* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

New Earth Project de David Moitet

  

 

 

 

Science Fiction  - Dystopie

A partir de 12 ans

217 pages

Parution : le 8 février 2017

Editions DIDIER JEUNESSE

 

 

 

Synopsis :

 

En 2125, la majorité de la population est pauvre et parquée dans des bidonvilles, tandis que l’élite profite d’une vie confortable sous le Dôme. Sur Terre, les meilleurs élèves cotoient la même école. C’est ainsi qu’Isis recontre Orion, le fils du dirigeant du NEP et qu’elle lui ouvre les yeux sur son monde. Le jour où Isis est tirée au sort avec sa famille pour partir sur la Nouvelle Terre, Orion va mener son enquête sur le fonctionnement du NEP… et faire de terribles découvertes.

 

 

L'avis de *Jim* 19 ans, rêveur et mangeur de papier

 

Pollution. Réchauffement climatique. Surpopulation. Rongée peu à peu par le progrès, notre planète a rendu l'âme.  Arthur C.Parker, l'homme le plus riche du monde, a trouvé la solution. Il lance alors un impressionnant programme de colonisation, le New Earth Project, et envoie des millions d'habitants sur une autre planète. Depuis maintenant dix ans, chaque semaine, un vaisseau monde quitte la Terre, avec à son bord des milliers de familles tirées au sort...

 

L'auteur nous embarque dans les ruines de New York, en 2125. La première partie du roman est consacrée à la présentation de cette époque future, mais on parle surtout de ses inégalités. Nous suivons principalement deux adolescents, issus de milieux sociaux bien différents. Isis est une Grise, qui vit dans les quartiers pauvres. Orion est un Intouchable qui vit sous le Dôme, et qui n'est autre que le fils du richissime Arthur C.Parker.

 

Isis est un personnage qui surprend par son investissement et ses convictions. Elle travaille dur et espère, à terme, offrir une vie meilleure à sa famille. En tant que Grise à qui on a donné la chance d'aller à l'école parmi les privilégiés, elle n'a pas vraiment droit à l'erreur. Mais ça ne fait pas d'elle une jeune fille effacée pour autant. Elle a du caractère et ne se laisse pas faire. Orion, lui, est un garçon intelligent et perspicace, et reste bien différent de l'image qu'on pouvait avoir de lui. C'est quelqu'un de bon et il ne se laisse pas aveugler par le luxe et le confort qui l'entoure au quotidien. Il s'intéresse au Monde, et pas seulement à son petit monde.

 

Un simple devoir d'école va réunir Isis et Orion. Par la force des événements, Orion va commencer à s'interroger et peu à peu, il ouvre les yeux sur le monde qui l'entoure. Il est alors confronté à des choix difficiles. Les plus difficiles de sa vie. Mais qui pourraient bien sauver le monde. La deuxième partie du roman est donc beaucoup plus rythmée. La pression due aux révélations est belle et bien présente. On laisse place à l'action puisque nos personnages doivent réagir vite. Face au danger, leur aventure respective est de plus en plus intense. On en vient à se demander si on ne va pas droit vers la catastrophe, ou simplement la frôler. 

 

Verdict : Pour avoir lu et adoré la trilogie Les Mondes de l'Alliance, je ne me faisais aucun souci pour le nouveau roman de David Moitet. Et je n'ai pas été déçu. Il se laisse facilement dévorer et je le conseillerai surtout aux ados qui font leur premiers pas dans ce genre littéraire. New Earth Project est une petite dystopie efficace, qui respecte les codes du genre. Des jeunes héros engagés pour une société plus juste, des terribles révélations et de l'action. La lecture est agréable et j'ai beaucoup aimé terminer ce roman avec une petite touche d'espoir. 

 

 

 

 

 

Ma note : 15/20

 

 

 

 

" Un peu plus loin, sur un trottoir, une vieille femme pleurait. Ce n'étaient pas de gros sanglots démonstratifs. Non. C'étaient juste des larmes de désespoir, qui coulaient doucement sur ses joues marquées par les ans. L'espace d'un instant, Orion sentit le regard de cette femme posé sur leur voiture. Il eut l'impression qu'elle le fixait droit dans les yeux, lui l'Intouchable, le privilégié, qui s'était gavé de petits fours hors de prix alors qu'elle mourait littéralement de faim. Il savait que ce n'était pas possible. Qu'elle ne pouvait pas le voir à travers les vitres fumées de la voiture blindée. Et pourtant, ce regard désespéré allait le hanter pendant de nombreuses nuits. Il en était convaincu."

 

 

 

 

Lire un << EXTRAIT >>

 

 

 

 

 

Pour acheter votre exemplaire (15€)

AMAZON -  FNAC



08/02/2017
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 114 autres membres