* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Interview - Maëlle Andals

 

 

 

MAËLLE ANDALS

Auteure du roman << Entre les Mondes >>

 

 

 

Bonjour Maëlle ! Merci encore d'avoir accepté de répondre à quelques questions.

Présentez vous en quelques lignes.

Bonjour, Maëlle 36 ans, girondine de naissance, j’ai eu la chance de pouvoir revenir dans ma région. Je vis aujourd’hui près de Bordeaux.

 

Qu'est ce qui vous a poussé à écrire?

Depuis mon enfance, j’ai l’habitude de me raconter des histoires avant de m’endormir. Pendant mon adolescence, ces dernières ont pris tellement d’ampleur que je rêvassais pendant les cours. Depuis, ces contes font partie de moi. Vers 30 ans, j’ai ressenti cette envie incontrôlable, cette pression à l’intérieur de moi. Avec le recul, je me dis que mes personnages avaient simplement besoin de sortir… Trop à l’étroit dans ma tête, je les ai libéré pour qu’ils vivent enfin leurs aventures.

Ecrire est maintenant pour moi une façon de sortir le trop plein que j’accumule au quotidien, c’est le moyen de me défouler et de m’apaiser. Aujourd’hui, j’en ai besoin et je ne pourrais plus m’en passer.

 

Dans quelles conditions êtes vous la plus efficace?

J’attends que les scènes me submergent, souvent elles m’habitent pendant de longues semaines avant de laisser mes doigts courir sur le clavier. Parfois, je pars d’un délire avec ma cousine (c’est elle qui subit la phase de création en plus de tout le reste) et il sort quelque chose d’inattendu qui s’intègre parfaitement entre deux passages problématiques.

Pour écrire, j’aime écouter de la musique, elle me porte j’ai l’impression de m’évader. De nombreux artistes m’ont accompagné sans qu’ils le sachent : Muse, Adèle, Stromae, Bruno Mars…

 

Pourquoi avoir tenté l'autoédition?

Pourquoi pas ? J’ai envoyé mon roman à quelques maisons d’éditions trop grosses et pas assez ciblées. Et puis un évènement est venu bouleverser ma façon d’appréhender les choses, alors j’ai décidé de réaliser mon rêve sans plus attendre.

 

Entre les Mondes est votre premier roman. Racontez nous un peu ce que ça fait de voir un aussi beau projet aboutir?

C’est une sensation grisante ! Comme une naissance… Bon la gestation a été longue, les sautes d’humeurs probablement pénibles pour mon homme mais ça valait le coup !

 

Comment cette idée de mondes parallèles est née?

Mes lectures oscillent entre bit lit et heroic fantasy, sans compter les polars, la romance médiévale, les romans d’aventures, policiers, science fiction… Bref pour moi, il était normal de mélanger ces deux univers.

 

 

Si il était possible de voyager dans un autre monde, quel univers vous tenterait le plus?

Le monde d’Adrian me plaît beaucoup.

Voilà ce que j’aurais pu écrire sur ma vie là-bas :

« Je ne fais pas partie des chevaliers, je suis quelqu’un de tenace mais mon mètre cinquante-cinq et mon manque d’aptitude pour le sport ne m’ont pas ouvert les portes de l’ordre… Aujourd’hui j’enseigne la maîtrise des pouvoirs magiques ayant moi-même eu beaucoup de difficulté à contrôler mon don pour sentir l’histoire de chaque être ou objet que je touche… »  ;)

 

 

Quelles réactions attendez-vous chez un lecteur qui découvre votre univers?

J’espère pouvoir lui faire ressentir quelque chose, qu’il aime se promener dans mes mondes et qu’il ait hâte d’y revenir. Que mes personnages lui plaisent, l’énervent ou lui donnent des envies de donner des claques !

 

 

En tant que lectrice, quel est votre genre de prédilection?

Je partage la majorité de mes lectures entre urban et heroic fantasy. Mes auteurs préférés dans ces domaines sont Anne Rice avec sa saga sur les vampires ou celle sur les sorcières Mayfair, Terry Goodking et sa série sur l’Epée de Vérité, Patrica Briggs et les aventures de Mercy Thompson ou de Charles et Anna. L’Assassin Royale de Robin Hobb a été aussi une lecture intense et passionnée… Aujourd’hui Sophie Jomain, Bettina Nordet ou Cassandra O’Donnell me font rêver !

 

 

La fin de votre premier tome est assez sombre. Pouvez-vous nous en dire plus sur la suite des aventures de Néva et Adrian?

Curieux ! Je peux seulement vous dire que le tome 2 va éclairer le lien qui existe entre eux, et comment ils ont pu ouvrir ce passage… Quand à l’atmosphère sombre… L’embellie n’est pas pour tout de suite !

L’écriture de ce tome est terminée. Je finis les corrections avant que mes bêtas le relisent et me donnent le feu vert. Je pense que la suite sera là dans quelques mois ! 

 

 

Merci beaucoup pour toutes ces réponses! Un dernier mot pour la route?

Merci pour m’avoir proposé cette interview et pour cette merveilleuse chronique.

« Entre les Mondes » est l’aboutissement d’un travail de longue haleine, une traversée de doute et d’inquiétude. Pourtant, l’étape la plus angoissante est celle-ci, je remets ces quelques pages entre vos mains… Merci à ceux qui m’encouragent et me soutiennent.

A bientôt au travers de mes mondes !



23/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres