* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Le prof, moi et les autres de Rachel McIntyre

  

250 pages

Parution : le 9 septembre 2015

Editions MILAN

Collection MACADAM

 

Lu dans le cadre d'un partenariat avec la collection MACADAM

Un grand merci pour ce roman!

 

Synopsis :

Salut, moi c'est Lara. J'ai 15 ans. Ma vie est un enfer. Mes parents s'engueulent, ma meilleure amie m'a lâchée. Je suis cernée par les crétins. Seul rayon de soleil dans ce monde pourri : Ben. Il est beau, il est fort, il est prof. Mon prof. Évidemment, j'ai craqué. Et miracle de la vie : lui aussi.

 

L'avis de *Sissi* 19 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

A l'école, Lara doit supporter les méchancetés de ses camarades. Et à la maison, elle voit sa famille s'effondrer petit à petit, à cause du manque d'argent et des disputes. Sa vie déraille et elle se sent seule... Jusqu'à l'arrivée de son nouveau prof de littérature : le beau Ben Jagger, la seule personne qui semble s'intéresser à elle et à ses problèmes...

 

Ce roman est écrit sous forme de journal intime, nous livrant les moindres pensées d'une adolescente qui souffre des moqueries de ses camarades. La première chose qui m'a surprise, c'est que ce soit écrit avec tant d'humour. On aborde un sujet sérieux, celui du harcèlement scolaire, à travers l'histoire d'une ado qui a besoin d'aide, et pourtant tout est réuni pour que la lecture soit des plus agréables et des plus légères. Dès les premières pages, Lara nous donne le sourire avec ses remarques piquantes. On sent tout de suite que c'est un personnage intelligent et fort, qui n'est pas du genre à s'apitoyer sur son sort. Et on espère que tout va vite s'arranger pour elle et que ce n'est qu'une mauvaise passe.

 

Je trouve que le sujet du harcèlement scolaire est vraiment bien traité dans ce roman. A travers l'histoire de Lara, on nous montre de quelle manière les petites moqueries de tous les jours évoluent. Lara est méprisée pour des raisons stupides. C'est une intello, elle est rousse, elle est pauvre, et a un nom de famille que ses camarades ont réussi à tourner au ridicule. D'abord, la jeune fille arrive à surmonter les attaques verbales, les insultes. Ne voulant pas se laisser faire, elle a même tendance à leur répondre. Je l'ai trouvé bien courageuse! Mais comme on peut se l'imaginer, c'est de pire en pire, et ça se transforme en bousculades, humiliations, menaces... sans que personne ne réagisse. Il est clair que personne ne mérite de vivre ça, ni d'être traité de cette manière. Le plus terrible, c'est de constater les répercussions sur le moral de la personne poussée à bout, et sur sa vie de tous les jours. Attendre le bus devient insurmontable pour Lara, et nous, on se sent impuissant face à la situation...

 

Pourtant, la vie de Lara change avec l'arrivée de Ben Jagger, son prof de littérature. Il est le seul à avoir remarqué comment les autres élèves la traitent. C'est son tout premier poste et on sent qu'il veut bien faire. Il lui donne un but en lui proposant de travailler sur un projet. Il est là pour l'encourager et pour l'aider à s'intégrer, comme tout bon professeur le ferait. Et surtout, il lui redonne confiance en elle.

A seulement seize ans, on comprend pourquoi Lara finit par développer des sentiments amoureux pour son jeune professeur. Il n'y a que lui qui semble s'intéresser à ses problèmes et ça fait toute la différence. Ce que j'ai apprécié dans cette relation interdite, c'est l'impact sur la vie de Lara et voir comment une seule personne peut redonner un peu d'espoir. Après tout, être amoureuse, ça change la vie, ça fait un bien fou! Et c'est exactement ce qu'on ressent en poursuivant la lecture. Son amour pour son professeur prend toute la place, et les méchancetés de certains élèves passent au second plan. Biensûr, bien que le professeur soit quelqu'un de bien et que leur amour semble sincère, on se sent tout de même un peu gêné par cette relation qui n'est pas saine. Ils ont dépassé les limites de la relation prof/élève et on est conscient que ces agissements auront des conséquences tôt ou tard, pour tous les deux...  

 

Au final, j'ai passé un agréable moment de lecture. Lara est un personnage auquel je me suis très vite attachée et dont la situation m'a touché. J'ai peut être trouvé la fin un peu rapide, avec les derniers évènements qui s'enchaînent à toute vitesse. Mais j'y ai au contraire beaucoup apprécié les dernières réflexions. Il est intéressant de voir jusqu'où toute cette histoire a mené Lara, et ce qu'elle tire de ces expériences, avec du recul.

 

Lecture réaliste et touchante, à mettre entre toutes les mains, sans hésiter !

 

 

http://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

"...
- Lara.
Ses doigts tapotaient le volant.
- Dis moi qui a fait ça. Je veux des noms.
- Je ne sais pas, ai-je répondu machinalement. C'est à gauche après le feu.
J'ai détourné le regard.
- Si tu ne veux pas te confier à moi, d'accord, mais il va falloir que tu en parles à quelqu'un. Tu crois peut-être que ce serait lâche de dénoncer les coupables, mais en vérité, c'est ridicule de tout garder pour toi.
-Je ne comprends pas de quoi vous parlez, ai-je lâché.
Lamentable.
- Moi, ce que je ne comprends pas, a t-il rétorqué, c'est pourquoi une fille aussi intelligente que toi joue les idiotes. Tu n'as pas à supporter tout ça. Va voir Mme Ellis et raconte lui tout. D'ailleurs, demain, première heure, je t'emmène dans son bureau, point final.
..."
 

 

Pour acheter votre exemplaire (12.50€)

AMAZON - FNAC



05/10/2015
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres