* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Les effets du hasard de Marie Lemeyrie

 


Roman Ado - Fiction

A partir de 13 ans

210 pages

Parution : le 14 avril 2016

Editions SYROS

 

 

 

Synopsis :

Maïa a été choisie sur catalogue par ses parents. Et si elle ne répondait pas à leurs attentes ?

 

Maïa a les yeux noisette, les cheveux châtains, un petit nez légèrement retroussé et un QI de 117. Elle correspond en tout point aux critères choisis par ses parents sur catalogue, quinze ans plus tôt. Un soir, elle est abordée par Anthony, un garçon aux yeux verts. Maïa accepte de prendre un verre avec lui, bien qu’il lui semble beaucoup trop intelligent pour elle. Et dans sa tête tourne en boucle l'avertissement de sa prof de biologie : « Si vous tombez amoureux, ne vous affolez pas... ça fait partie des maladies bénignes de l'adolescence. Quelques comprimés de Deluvio 300, et c’est réglé. »

 

L'avis de *Sissi* 20 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

Maïa est une adolescente qui vit dans un monde très similaire au nôtre. A la différence près que dans le sien, il n'y pas de place pour le hasard et les surprises. La procréation artificielle étant une pratique courante, Maïa fait partie de la très grande majorité des enfants à avoir été choisie par ses parents dans un catalogue. Ses parents ont mis le prix et ont pu choisir le sexe de leur futur bébé, la couleur de ses cheveux, de ses yeux, et même son QI...

 

L'auteure décrit petit à petit une société qui aime le contrôle, à tout point de vue. J'étais vraiment très curieuse de découvrir tout ça et je ne suis pas déçue. C'est une société qui essaie d'empêcher l'impulsivité, pour éviter les actions irréfléchies. Une société dans laquelle on apprend très tôt à contrôler ses émotions et à ne pas se laisser dépasser. Une société qui a tout simplement choisi de sacrifier les libertés pour gagner en sécurité.

 

Maïa est un personnage agréable à suivre. On apprécie ses réactions spontanées, naturelles pendant que son entourage semble trop indifférent. Anthony est le garçon qui va lui ouvrir les yeux. Leur rencontre, leur relation naissante, qui n'est finalement pas le plus important dans cette histoire, va changer Maïa et son personnage va évoluer tout au long de la lecture. Anthony réfléchit différemment et sa façon de penser intrigue beaucoup Maïa, qui va finir par se remettre en question. Maïa commence à s'interroger sur ce qui l'entoure. Elle se questionne et se demande pourquoi elle devrait se contenter de se conformer et d'obéir. Doit-elle toujours faire ce qu'on attend d'elle? Très vite, elle se sent étouffée et voit ses parents différemment. Elle devient plus sensible et c'est une jeune fille complètement différente à la fin du roman.

 

De notre coté, on se pose aussi beaucoup de questions. Pourquoi l'amour est interdit. Est-ce que ses parents l'aiment vraiment? Peut-on vraiment s'épanouir sans les effets du hasard? Sans un peu de folie? Sans la liberté de choisir? Ne faudrait-il pas mieux réfléchir avec le coeur? Etant donné que dans cette société, la prévisibilité est normal, je me demandais comment l'auteure allait faire avancer Maïa et lui donner des réponses. Mais le raisonnement est finalement bien amené, en partie grâce aux différents discours des Idéalistes et la toute dernière discussion avec ses parents.

 

Verdict : Agréable moment de lecture. Je dois dire que le titre de cette lecture est idéal. J'ai aimé réfléchir sur les effets du hasard et réfléchir aux cotés de Maïa, à qui on expose les deux visions. J'ai juste trouvé dommage que ce soit si court car le sujet est vraiment très intéressant et passionnant.

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

" ... La fleur de vie

Je l'ai trouvée près d'une rivière

A moitié fanée.

Je l'ai rapportée chez moi

Mise dans l'eau

Elle est morte tout a fait... "

 

 

 

"... J'aurais dû pleurer parce que Anthony m'avait trahie, mais je pleurais parce que j'avais pris un Deluvio et que notre histoire allait se dissoudre dans des particules chimiques... "

 

 

"... J'ai hésité à lui dire la vérité. Que je m'étais sentie étouffer dans cette salle fermée. Que j'avais eu besoin, tout à coup, d'enlever mon masque d'élève sérieuse, raisonnable, prévisible. Parce qu'on ne respire pas sous un masque..."

 

 

 

L'auteure : Née en 1974 à Orléans, Marie Leymarie a d’abord fait des études de russe à la Sorbonne, puis elle est devenue documentaliste dans le 93 et a animé des ateliers d’écriture avec des enfants en difficulté scolaire. Depuis 2005, elle écrit et traduit des romans pour la jeunesse. Ses textes mettent en scène la vie quotidienne, la famille, les relations aux autres (et à soi).

 

 

Pour acheter votre exemplaire (14,50€)

AMAZON - FNAC



23/04/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres