* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Qui es-tu Alaska? de John Green


400 pages

Parution de la réedition :  18 juin 2015

Edition Collector

GALLIMARD Jeunesse

 

Synopsis :

Premier verre, premiers amis, première fille... Dernières paroles.

Miles Halter est fasciné par les dernières paroles célèbres et impatient de quitter sa vie protégée dans le cocon familial. Il part en pensionnat en quête de ce que Rabelais, mourant, appelait son «Grand Peut-être».
Beaucoup de découvertes attendent Miles à Culver Creek, notamment Alaska Young. Intelligente, drôle, écorchée et mortellement sexy, Alaska va attirer Miles dans son labyrinthe et le propulser dans le Grand Peut-être. 

 

L'avis de *S*, 24 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

Je pars en quête d'un Grand Peut-être...

 

Contexte : Miles est à la recherche du Grand Peut-être. Il a besoin de voir autre chose, de faire des expériences car chez lui c'est l'ennui total. Alors il s'inscrit au pensionnat de Culver Creek, là où son père a étudié... 

 

Miles est un personnage attachant et son inexpérience nous fait sourire. Il est un peu maladroit et n'a jamais eu vraiment d'amis. C'est aussi un jeune homme intelligent, et j'ai adoré sa fascination pour les biographies et les dernières paroles des personnages célèbres. A Culver Creek, il lie ses toutes premières amitiés. Avec Chip, Takumi, Lara... Mais surtout, il y rencontre Alaska Young. Une jeune fille magnifique et pleine d'énergie, tellement mystérieuse, qui le fait tomber amoureux. Une jeune fille qui lui change la vie. Une jeune fille lunatique, impulsive, qui a des sautes d'humeur pas possibles et qu'il ne comprend pas...

 

C'est un roman en deux parties, avec le "avant" et le "après" un certain événement. Dans la première partie, à chaque début de chapitre, nous avons le décompte des jours avant ce fameux événement. On apprend à connaître les différents personnages petit à petit. On essaie de cerner leur personnalité. Dans cette partie, Miles y partage les anecdotes de sa vie au pensionnat, avec ses nouveaux amis. En résumé, ce sont les aventures d'une bande d'amis un peu dingues. Ils adorent monter des blagues et des canulars, ils aiment l'alcool, les cigarettes, le sexe... Tous les adolescents passent par là (même si je pense que pour la plupart, c'est de façon beaucoup plus modérée que ces jeunes gens ^^). John Green a choisi d'y mettre le paquet de ce coté là (boire et fumer) et j'avoue avoir moyennement adhéré à ces "excès". Surtout parce que je ne pense pas que ce soit un bon exemple pour les ados. Heureusement, ces agissements ont une signification bien particulière pour l'histoire. Mais ce qu'il faut retenir, c'est qu'Alaska reste difficile à cerner jusqu'au bout. Miles ne la comprend pas toujours, personne ne la comprend vraiment, et donc nous non plus. Mais ça n'empêche pas Miles d'en tomber amoureux, et nous de la trouver plus que troublante et d'avoir envie de savoir ce qui cloche exactement chez elle. Certaines de ses réflexions sont vraiment déroutantes. Et le titre du roman prend alors tout son sens. Dans la seconde partie, nous sommes face à l'événement en question. Je me doutais un peu de sa nature, mais ça ne m'a pas empêché d'apprécier les conséquences. J'ai aimé la réflexion touchante qui en découle. Ces jeunes personnages s'interrogent énormément après ça, et ils essaient de trouver des réponses. 

 

Au final, chacun peut interpréter cette histoire à sa manière. Ce roman est une réflexion sur la vie et la mort, les regrets et le pardon mais aussi sur l'autodestruction... Il y a tout un questionnement sur le sens de la vie, avec Miles qui est à la recherche du Grand Peut être et Alaska qui aimerait savoir comment sortir de son Labyrinthe de douleur. Tout en soulignant comment certaines personnes influencent et bouleversent notre vie, nous aident à trouver des réponses sans le savoir. Et je crois que c'est ce qui m'a le plus intéressé dans cette belle histoire.

 

Le petit + : J'adore cette réédition. C'est d'abord un bel objet livre avec une couverture rouge cartonné splendide. Mais on a également droit à des bonus très intéressants comme l'interview de l'auteur, des scènes supprimées, les modifications dans son manuscrit, le calendrier du décompte...  

 

Ma note : 15/20

 

"...
Je mourais d'envie de m'allonger contre elle, de la prendre dans mes bras et de dormir. Pas de baiser, comme dans les films. Pas même de faire l'amour. Juste coucher ensemble, au sens innocent du terme. Mais je manquais de courage et elle avait un copain et j'étais gauche et elle était sublime et j'étais désespérément ennuyeux et elle était infiniment captivante. Alors je suis retourné dans ma chambre et je me suis écroulé sur mon lit, en me disant que si les gens étaient de la pluie, j'étais de la bruine, et elle, un ouragan.
..."

 

Lire un <<  EXTRAIT >>

 

 

Pour acheter votre exemplaire (19,90€)

AMAZON -  FNAC



14/07/2015
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres