* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Interview - Laetitia Reynders

http://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4286980_201411174524587.jpghttp://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4286990_201411175001321.jpg

LAETITIA REYNDERS

https://www.facebook.com/laetitia.reynders

 

 

Présentez-vous en quelques lignes :

Voici un exercice de style que je n’aime pas trop. Contrairement aux apparences je suis quelqu’un de réservé voire timide…mais je me soigne ! J’ai obtenu un graduat en Education de l’enfance et ensuite en expertise du bâtiment. J’ai travaillé, un peu, en milieu hospitalier avant de rejoindre mon mari au sein de son bureau. Je suis une « mangeuse de livre »…Je lis beaucoup et depuis toujours. Déjà ado je partageais cette passion, avec mon amie Annick, qui depuis est devenue ma lectrice « bêta ». Je suis une fidèle en amitié mais sans concession avec ceux qui me trahissent…Pas de seconde chance ! La lame tombe et puis couic ! Je suis la maman d’une adorable petite « Louloune » (qui déteste que j’écrive que je l’appelle ainsi) née en 2007 et qui fut mon inspiratrice pour la création de mes livres pour enfants « Valentin & Valentine » .

 

Depuis combien de temps écrivez-vous et pourquoi écrivez-vous ?

Pourquoi j’écris ? Excellente question….Cela me détend et me permet, certainement, de me défouler. A chacun son sport, non ? Depuis mes publications, je rédige aussi pour le plaisir de voir la réaction des lecteurs, de pouvoir discuter, avec eux , des personnages, du fond de l’histoire, de la suite crainte ou espérée… Soit, de réels échanges qui me nourrissent.

Quant à mon penchant pour l’écriture et avec un peu de recul sur la question, je pense qu’il a commencé assez tôt par le scribouillage d’un nombre incalculable de « journaux intimes » (ben oui, à cette époque, c’était toujours la mode). L’année 2005 fut celle du déclenchement avec la parution de mes nouvelles en 5 semaines dans un célèbre hebdo féminin. J’ai eu, ensuite, envie de poursuivre le challenge en créant un roman pour le plaisir. Mon mari l’a lu et m’a encouragé à l’envoyer à des maisons d’éditions….C’est ainsi qu’est arrivé « Rouge Poison » qui maintenant est suivi par 2 autres romans et des livres pour enfants….

 

Est-ce que l’écriture d’un livre est un gros travail de recherche ? Comment vous y prenez-vous ?

Dès que j’ai une idée pour une histoire, je recherche, par exemple, une légende qui pourrait correspondre.

Généralement cela se déroule entièrement ou en partie dans « notre monde »… Je me base sur des lieux existants, je ne les invente pas.

 

Avant de commencer un nouveau roman, je compulse et conserve tout ce qui concerne le sujet.

Exemple : Pour la gardienne du miroir. J’ai d’abord recherché un lieu et précisément un château qui avait une légende de démon …

J’ai également fait des « explorations » concernant les miroirs… les mythes, … La Bible m’a également été très utile !

 

La trame de l’histoire est-elle toute tracée ou peut-elle être influencée pendant l’écriture ?

Généralement, je ne connais pas la fin de mes histoires … Je la construis au fil des pages.

J’ai une idée de base, à laquelle s’ajoute ma série d’enquêtes sur le sujet, puis les chapitres s’écrivent au jour le jour…

 

Si vous deviez définir les étapes d’écriture de votre livre, quelles seraient-elles ?

Je n’ai pas d’étape particulière. L’idée germe dans mon esprit. Je fais des recherches puis j’écris.

J’avance, aussi, en fonction de mon vécu.

 

Quels livres, musiques, dessins animés, films… vous ont marqués ou inspirés et pourquoi ?

Côté dessin animé … Walt Disney

Côté livre… Lewis Carroll

Côté film… Le Labyrinthe de Pan

Côté musique… Evanescence

 

Cumulez les tous et vous obtenez l’univers de la Gardienne du miroir !

 

Avez-vous un petit rituel, une mise en conditions pour écrire ?

Rien de particulier pour me mettre à écrire. Par contre, dès que j’ai terminé un roman… j’entame toujours une « petite danse » pour conclure… quel que soit le lieu ou l’heure. J’en ai déjà fait rire quelques-uns ….

 

Est-ce que vous vous inspirez de la vie de tous les jours pour écrire ? Si oui, donnez nous un exemple dans l’un de vos livres.

Oui, souvent.

Dans Prisonnière d’une cage dorée, l’héroïne se rend à Saint-Tropez. (J’y vais régulièrement lors de mes vacances)

Une réception a lieu sur un yacht… (L’idée m’est venue parce que j’en ai vu, un magnifique, arrimé au port)

Dans La gardienne du miroir, un de mes personnages conduit une Jaguar que j’ai vu sur un panneau publicitaire et que je trouve très belle…

 

Donnez un détail croustillant, une anecdote qui vous est arrivé pendant l’écriture d’un livre :

Lors de l’écriture de Prisonnière d’une cage dorée, je souhaitais obtenir un complément d’info sur la situation précise d’un immeuble à Dubai. J’ai donc eu recours à googlemap…Alors que je descendais vers la cible je me suis vue bloquée par une alerte d’interdiction de poursuivre. Dubai fait partie des zones interdites….J’ai donc dû changer une partie de ma narration. J’aime également inclure dans mes histoires des expressions entendues chez des amis ou connaissances, ou encore y noter des prénoms de personnes croisées dans ma vie.

 

Autres titres à découvrir

 

prisonnière_couv.jpg    franky pilotta 3.jpg

 

 

Merci beaucoup Laetitia! :)

 

mons laeti signe.jpg



17/11/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres