* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

L'affaire Jennifer Jones de Anne Cassidy

 


Drame

A partir de 15 ans

367 pages

Parution : le 19 avril 2017

Editions MILAN

 

 

 

Lu dans le cadre d'un partenariat avec 

 

 


 

 

Un grand merci aux Éditions Milan pour leur confiance.

 

 

 

 

Synopsis :

 

« Au moment du meurtre, tous les journaux en avaient parlé pendant des mois. Des dizaines d’articles avaient analysé l’affaire sous tous les angles. Les événements de ce jour terrible à Berwick Waters. Le contexte. Les familles des enfants. Les rapports scolaires. Les réactions des habitants. Les lois concernant les enfants meurtriers. Alice Tully n’avait rien lu à l’époque. Elle était trop jeune. Cependant, depuis six mois, elle ne laissait passer aucun article, et la question sous-jacente restait la même : comment une petite fille de dix ans pouvait-elle tuer un autre enfant ? »

 

 

 

L'avis de *S* 26 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Jennifer Jones a tué à l'âge de dix ans. Après avoir passé six années en prison, elle change d'identité et tente une réinsertion. Désormais, elle porte le nom d'Alice Tully. Serveuse, amoureuse, c'est une jeune fille sans histoires qui recherche un peu de stabilité. Mais le détective privé et les journalistes sur les traces de Jennifer Jones en ont décidé autrement...

 

Cela fait maintenant six mois qu'Alice s'est installée à Croydon, où elle tente de se reconstruire. Encadrée au quotidien par une assistante sociale, elle mène une vie tout à fait normale. Tout est mis en œuvre pour lui donner une seconde chance et la faire oublier des médias. Le contexte de cette histoire m'a immédiatement interpellé et je n'ai eu aucun mal à me plonger dans ce roman. Je me suis aussitôt posée de nombreuses questions. Comment une petite fille peut-elle en tuer une autre? Qu'est ce qui a bien pu pousser une fillette aussi loin?

 

Vous vous en doutez, cette terrible affaire a fait beaucoup de bruit et il est bien difficile de faire oublier Jennifer Jones du jour au lendemain. Maintenant qu'elle a été relâchée, tout le monde se demande comment peut-on laisser une telle meurtrière en liberté. Il nous faut alors apprendre à connaître Alice Tully pour pouvoir répondre à cette question. Il nous faut découvrir Alice Tully ET Jennifer Jones. 

 

L'auteure nous raconte donc l'histoire d'une Alice vulnérable, qui cherche à se reconstruire et à se projeter dans l'avenir. Mais nous suivons dans un même temps l'enfant qu'elle était, la petite Jennifer Jones. Je ne m'attendais pas à ce que la lecture devienne aussi dérangeante, aussi sombre. Alors qu'Alice tente d'oublier son passé, on découvre peu à peu son enfance. Qui était-elle? Pourquoi a t-elle tué? Que s'est-il passé ce jour là? Le contraste entre le point de vue de Jennifer Jones et Alice Tully est alors particulièrement saisissant et perturbant. Deux points de vue très différents qui soulèvent pas mal de questions. Alice est-elle devenue quelqu'un de bien, de fiable? A t-elle seulement le droit de passer à autre chose, de laisser son sombre passé derrière elle? Mais surtout, peut-on pardonner un acte aussi horrible?

 

Verdict : Sombre. Oppressant. Et tout autant bouleversant. L'auteure ne mise aucunement sur l'action et les rebondissements mais plutôt sur les émotions que le lecteur pourrait ressentir et sur la psychologie de son personnage principal. Elle nous parle de la reconstruction d'une criminelle, nous fait réfléchir à la justice et au pardon. Jusqu'à nous mettre peu à peu mal à l'aise puisqu'on ne s'imaginait pas s'attacher à une meurtrière...

 

 
 
Ma note : 17/20
 
 
 
 
 

 "... Trois fillettes étaient parties à l'aventure. Deux seules étaient revenues... "

 

 

 
 

 

Lire un << EXTRAIT >>

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour acheter votre exemplaire (15,90€)

AMAZON -  FNAC

 



24/06/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres