* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Victorian Fantasy de Georgia Caldera

540 pages

Editions J'AI LU


Synopsis :

D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. Car, au Coven Coldfield – manoir de construction ancienne où résident toutes les femmes de la famille ayant la chance de posséder quelque pouvoir – aucune âme, à l’exception de sa dirigeante, leur très redoutée grand-mère, n’a le droit de choisir son destin. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine lui est spécifiquement adressée et vient bousculer les plans de la matriarche. Malheureusement, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête.

 

L'avis de *S, rêveuse et mangeuse de papier*

 

Nous voilà plongés dans l'époque victorienne, aux cotés d'Andraste, jeune fille séquestrée au coven par sa grand mère. On lui interdit les sorties pour la protéger du soleil... et du regard des autres. Car Andraste a une apparence particulière dûe à ses origines : c'est un être rare, une sorcière aux cheveux blancs et aux yeux mauves. Mais une requête de la Reine Victoria va l'obliger à se rendre à la Cour, et à sortir de l'ombre. Accompagnée de sa soeur Ruth, Andraste entre alors dans un monde dont elle ignore le fonctionnement... et les dangers. 

 

J'ai beaucoup aimé ce premier tome. Je ne connaissais d'ailleurs pas la plume de l'auteure et je suis plutôt contente de cette découverte. On y découvre une héroïne innocente et fragile longtemps recluse, dont la personnalité va s'épanouir au fil des pages. Cette jeune fille est spéciale, l'univers choisit par l'auteure est fascinant, le livre est assez conséquent... tout pour me plaire quoi. Pour moi, il fait parti de ces livres aux longueurs qu'on savoure, où tout se met en place tranquillement, au bon moment.

 

On a des points de vue différents tout au long de l'histoire : en particulier celui d'Andraste et Thadeus, mais aussi quelques personnages extérieurs et c'est appréciable puisqu'on se pose des questions sur tous ceux qui les entourent.  

Thadeus Blackmorgan est Duc, nécromancien très puissant et professeur d'Andraste. Leur première rencontre est assez ... surprenante... je n'en dirais pas plus ^^. Mais disons que dès le départ, entre ces deux là... ça promet! 

Surtout que ce cher Thadeus est un personnage désagréable, agaçant, brusque. Et il est persuadé qu'Andraste lui a jeté un sort, ce qui n'arrange rien à leur relation. Il est également très torturé par la malédiction qui touche sa famille. Ses souffrances sont sérieuses et touchent. J'ai d'ailleurs trouvé que c'était l'un des personnages les mieux travaillés. On a beau le détester, il arrive aussi très bien à nous faire craquer... 

 

Bon... par contre, la nécromancie n'est pas aussi présente que je l'aurais souhaité (oui, j'adore le coté magique dans les histoires, et j'en veux toujours plus ^^). Pour ceux qui ne l'ont pas lu, et qui seraient principalement attirés par le coté nécromancie et steampunk, il faut savoir que c'est la romance qui est au centre de cette histoire. Bien évidemment, ça reste très très agréable à lire, d'où la bonne surprise selon moi.

 

Au final, entre les malentendus et les secrets, la romance mise en place est très divertissante. La plume de l'auteure est vraiment envoûtante, si bien que les 500 pages se mangent toutes seules. Je ne pensais d'ailleurs pas être emportée aussi facilement dans une romance historique. L'auteure a réussi a créer quelque chose d'originale, avec ses propres codes, une belle touche de magie... et je suis conquise

 

 

Ma note :  17/20 

 

*S*

 

Pour acheter  votre exemplaire (11,90€) :

http://livre.fnac.com/a7110007/Georgia-Caldera-Dentelle-et-necromantie

 



01/01/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres