* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Appassionato, tome 3 de Anne Angelin

 


Romance contemporaine

370 pages

Parution : le 30 novembre 2016

Editions CYPLOG

 

 

 

Lu dans le cadre d'un partenariat numérique avec : 

 

 


 

 

 

 

Synopsis :

 

 

« J’en quitte un, d’enfer, pour plonger dans un autre. Tout aussi insoutenable. Douloureux. Oppressant. Je ne sais par quel miracle j’ai survécu à la folie de Julien. Une seconde fois. Cependant, je doute de surmonter l’épreuve qui m’attend si Clarence ne s’en sort pas vivant. »

 

 

Finalement, Clarence survit ; mais amnésique, il ne se souvient plus de ces deux dernières années. Ni d’Isabeau. Ni de ses sentiments pour elle. Humiliée, trahie, la jeune femme, convaincue de l’avoir définitivement perdu, va chercher par tous les moyens à l’oublier quitte à se perdre en chemin. De son côté, Clarence essaie de se reconstruire sans ses souvenirs et dans les bras d’une autre…

 

 

La route qui conduit au pardon est jalonnée de trahisons, de chagrins et de pertes ; Clarence et Isabeau se retrouveront-ils au bout du chemin ?

 

 

 

L'avis de *Sandra*, 23 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

C'est avec une grande impatience que j'ai attendu ce troisième et dernier tome. Quelle histoire. Encore une fois, les evènements sont douloureux. Difficiles. À l'image des deux tomes précédents. Inévitablement, nous nous sommes beaucoup attachés à nos deux personnages et une question revient sans cesse : comment vont-ils s'en sortir, se reconstruire après toutes ces épreuves? 

 
Il faut avouer que l'auteure ne les a pas épargnés. C'est un peu sa marque de fabrique, après tout. On sait qu'on va souffrir en commençant cette lecture. On sait qu'on va passer par milles émotions au fil des épreuves. La fin du deuxième tome était assez terrible et... frustrante et j'avais hâte de poursuivre, découvrir ce que l'auteure avait réservé à Clarence et Isabeau.
 
Comme je le disais, Isabeau a déjà beaucoup souffert dans les tomes précédents mais elle est encore amenée à vivre des moments difficiles. Cette fois-ci, elle passe par des périodes de doute, de désespoir et de souffrance. Et c'est terrible de la voir comme ça, alors qu'on aimerait que tout s'arrange enfin pour elle. Pour eux. 
 
Isabeau est dans un état critique. Elle se met volontairement en danger. Elle est au bout du rouleau. J'avais l'impression qu'elle avait définitivement baissé les bras, au lieu de se battre. Elle s'est isolée. Elle a fui. Et je lui en voulais beaucoup pour ça. Ce troisième tome ne se passe donc pas comme on aurait pu l'imaginer et on s'interroge. Quand va t-elle réagir? Reprendre sa vie en main?
 
Il y a tout de même deux choses que je pourrais reprocher à ce final. Quelques longueurs, donc parfois moins de rythme dans la lecture. Puis des personnages secondaires malheureusement moins présents à mon goût. Mais pas vraiment de quoi ternir mon ressenti global. J'ai une fois de plus passé un bon moment de lecture, riche en émotions. C'est une trilogie que je n'oublierai pas. Une trilogie intense.
 
 
 
Mention spéciale pour cette troisième couverture.
Magnifique, tout comme la toute première de la trilogie.
 
 
 

 
 

Pour acheter votre exemplaire (version papier à 18€ - ebook à 5,99€)

Boutique CYPLOG - AMAZON -  FNAC



29/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres