* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Seuls au monde de Emmy Laybourne (tome 1)

HACHETTE Jeunesse

352 pages

 

Synopsis :

« Ta mère te crie que tu vas louper ton bus. Tu ne prends ni le temps de la serrer dans tes bras ni de lui dire que tu l’aimes. Forcément… Tu dévales juste l’escalier et tu sprintes jusqu’à l’arrêt de bus. Sauf que, si c’est la toute dernière fois que tu dois voir ta mère, tu te mets à regretter de ne pas avoir pris le temps. Y compris de ne pas avoir raté le bus. Là, le mien arrivait, alors j’ai sprinté. » Dean aurait vraiment dû dire au revoir à sa mère. Lui, son petit frère, ainsi que tous les autres passagers des bus qui devaient les conduire, comme tous les jours, à l’école. Mais comment auraient-ils pu deviner ce jour-là qu’une catastrophe écologique les pousserait à se réfugier dans un supermarché ? Au-dehors, le monde est en proie à des tempêtes qui ravagent leur petite ville, des fuites de produits chimiques rendent les gens violents ou paranoïaques… ou les tuent, tout simplement. Ils sont quatorze, ils ont entre cinq et dix-sept ans, et ils doivent survivre et garder espoir.

 

  • L'avis de *S, 24 ans, rêveuse et mangeuse de papier *

Une histoire de catastrophe très réaliste avec des jeunes livrés à eux même!

 

Prendre le bus pour aller à l'école, avoir un accident à cause d'une énorme tempête de grelons, et se retrouver dans un magasin en attendant les secours. Avouez que c'est flippant, surtout pour des gamins. Ils gèrent tous la situation à leur façon : l'état de choc, la peur, le courage. Et on réalise combien des gamins peuvent être forts même sans les adultes auprès d'eux. Il n'y a plus de Réseau, l'air est pollué et fait délirer, rend violent. Ils sont coupés du monde, "bien à l'abri" dans un magasin. Les plus grands se chargent des plus petits, ils s'organisent ensemble malgré la difficulté, et trouvent des solutions pour se laver, aller aux toilettes quand l'eau courante est bourrée de produits chimiques. Il faut gérer tout ça, se serrer les coudes, encaisser cette nouvelle vie chaotique et avec ça, continuer à espérer revoir leur famille. 

Et ce n'est pas aussi simple quand nous avons des personnages aux personnalités variées, des caractères bien marqués et des petits bouts de cinq ans. Ca va du beau quaterback, au rat de bibliothèque, en passant par l'ado qui veut être considérée comme une femme, aux gosses agaçants, capricieux, adorables, petit génie etc... Mais au final on a quatorze gamins très très attachants pour qui on s'inquiète tout de suite du sort. Et puis nous aussi on se pose des questions sur ce qui peut bien se passer à l'extérieur du magasin.

J'avais l'impression d'y être, c'est un peu stressant même! Et ptit coup de stress supplémentaire à la fin du tome! ^^

 

La note de *S* : 16,5 / 20

 

 

  • L'avis de *Jim, 16 ans, rêveur et mangeur de papier

Je suis beaucoup plus attiré par les univers fantasy mais ma soeur m'a assez tenté en m'en parlant toute la semaine pour me convaincre ^^. Et j'ai vraiment bien aimé! C'est une histoire catastrophe très très bien faite avec un scénario tout à fait possible. C'est un événement qui chamboule tout et qui est très réaliste, tout comme le comportement et les réactions pour quatorze enfants réfugiés dans une grande surface après une catastrophe. C'est un livre qui se lit très très vite, j'avais envie de savoir comment ils allaient se sortir de là en sachant que dehors c'est hyper dangereux (en partie à cause des produits chimiques dans l'air qui perturbent l'organisme et provoquent des réactions en fonction du groupe sanguin de l'individu).

J'ai trouvé les deux frères Dean et Alex vraiment super, ils sont très soudés et comptent l'un sur l'autre. Et Dean réalise même que son petit frère est très débrouillard, très intelligent, qu'il encaisse comme un grand et qu'il n'a pas besoin qu'on le protège autant qu'il le pensait.

Les autres personnages ont été assez travaillés pour qu'on s'intéresse aussi énormément à eux. J'ai trouvé tous les petits très drôles (surtout Max avec ses petites histoires de grands qu'ils racontent à sa manière, et Batiste ce petit qui agace avec "ça, c'est péché" et que j'ai fini par adorer). Ce qui est intéressant aussi c'est que les réputations et la popularité d'avant ne sont plus d'actualité et ils montrent tous leur vrai visage! 

 

La note de *Jim* : 15/20

 

 

Je dois tout d’abord vous avouer une chose : je ne suis pas une grande fan des romans catastrophes, avec un goût de fin du monde. Pourtant ce livre est un vrai coup de cœur.Les personnages sont vraiment géniaux et la plupart se révèlent très matures face à ce qui leur arrive, se retrouver ainsi isolés et devoir s’occuper de jeunes enfants, bien que ce n’ait pas été facile au début, montre leur force de caractère.

L’histoire est géniale et vraiment très bien écrite, on se sent oppressés par cet isolement forcé et ces catastrophes. Le suspense est vraiment insoutenable, en bref, ce roman est extraordinaire, et je ne peux que le conseiller.

L’auteure est vraiment très douée et manie à merveille l’art du suspense.

 

 

Pour acheter votre exemplaire (15,90€) :

  http://livre.fnac.com/a6141755/Emmy-Laybourne-Seuls-au-monde

 

 



12/10/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres