* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Les Ombres de Kerohan de N.M Zimmermann


 

 

Jeunesse - Mystère

235 pages

Parution : le 24 février 2016

Editions ECOLE DES LOISIRS

 

 

Synopsis :

À douze ans, Viola a déjà traversé bien des épreuves. Lorsqu'elle est envoyée chez son oncle en Bretagne, avec son frère Sebastian, on lui dit que l'air marin lui fera du bien. Il paraît que son oncle est très riche, qu'il habite un manoir, à Kerohan, et que l'on peut s'y reposer. Se reposer, vraiment ? Certes, le parc est immense, et Viola et Sebastian ont chacun une chambre, mais il n'y a pas grand monde pour prendre soin d'eux. Et qu'est devenue la prétendue fortune de leur oncle ? Le manoir est bien vide et, à Kerohan, Viola et son frère sont des proies faciles pour l'ennui et la solitude. Encore que. Peut-on parler de solitude quand d'étranges silhouettes parcourent les couloirs à la nuit tombée ? Quand Sebastian prétend avoir vu un korrigan ? Quand la salle de musique déserte résonne de la musique d'un piano ? Et que veille sur eux tous l'inquiétant docteur Vesper.

 

 

L'avis de *Sissi* 20 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

XIXème siècle. Bretagne. Après la mort de leur mère, Viola et Sébastian sont envoyés à la campagne, chez leur oncle au manoir de Kerohan. Pendant que leur père poursuit ses affaires. Intimidés et angoissés à l'idée de se retrouver seuls, les deux enfants redoutent ce séjour loin de chez eux. Loin de Paris.

 

C'est dans une demeure immense que Viola et Sébastian mettent les pieds. Vide. Glaciale et sombre. Sinistre. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que l'accueil n'est pas très chaleureux. Leur oncle n'est pas très présent, leur tante et leur cousine sont si malades qu'elles restent alitées la plupart du temps, et les deux autres personnes qui semblent vivre au manoir sont assez froids. J'étais donc très intriguée dès les premières pages, et mon intérêt pour le manoir de Kerohan et ses secrets n'a fait que croître au fil de la lecture.

 

J'ai adoré le personnage de Sébastian, le petit frère âgé de sept ans. Viola le protège parce que c'est elle la grande soeur. Parce qu'il n'y a plus qu'elle. Il est un peu bizarre mais c'est son frère et elle l'adore. Sébastian raffole des histoires de fantômes et de créatures imaginaires. Il a beaucoup d'imagination et à plusieurs reprises on se demande si ce qu'il voit pourrait bel et bien être réel. Viola, quant à elle, est plus rationnelle malgré ses inquiétudes sur ce lieu étrange. Les couloirs sombres du manoir et ses portes closes, les ombres, ne manquent pas de la tourmenter elle aussi.

 

Il se passe des choses étranges au manoir de Kerohan. Des choses très étranges. J'étais plus que ravie de voir que l'auteure abordait le folklore breton. J'ai adoré m'imprégner de ces éléments fantastiques, l'ambiance y était vraiment délicieuse. Pour tout vous dire, j'ai dévoré ce roman en une soirée, mais il y a un passage en particulier qui m'a fait froid dans le dos. A tel point que j'ai allumé toutes les lumières de la chambre. Les deux enfants ne sont pas rassurés, et j'avoue que je ne l'étais pas tellement non plus. Cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti cette sensation avec un roman jeunesse, et j'ai adoré ça.

 

 

Une lecture plaisante et mystérieuse, qui m'aura donné quelques frissons.

 

 

 

 

Ma note : 8,5/10

 

 

 

 

"... Ce ne sont que des histoires, m'sieur. C'est une souris ou des planches qui grincent dans vot' chambre. On raconte que les korrigans sont de sales petites bêtes toutes noires avec une grosse tête d'humain poilue et des yeux rouges qui viennent jouer des mauvais tours aux gens. Mais c'est pour qu'les gosses y se tiennent tranquilles la nuit, rien d'autre... "

 

 

 

Pour acheter votre exemplaire (15,50€)

AMAZON - FNAC

 



01/08/2016
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 114 autres membres