laisser la chance de poser le point final à l’histoire que nous écrivions ensemble ..."
 
 
 
 

 

Pour acheter votre exemplaire (16,90€)

AMAZON -  FNAC

 



04/02/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres