* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Les Sous-Vivants de Johan Heliot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeunesse - Fiction - Post Apocalypse

320 pages

 Parution : le 14 janvier 2016

 Editions du SEUIL Jeunesse

 

Synopsis :

 

L'humanité, devenue stérile, a presque disparu de la surface de la Terre. Dans un Paris en ruines envahi par la forêt, de petites tribus survivent tant bien que mal. Le jour, leurs membres doivent affronter une chaleur étouffante ; la nuit, un ennemi plus implacable encore : les ferhoms, étranges robots qui enlèvent les adultes et les emportent vers une mystérieuse destination.

 

 

L'avis d'Alex, 16 ans, rêveur et mangeur de papier

 

Paris est méconnaissable. Paris est en ruines. Plus d'électricité, plus d'eau potable. La nature a repris ses droits. La journée, il est impossible de s'aventurer à l'extérieur à cause de la chaleur, et la nuit, le danger vient des Ferhoms, des monstres de métal. Différentes tribus réussissent à survivre bien à l'abri dans leur refuge de pierre, dans la forêt ou encore sous terre. Soria vit dans la tribu Ilesite. Lorsque son père et son ami disparaissent lors d'une mission troc, elle part à leur recherche et franchit les frontières pour se rendre dans un territoire dangereux, celui des Ferhoms...

 

Johan Héliot propose ici un monde bien différent du nôtre, même si on repère très vite les vestiges de notre monde, avec la Tour Eiffel qui porte le nom de Haute Pointe, ou encore avec Notadam (Notre Dame de Paris). Nous sommes bien à Paris mais dans un monde post-apocalyptique mystérieux, plus sauvage. Pour comprendre comment il est organisé, on suit deux histoires. Celle de Soria et celle de Tigdal. Soria vit à la surface. C'est une jeune fille courageuse, attirée par l'extérieur, et prête à tout pour sauver ceux qu'elle aime. Mais elle ne sait rien de ce qu'il y a en dehors de son refuge. Tigdal, lui, vit sous terre, dans les tunnels, dans la communauté des Hommes-Vrais. Depuis tout petit, il suit une formation pour devenir un Pur à part entière. On attend de lui qu'il devienne fort et compétent mais on le sent tout de suite différent et plus sensible que les autres. Contre toute attente, son instructeur décide de le faire entrer dans l'Ordre des Pilotes, l'occasion d'en savoir plus sur la vie à la surface et sur les Ferhoms.

 

Je pense que ma préférence va aux chapitres de transition appelés "Le Racontar de Selim", que j'attendais toujours avec impatience. Ces chapitres nous aident à comprendre petit à petit les mystères de ce monde, sous forme de légendes et de petites histoires, racontées par le jeune Selim, rêveur et ami de Soria. J'ai adoré ces passages tous plus mystérieux les uns que les autres. On ne sait pas trop ce qu'il faut prendre au mot et c'est une façon de faire jouer notre imagination. Surtout que les questions se multiplient. Comment les Purs sous terre, et les tribus à la surface sont-ils nés? Comment survivent-ils? Pourquoi ce titre? Que sont les Ferhoms? A quoi servent-ils? Pourquoi ces disparitions?

 

Je me suis facilement laissé emporter par leurs aventures et surtout par ce qu'ils découvrent. Au fur et à mesure des évènements, l'histoire est de plus en plus captivante. Les circonstances font que les différents groupes (Purs, Ilesite, Invisibles...) vont se rencontrer et qu'ils vont en apprendre les uns sur les autres. Et on ne s'attend pas du tout à LA découverte que j'ai trouvé incroyable, inquiétante et étrange. Je n'avais pas pensé à cette possibilité et j'ai été très très surpris. Une fois que tous les éléments nous sont révélés, ça nous fait réfléchir à l'équilibre de ce monde et on en redemande. J'aimerais beaucoup qu'il y ait une suite car les autres tribus pourrait bien nous étonner par leur rôle, elles aussi.

 

Verdict : Une très bonne découverte que je conseille fortement. J'attendais mon premier coup de coeur de l'année 2016 et je le tiens! C'est une dystopie jeunesse étonnante, très bien écrite. Je découvrais la plume de l'auteur pour la première fois et je ne suis vraiment pas déçu. J'adore l'imaginaire de Johan Héliot et je vais m'empresser de découvrir ces autres romans, dont les Substituts qui me tente bien.

 

 

 

"... On dit qu'un jour les hommes ont offensé si gravement la terre de leurs ancêtres qu'elle s'est mise à vomir une armée de monstres par toutes ses fissures. On dit que les ferhoms, ainsi qu'étaient nommés ces monstres, arrivaient du coeur de la terre où brûlait en secret un soleil, dont la chaleur avait enfanté chacun d'eux en faisant fondre la roche ... "
 
"... On dit que les profondeurs du monde abritent un peuple aux moeurs étranges, maîtres des ferhoms et d'autres terrifiantes merveilles à l'usage mystérieux ... "

 

 

 

Lire un <<  EXTRAIT >>

 

 

 

Acheter votre exemplaire (14€)

AMAZON FNAC

 

 

 

L'auteurJohan Heliot a été professeur de français et d'histoire-géographie. Sous divers pseudonymes, il a écrit plus de trente romans de science-fiction et de fantasy, dont une dizaine pour la jeunesse (Syros, Magnard, Fleurus...). Sous le nom de Wayne Barrow, il a remporté le Grand Prix de l'Imaginaire 2007 pour son roman Bloodsilver  et s'est imposé comme l'un des maîtres incontestés de l'imaginaire français.


 

Conseil Lecture

 

<< Les Ailés de Eric Simard >>



10/02/2016
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres