* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Tornade de Jennifer Brown


281 pages

Parution : 1er avril 2015

Editeur : Albin Michel

Collection : WIZ

 

Synopsis

C'est un jour comme un autre pour Jersey. Sa mère et sa fantasque petite soeur Marine partent pour le cours de danse. Encore à elle la corvée de préparer le dîner, étendre le linge. Et le temps est abominable, peut-être même une tornade à l'horizon. Mais Jersey n'a pas peur, elle connaît ça les tornades, elle en a déjà vu. Pour l'instant, elle savoure le calme : cette casse-pieds de Marine n'est pas là, sa mère ne peut lui faire aucun reproche. Quand tout bascule en quelques secondes : une tornade d'une violence exceptionnelle dévaste tout sur son passage, les maisons, les arbres, les routes, les gens. Réfugiée au sous-sol, Jersey est indemne à part des blessures légères. Dehors c'est une vision de cauchemar, des voisins blessés et traumatisés errent dans la rue jonchée de gravats et de débris. Et aucun appel ne passe, Jersey a beau appeler et appeler encore sur le portable de sa mère, impossible de la joindre...

 

L'avis de Sissi, 19 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

Quand une tornade détruit tout ce que vous avez...

Une lecture qui donne un sacré coup !

 

Jersey vit à Elisabeth, avec sa mère, son beau-père Ronnie et sa petite soeur Marine. Le soir du drame, Jersey était de corvée de ménage à la maison, Ronnie au travail, sa soeur et sa mère au cours de danse. Au moins, Jersey était débarrassée de sa petite soeur trop énergique et casse-pieds, qui ne porte rien d'autre que des justaucorps. Mais ce soir là, une tornade traverse la ville. Jersey se réfugie au sous-sol, sous la table de billard. Jamais elle n'aurait cru vivre ça, malgré les alertes et exercices réguliers, et encore moins toute seule. Lorsque la tempête est passée, Jersey réalise qu'elle a tout perdu en un clin d'oeil. Et où est sa famille?

 

C'est un phénomène météorologique exceptionnel et douloureux qui s'abat sur la ville d'Elisabeth. Les routes sont détruites et les maisons arrachées. Et comme beaucoup de gens, la vie de Jersey est dévastée en un effroyable coup de vent. Ne lui reste plus que le sac à main de sa petite soeur, un rouge à lèvres, un paquet de chewing-gum et un chat en porcelaine. D'abord dans l'incertitude concernant la survie des membres de sa famille, on découvre une Jersey qui s'accroche au peu qu'il lui reste. Elle reste un moment dans les ruines de sa maison, attendant le retour de sa famille. Lorsque son beau père réapparaît, la situation est encore plus pénible, alors qu'elle aurait dû logiquement s'arranger avec son retour, nous soulageant au passage. 

 

Malheureusement, son beau père est trop bouleversé pour se sentir capable de la garder avec lui. Il l'envoie alors chez ses grands parents, à Caster City, où vit son père biologique. C'est une famille qu'elle n'a jamais vu, pour plusieurs raisons et on se rend compte que cette famille (qui devrait être naturellement la sienne) est bien loin de l'être. C'est seulement une famille méprisante, une bande d'inconnus pour Jersey, qui voudrait juste retrouver ses repères. Retourner à Elisabeth, retrouver sa maison, ses amis... Jersey est perdue et on s'inquiète pour son futur. Vers qui doit-elle se tourner? Elle ne sait plus à qui s'accrocher et a l'impression que personne ne veut d'elle. C'est tellement injuste que c'en est très éprouvant. On ne sait pas comment on réagirait à sa place, si tout ce qu'on connaît, tous nos repères partait en fumée... 

 

J'ai beaucoup aimé les petits souvenirs de sa mère et de sa soeur. Ils sont très touchants et l'aide à surmonter cette terrible épreuve. Ce sont des petits détails qui lui reviennent, qui nous font parfois sourire et qui nous touchent en plein coeur. Jersey a pas mal de regrets lorsqu'elle se les remémore.  Elle aurait du réagir différemment dans telle situation, être moins désagréable dans celle ci etc... Mais ce dont elle se souvient est important pour elle, pour garder le lien avec sa vie passée. Du coup, j'ai pleuré comme un bébé au chapitre 29. C'était un passage très attendu et il était parfait. Très émouvant et juste. La pression était telle pendant la lecture que je ne pouvais que fondre en larmes, car Jersey relâche aussi la pression à ce moment là. La toute fin est aussi pleine d'espoir et on ferme le livre en quittant une Jersey plus apaisée.

 

Verdict : C'est une lecture impossible à lâcher tant le sort de Jersey nous tient à coeur. Le roman porte bien son nom. Après la tornade, la vie de Jersey est complètement chamboulée et plus rien ne sera comme avant. La jeune fille veut retrouver sa vie passée et le déroulement de l'histoire ne fait que l'en éloigner, injustement. C'est terrible et ça secoue. Comment se reconstruire lorsqu'on a tout perdu? Vers qui se tourner?

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4250035_201411050152524.png

 

*Sissi*

 

Pour acheter votre exemplaire (14,90€)

AMAZON -  FNAC



14/04/2015
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres