* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Les Roitsy de Magara Kisi de Johanna Zaïre


200 pages 

Autoédition

 

Lu dans le cadre d'un partenariat

Merci beaucoup à Johanna de nous avoir sélectionné!

 

Synopsis :

Soulia, la vingtaine, vit dans la petite ville de Magara Kisi, appelée également la Zone 1, située dans le sud de la France. Le roman commence en juillet 2010. Elle habite avec son fiancé, Liam, et sa petite sœur Dana. La vieille Edna demande à la jeune fille de venir la voir et lui fait lire un poème. Edna fait partie de ces anciens habitants qui croient que la planète Terre, qu’ils appellent Gaïa et considèrent comme leur mère, va bientôt se révolter pour punir ses habitants inconscients du mal qu’ils lui causent. Face aux annonces de catastrophes naturelles qui se multiplient, commençant par toucher l’Australie puis le Mexique, la Russie et les pays scandinaves, Soulia commence à croire sa vieille amie...

 

L'avis de *S, 24 ans, rêveuse et mangeuse de papier*

 

Soulia vit dans la Zone 1, à Magara Kisi, avec Liam et sa soeur Dana. La vieille Edna, qui se dit voyante, prédit à Soulia que quelque chose de terrible va arriver. On assiste alors à la fin du monde aussi appelée : Le crépuscule des Puissances, avec un enchaînement de catastrophes naturelles. La vie de Soulia, Liam et Dana est bouleversée, tout comme celle du reste du monde.

  

Soulia et Liam sont très proches, très amoureux. Je les ai trouvés très mignons tous les deux. Et pourtant, ils ont un avis différent quant aux propos de la vieille Edna. Liam n'en croit pas un mot, il est beaucoup plus terre à terre que Soulia. Tout ce qu'il veut, c'est la protéger des paroles de cette vieille folle. Soulia, elle, ne peut que constater que tout ce que dit Edna est vrai. Tout arrive, comme elle l'a prédit.  

 

L'auteure a réussi à travailler son histoire de manière à ce que le lecteur soit face à deux concepts. D'un coté, les catastrophes naturelles ont un aspect réel, concret, et on se sent impuissant face à la situation. Et de l'autre, les catastrophes seraient la conséquence directe de la vengeance de Gaïa. C'est plus spirituel, plus sacré. Et on se surprend à envisager, espérer qu'une jeune fille comme Soulia puisse réellement changer les choses.

 

Le style de l'auteure est très agréable et elle a réussi à disperser de façon subtile, de nombreux petits détails qui nous intriguent comme la présence d'une poupée sur la couverture. J'ai été surprise par la vitesse à laquelle j'ai lu ce roman (et d'une traite en plus!). On veut connaître le sort de nos personnages, savoir si Gaïa en a fini avec les catastrophes, ou si elle va continuer à se venger, et plus particulièrement connaître le véritable rôle de Soulia dans tout ça...  

 

Petit bémol : J'aurais aimé que les rencontres et les liens entre les personnages soient plus développées. Lorsqu'on rencontre Nick, personnage qui semble être très important pour la suite, il y avait ce petit quelque chose en plus qui m'a rendu la lecture plus agréable encore, son humour peut être. Et j'aurais vraiment adoré que les personnalités des autres personnages soient aussi bien travaillées, et soient moins lisses. 

 

La bonne surprise : Ce roman n'est pas qu'une histoire de catastrophes et d'apocalypse. C'est très plaisant de voir qu'il y a de l'originalité, une vraie idée et de la recherche de la part de l'auteure. J'ai été surprise par la tournure des événements. Les croyances des anciens de Magara Kisi sont assez intéressantes et nous emmènent dans une direction insoupçonnée et étonnante (je ne m'attendais pas à la petite visite au Paradis des Limbes par exemple! ^^)

 

Pour finir, j'ai trouvé que c'était un ensemble très complet : avec une première partie où on est spectateur des catastrophes et de la fin du monde, une seconde partie où la vie des personnages est plus que malmenée, puis une troisième où ils partent à la recherche de la vérité en pleine zone de danger. La lecture a donc été très agréable car très rythmée. Surtout que, comme dans tout scénario apocalyptique, il y a une certaine pression car c'est le sort de la Terre qui est en jeu et j'aime beaucoup cet aspect. C'est inquiétant tout au long du roman. D'ailleurs je n'aurais pas dit non à un peu plus de terrifiant et d'angoissant. Il en aurait été que meilleur!

 

Avec les dernières scènes, je me dis : wow, mais ce n'est que le début en fait! Dommage qu'il soit si court. C'est encore très mystérieux et je me demande ce que l'auteure nous a concocté. J'attends des réponses et lirai donc la suite avec plaisir! 

 

Merci Johanna pour ta confiance. Et merci beaucoup pour cette découverte!

 

Ma note : 8/10

 

*S*

 

Pour acheter votre exemplaire (12,50€) : 

http://www.thebookedition.com/les-roitsy-de-magara-kisi---tome-1-de-johanna-zaire-p-119633.html

 

N'hésitez pas à découvrir l'univers de Johanna Zaïre :

  http://www.johannazaireofficiel.com/

 



27/01/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres