* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Grim Lovelies de Megan Shepherd

 

 

 

 

Fantastique

A partir de 15 ans

410 pages

Parution : le 14 août 2019

Editions CASTELMORE

 

 

 

 

Synopsis :

 

Anouk envie le «  Joli Monde  », celui des humains, avec ses belles voitures et ses tenues à la mode, un monde où les gens sont libres d’aller et venir, et de tomber amoureux. Malheureusement, tout cela lui est inaccessible, car elle n’est pas humaine. Anouk est née animal et a été transformée en jeune fille par la sorcière Mada Vittora, qui a fait d’elle sa domestique. Derrière les murs de sa prison parisienne, elle mène une morne existence, entre balai et casseroles. Mais lorsque sa maîtresse est découverte gisant dans une mare de sang, Anouk et ses amis s’empressent de fuir avant d’être accusés du crime.

 

Le monde extérieur tant fantasmé devient un lieu hostile. La société secrète de magie, «  la Haute  », s’est déjà lancée à leurs trousses, tandis que s’engage une course contre la montre pour garder apparence humaine. Car si Anouk et ses amis échouent à prolonger le sortilège qui les a transformés, ils perdront tout. S’ils y parviennent, des pouvoirs insoupçonnés pourraient s’ouvrir à eux.

 

 

 

L'avis de *Sandra* 26 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Cela fait un an qu'Anouk travaille au service de Mada Vittora et sa condition d'esclave est la première chose qui nous interpelle. Anouk est un Familier, qui avait encore il y a quelques mois une forme animale avant qu'un sortilège lui donne l'apparence d'une jeune fille. Aujourd'hui, Anouk satisfait la moindre demande de sa maîtresse. Lorsque Mada Vittora est assassinée, Anouk fuit et quitte pour la première fois l'hôtel particulier parisien, en espérant de tout son cœur prolonger le sortilège qui la garde humaine...

 

L'auteure nous présente un monde proche du nôtre, à la différence près que la magie y a aussi sa place. Si le commun des mortels n'en a pas conscience, on réalise qu'elle est partout et on ne tarde pas à être intimidé, entre autres choses par l'élite dirigeante du royaume magique. J'ai beaucoup aimé découvrir peu à peu comment fonctionnait la magie, à coup de sortilèges, à coup de murmures, mais aussi connaître ses limites liées à l'echo vitae.

 

Mais ce sont surtout les mystères qui retiennent notre attention tout au long de la lecture. On poursuit l'aventure en compagnie de plusieurs Familiers, et on veut en savoir plus à leur sujet, et notamment sur la disparition de Luc, l'un d'entre eux. On sent que certains personnages nous cachent des choses, qu'ils en savent plus qu'ils ne veulent bien l'admettre sous prétexte de vouloir protéger Anouk. C'est réellement frustrant. Puis il y a ce décompte relativement préoccupant au début de chaque chapitre, qui nous informe du temps qu'il reste à nos héros en tant qu'humains. Il est difficile de savoir comment ils pourraient s'en sortir...

 

Pour ce qui est du personnage d'Anouk, il évolue tout au long du roman et c'est une belle surprise. Je l'ai d'abord trouvé un peu naïve mais elle n'en était pas moins adorable. Bien moins craintive que je ne l'imaginais, Anouk finit même par mener l'aventure comme une grande. On sent qu'elle ne veut plus dépendre de personne. Même si elle a encore beaucoup à apprendre sur le monde magique, il est clair qu'elle a un potentiel fou  et on se demande ce qu'elle va en faire. Mais avant toute chose, il lui faut savoir à qui elle peut faire confiance...

 

Par bien des aspects, Grim Lovelies est un conte de fée moderne dans lequel on plonge plus intrigués que jamais. On y croise quelques sorcières, on y lance quelques sortilèges et on se laisse envoûter. Si la lecture de ce roman pour ados a été dans l'ensemble agréable, j'ai été toutefois un poil déçue par quelques facilités dans le scénario. Certaines réponses tant attendues n'étaient finalement pas si surprenantes et tout mon enthousiasme est un peu retombé. Le final au contraire, m'a beaucoup plu dans le sens où je n'imaginais absolument pas que toute cette aventure se terminerait de cette façon. Elle est un peu triste, mais elle présage aussi de grandes choses pour le second tome.

 

 

 

 

 

Ma note : 15 / 20 

 

 

 

 

 

 

 IMG_7816.jpg

 

".... - Ce soir, ma chérie, tu vas dehors.

Dehors? Dans le Joli Monde, où les Charmants se promenaient main dans la main, le visage caressé par le soleil, au milieu des voitures, des boîtes aux lettres et des panneaux de signalisation, où ils marchaient d'une rue bordée d'arbres à l'autre, et ainsi de suite?

Dehors?

- Vous êtes sérieuse? demanda Anouk, le souffle cout.

- Absolument. Mais avant, il te faut de bonnes chaussures...

 

 

 

 

 

 

 

"... La Magie, c'est la Vie ; la Vie, c'est la Magie... "

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Anouk n'était pas prête à voir tout cela se terminer, ce rêve magnifique qui consistait à être humaine. Elle voulait tout vivre. Voir tous les endroits qu'elle ne connaissait que par ses lectures. Prendre un bateau. L'avion. Et lire - lire de tout. Des contes de fées. Des histoires d'amour. Seuls les humains étaient capables de décrire la douleur et l'amour, de la faire tour à tout se pâmer et pleurer à chaudes larmes en racontant des évènements qui ne s'étaient jamais produits et qui affectaient des personnes qui n'avaient jamais existé... "

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Vous êtes comme ces épines, voyez-vous. Dangereuse de nature... "

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Je préfère avoir une dernière nuit en tant que nous-mêmes qu'une vie entière en cage... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 

 

 



19/08/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres