* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Perdue et retrouvée de Cat Clarke

400 pages

Parution : le 23 avril 2015

Editions ROBERT LAFFONT 

Collection R


Synopsis :

Essayez d'imaginer : 
Une enfant kidnappée. Une famille déchirée.
Lentement, au fil des ans, cette famille va recoller les morceaux.
Elle reste un peu fragile, bien sûr, mais toujours unie.
Et voilà que l'enfant, devenue adulte, revient à la maison...
C'est là que l'histoire commence. Et si la fin du cauchemar n'était que le début d'un autre ? 

 

L'avis de *S* 24 ans, rêveuse et mangeuse de papier

  

Enlevée à l'âge de 6 ans, Laurel est relachée par son ravisseur treize ans plus tard. 

 

Autant perdre Laurel a été un bouleversement, autant son retour est aussi une épreuve difficile. Imaginez comme cela peut être délicat et bizarre, les retrouvailles tant attendues et inespérées, d'un être cher que l'on croyait disparu. Laurel rentre à la maison et c'est un vrai miracle. Le sujet de ce roman est sérieux et il m'a tout de suite plu. J'étais très touchée par cette situation. 

 

On suit le quotidien de cette famille qui essaie de se reconstruire, en particulier le personnage de Faith, dont la vie est une nouvelle fois bouleversée avec le retour de sa soeur. Quelles sont les répercussions de ce retour inattendu? Je pensais que ce serait plus intense mais ce n'est pas plus mal car l'enlèvement d'un enfant est un contexte déjà assez dur et terrifiant. J'ai beaucoup apprécié avoir le point de vue de la petite soeur, Faith. Un choix original. C'est un personnage on ne peut plus réaliste. Une jeune fille de dix sept ans qui a eu une enfance mouvementée et qui voit sa soeur rentrer à la maison. Elle est effrayée mais essaie de s'adapter à son retour. Elle redécouvre ce que ça fait d'avoir une soeur et fait tout pour que son retour soit agréable. Vous l'aurez surement compris, Faith est "la soeur de la fille disparue" et est restée dans l'ombre depuis l'enlèvement et j'ai justement aimé avoir son ressenti, découvrir ses relations avec les autres. Plus que jamais, toute l'attention est tournée vers Laurel. Leur histoire a d'ailleurs été très médiatisée (la presse s'est complètement déchaînée) et ça prend parfois des proportions énormes dans l'histoire. Laurel est une vraie célébrité et ça a de quoi perturber. 

 

En réalité, j'imaginais que le coté thriller serait plus développé, plus intense. Mais il ne s'agit pas vraiment d'un thriller, je dirais que c'est le coté psychologique qui a été le plus travaillé. L'auteure aborde le sujet du kidnapping tout en retenue, et a mis de coté l'enquête concernant son ravisseur. On en apprend très peu sur les conditions horribles dans lesquelles Laurel a vécu par exemple, et pourtant c'est déjà bien assez. Je n'aurais peut-être pas réussi à le lire dans l'autre cas. Nous gardons cependant ses treize années de captivité en tête et les conséquences psychologiques sont parfois déroutantes. Laurel nous inquiète. On assiste à des scènes un peu étranges, parfois dérangeantes. Et on remarque vite quelques petites choses assez curieuses à son sujet sans pouvoir directement l'interpréter. Il y a tellement de possibilités. Conséquence de son enlèvement? Autre chose?

 

Verdict : Cat Clarke a une plume très agréable à lire et je lirai encore très certainement d'autres de ces romans. J'ai passé un bon moment de lecture. C'est une histoire bouleversante. On se demande si cette famille parviendra à retrouver un peu de normalité après un événement pareil. Après le retour miraculeux de Laurel. Et je ne pensais pas du tout à des répercussions de ce genre. Bien que je m'attendais à une autre fin, les derniers événements restent pénibles. C'est un peu dur d'apprendre la vérité même si on s'en doutait un peu. Et c'est carrément atroce de voir Faith y faire face toute seule. A la fin de la lecture, on pense aussi aux trop nombreuses familles qui ont malheureusement perdu un enfant. A celles qui attendent encore que leur enfant soit retrouvé...

 

Ma note : 15/20

 

" ...
La culpabilité… Toujours présente, tapie dans l’ombre. Comme Laurel ! C’est comme si j’avais à me sentir éternellement reconnaissante, comme si le moindre sentiment négatif m’était interdit. Parfois, tard la nuit, quand le sommeil ne vient pas, j’ai peur que quelque chose d’affreux arrive à ma sœur. Qu’une voiture la renverse, qu’une arête de poisson l’étouffe… à cause de moi, parce que je ne serais pas assez contente de l’avoir retrouvée. Je m’inquiète qu’on nous reprenne Laurel pour me punir.
... "

 

Pour acheter votre exemplaire (17,90€)

AMAZON -  FNAC



06/06/2015
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 114 autres membres