* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Hector et les Pétrifieurs de temps de Danny Wallace

 

 

 

Aventure - Fantastique

Roman Junior / Grand Format

320 pages

Parution : le 11 février 2016

Editions GALLIMARD JEUNESSE

 

Synopsis :

Hector Obel, 10 ans, vit à Starkley, quatrième ville la plus ennuyeuse d'Angleterre, où il ne se passe JAMAIS RIEN. Enfin, jusqu'au jour où tout se fige autour de lui. Les oiseaux dans les airs. Les gens dans la rue. L'horloge du couloir... Chaque fois que le temps s'arrête, Hector s'aperçoit que:

1. des créatures hideuses envahissent la ville
2. des adultes disparaissent mystérieusement
3. d'autres enfants échappent aux pauses du temps

Aidé de son amie Alice, Hector parviendra-t-il à déjouer le plan machiavélique des Pétrifieurs de Temps et à retrouver son père ?

 

 

 

L'avis d'Andy, 12 ans, rêveur et mangeur de papier

 

Hector vit à Starkley. La 4ème ville la plus ennuyeuse de Grande Bretagne. Vous n'imaginez pas à quoi ressemble leur journal local (j'ai bien ri en lisant les articles!). C'est une ville ennuyeuse jusqu'à ce jour, ou plutôt jusqu'à cette fameuse pause à laquelle Hector semble être le seul à assister. En plein cours, son professeur se fige complètement. Il est comme pétrifié, immobile pendant de longues secondes. Ses gestes en suspens. Les élèves de sa classe sont eux aussi touchés par ce phénomène étrange. Pendant quelques minutes, le monde s'est visiblement arrêté. Un évènement hors du commun pour cette petite ville. Un évènement bizarre qui va se répéter encore et encore...

 

Il n'y a que Hector et la montre de son père disparu qui ne sont pas touchés par les pauses du temps. On se demande d'abord pourquoi le monde s'arrête. Puis ce que Hector est censé faire pendant que le monde est figé. Echapper à ses camarades qui le tourmentent? Voler des bonbons? Faire des balades à scooter? Non, ce sera quelque chose de plus grand pour Hector, le Transpauseur!

 

Le début du roman est très très mystérieux, mais il ne passait pas grand chose en dehors des pauses. Puis tout se complique pour Hector qui pensait en profiter tranquillement. Les adultes sont bizarres. Ils deviennent odieux et de mauvaise humeur. D'autres disparaissent. Et surtout... Des bêtes monstrueuses font leur apparition pendant ces quelques minutes de pause. C'est à ce moment qu'on commence à se frotter les mains. L'aventure commence vraiment! Qui sont-ils? Que veulent-ils aux habitants de Starkley? Très vite, nous rencontrons d'autres Transpauseurs, d'autres enfants, et tous ensemble ils s'organisent pour sauver leur ville du chaos. Il faut à tout prix empêcher les monstres d'envahir la ville. Hector lui est prêt à se battre pour empêcher la fin du monde. J'ai trouvé que c'était un garçon très courageux, prêt à tout pour sauver sa famille.

 

C'est une lecture très drôle et une aventure un peu folle. L'action est au rendez-vous. L'humour aussi. C'est surtout les descriptions qui en font une lecture qui m'a beaucoup plu. Plusieurs fois on s'arrête en laissant échapper un "Beurk" ou un "Aaaaah trop dégueu". L'auteur décrit des monstres bien répugnants comme il faut. C'est à la fois dégoutant et à mourir de rire. Je vais éviter les détails et je ne vous parlerai donc pas d'Achille et des fruits de son nez ou des asticots qui grouillent sur le crâne des monstres...

 

Je trouve aussi que le livre est très beau. Il a une tranche pleine d'encre noire et c'est très original. On dirait que des monstres vont sortir du roman et que leurs sales pattes et leur langue visqueuse ne sont pas bien loin. J'adore! Les illustrations à l'intérieur sont aussi géniales. Plusieurs fois on retrouve les portraits des monstres dégoulinants, ou ceux des enfants prêts à affronter le danger. On imagine encore plus facilement les scènes et les différents personnages. Autre chose qui fait que ce livre n'est pas comme les autres, la taille des caractères qui change souvent. Les caractères deviennent de plus en plus gros lorsque quelqu'un (ou quelque chose) hurle. J'avais l'impression d'y être et j'étais à fond dans ma lecture! Encore plus dans les derniers chapitres qui nous offrent une fin spectaculaire et fracassante.

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

Lire un << EXTRAIT >>

 

 

"... C'était. Trop. Génial!

Si les pauses s'allongeaient assez, il pourrait réaliser ses rêves les plus fous. Par exemple, il pourrait sauter dans une Ferrari et rouler jusqu'à Paris - Sans que personne ne s'étonne qu'un enfant de dix ans conduise une Ferrari, ni ne lui demande son passeport!

Il pourait apprendre à piloter un hélicoptère et survoler le grand Canyon! Il pourrait se faufiler à l'intérieur du palais de Buckingham! Faire des chatouilles au pape!

Se promener dans le zoo de Londres et grimper dans les cages avec les animaux! Visiter tous les pays qu'il avait envie de visiter : La Chine! Singapour! Le Lichtenstein! ... "

 

 

 

"... T'es-tu déjà découvert un bleu sans avoir aucun souvenir de t'être cogné? C'était peut-être un Terrible. As-tu déjà perdu une chaussette sans comprendre comment tu l'avais perdue? Ou trouvé un jouet dans un endroit où tu étais certain de ne pas l'avoir laissé? Ou fermé une fenêtre, pour la retrouver ouverte? Les Terribles, les Terribles, les terribles Terribles! ..."

 

 

 

Pour acheter votre exemplaire (14,50€)

  AMAZONFNAC

 

 



28/03/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres