* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Lettres écarlates de Anne Bishop (tome 1)

meg-corbyn-tome-1---lettres-ecarlates-400695-250-400.jpg
Synopsis :

Meg Corbyn a vécu toute sa vie coupée du monde, traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules se servant de ses visions du futur pour s’enrichir. Lorsqu’elle s’enfuit, ils sont prêts à tout pour la récupérer, même à s’aventurer sur le territoire des Autres. Ces créatures de cauchemar prêtes à éradiquer l’humanité au moindre faux pas auprès desquelles Meg va trouver refuge. Mais si Simon Wolfgard, loup-garou et chef de la communauté, est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, il pourrait à tout moment décider de simplement éliminer cette source de danger pour les siens…

 

Critique de *S, 23 ans, rêveuse et mangeuse de papier * :

 Lettres écarlates de Anne Bishop, c'est du Yum Yum ! ^^

C'est pas un livre qu'on dévore en 3h, c'est un livre qu'on prend le temps de savourer. Et là, j'ai vraiment pris le temps de l'apprécier. Qu'est ce que je me suis régalée!

Ca faisait longtemps que je n'avais pas lu d'Urban fantasy aussi agréable. Je dois dire que ouai, ça m'avait manqué :)

 

Anne Bishop nous dévoile un monde fascinant, quelque chose de nouveau, dont elle pose les bases tout doucement. Les Terra Indigene et les humains se tolèrent. Enfin... presque. Les créatures ont le contrôle sur les terres, et ont imposé des limites et des règles aux humains. Quiconque ne les respecte pas, sera... mangé. Les lois humaines ne sont donc pas valables sur le territoire des Autres. 

Les créatures sont appelées Les Autres, ou Terra Indigene, et sont représentés par des métamorphes (loup, ours, corbeau...), des vampires, et autres espèces que vous prendrez plaisir à découvrir. Ils sont dangereux, cruels, redoutables et n'ont aucune pitié pour les humains qui les provoquent.

 

Meg Corbyn est une humaine. Elle est en fuite, contre quelque chose d'assez terrible pour qu'elle parte se réfugier dans l'Enclos (en territoire Terra Indigene). Elle devient agent de liaison, et se charge du courrier pour Les Autres. Elle est fragile, oui, mais seulement parce qu'elle n'a jamais mis les pieds dans le monde extérieur, la plupart des choses qui l'entourent lui sont inconnues. Je n'en dirais pas plus sur ses origines, je trouve même dommage qu'on en parle autant dans le résumé. Mais de ce fait Meg agit bizarrement, elle ne réagit pas toujours comme les humains et ça fait sourire (entre autres, son idée de "compagnon de cordée" ).  Le plus intéressant c'est qu'ils sont tous pris d'affection pour cette humaine un peu étrange et sont prêts à la protéger comme l'une des leurs. Parce que la menace est là, et Meg l'a dit, elle préfèrerais mourir que retourner là d'où elle vient.

Ce qui est très appréciable aussi, c'est qu'on suit de nombreuses actions de près, mais pas seulement avec Meg. Les personnages secondaires ont eux aussi leur place dans le récit.  On va jusqu'à s'intéresser aux motivations des "gros méchants", à l'intégration des policiers humains, ou au rôle de chaque terra indigene proche de Meg.

Et puis cette fin top top qu'on attend avec impatience, et qui nous livre encore de nouveaux éléments. C'est un peu frustrant de se dire qu'il va falloir attendre pour la suite...

 

Une superbe découverte pour ma part! 

 

** 18/20 **

*S *

 

 

Pour acheter votre exemplaire (19€)  : 

http://livre.fnac.com/a6681606/Meg-Corbyn-Tome-1-Lettres-ecarlates-Anne-Bishop



29/04/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres