* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Les filles modèles de Marie Potvin

 

Jeunesse

370 pages

Parution : le 26 août 2015

Editions KENNES

Synopsis :

Tout oppose Marie-Douce et Laura. L’une est effacée, l’autre, populaire. Marie-Douce rêve de ressembler à Laura et d’en devenir l’amie ; Laura, pour sa part, n’a pas du tout envie de lui adresser la parole. Pourtant, le destin les rassemble malgré elles lorsque la mère de Laura et le père de Marie-Douce décident d’unir leur vie. Désormais forcées à partager la même chambre, les deux filles devront s’adapter à cette situation qui leur semble impossible. Lorsque Laura déclare la guerre froide à Marie-Douce, un ami commun, le beau Corentin Cœur-de-Lion, se retrouve au cœur de la bataille, d’autant plus qu’il est amoureux de l’une d’elles…

 

L'avis de Sissi, 19 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

Marie Douce et Laura sont camarades de classe. L'une plutôt effacée, l'autre populaire, elles ne sont pas amies. Le jour, où leurs parents tombent amoureux, leurs vies sont chamboulées. Et un peu plus lorsque leurs parents prennent la décision de vivre ensemble. Tous les quatre. Laura est obligée d'emménager chez Marie Douce mais elle ne compte pas se laisser faire. C'est la guerre!

 

C'est une histoire qui nous vient tout droit du Québec et on y retrouve avec plaisir quelques expressions typiques. Je trouve que c'est une bonne idée de les avoir conservées, une fois le roman édité sur un autre continent. C'est plus authentique, et ça fait sourire à de nombreuses reprises. On ne les comprend pas toujours, mais pas d'inquiétudes, il y a la petite traduction en fin de roman, c'est très sympa.

Dans cette histoire, on fait la connaissance de Marie-Douce et Laura, deux ados qui vont désormais vivre sous le même toit. On sait bien que ce n'est pas facile pour des filles de treize ans, et qu'il faudra sans aucun doute un temps d'adaptation pour tout ça. Marie Douce l'a bien compris. Mais Laura, elle, n'en veut pas. Laura a décidé d'être difficile à vivre et ce n'est pas discutable.  Elle veut juste que son père revienne auprès de sa mère, et qu'ils vivent à nouveau tous les trois. Pour elle, il est hors de question de mettre les pieds dans une nouvelle famille.

 

J'ai beaucoup apprécié avoir le point de vue et le ressenti de chacune face à la situation. Un chapitre sur deux, chacune leur tour, elles partagent ce qu'elles ont sur le coeur. Nous confiant comment elles vivent cette situation nouvelle. Marie-Douce est plutôt enjouée. C'est peut-être l'occasion de se rapprocher de Laura et de s'en faire une nouvelle amie. C'est d'ailleurs une personne qu'elle admire à l'école et elle aimerait lui ressembler, être plus audacieuse, plus indépendante. Mais elle est plutôt du genre facile à vivre, et un peu trop parfaite au goût de Laura.  Elle nous surprend également à être très patiente, même quand Laura est désagréable. Même lorsqu'elle lui fait des coup bas, elle prend sur elle. Mais ce qui fait que j'ai préféré son personnage, c'est qu'elle ne veut pas gâcher le bonheur de son père. Elle est assez mature pour l'avoir compris, contrairement à Laura. Laura a mauvais caractère (ou veut le faire croire) et est déterminée à séparer les deux amoureux. Elle est obsédée par cette idée et se rebelle... En tout cas, elle y met tout son coeur ^^

 

Avec ces deux adolescentes aux caractères bien différents, les rebondissements ne manquent pas! Et bien que Laura a l'air d'une peste et que Marie-Douce a la fâcheuse manie de tout pardonner trop facilement, elles sont toutes les deux attachantes à leur façon. Et surtout, elles ont plus de points communs qu'elles ne se l'imaginent. En effet, les deux jeunes filles doivent vivre avec un parent absent. Cette séparation les touche beaucoup et c'est Laura la première à nous le faire savoir. Et finalement, quand on pense que tout va enfin s'arranger et qu'il y aurait un terrain d'entente possible... c'est pire! Dans les derniers chapitres, plusieurs évènements leur tombent dessus. On ne sait pas trop comment elles vont gérer la situation. La fin me donne d'ailleurs très envie de poursuivre l'aventure. Quand l'une a décidé de baisser les bras et a pris une décision surprenante, l'autre se révèle moins mauvaise qu'on ne le pensait...

 

Verdict :  Une lecture agréable et divertissante qui s'adresse d'abord aux adolescentes et qui mêle à merveille histoire de famille, de popularité, d'amitié et d'amour. Dans Les filles modèles, Marie-Douce et Laura nous racontent comment elles vivent l'absence d'un parent et abordent à leur manière le sujet de la famille recomposée. C'est une étape difficile et une aventure effrayante dans la vie de deux adolescentes. Un bon titre jeunesse selon moi, plein de fraîcheur, à offrir sans hésiter à des jeunes lectrices qui se reconnaîtront très probablement dans leurs aventures.

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 


Pour acheter votre exemplaire (15€)

  AMAZONFNAC

 

 

 


 

 

Jeunesse

430 pages

Parution : le 4 novembre 2015

Editions KENNES


Synopsis :

Marie-Douce s’envole pour Paris. Là-bas, elle tombe dans le monde des célébrités .Après une poussée de croissance spectaculaire et les soins d’un styliste, elle est méconnaissable. Que faire lorsque les garçons s’intéressent à elle ? Elle a peut-être l’apparence d’une jeune femme, mais dans sa tête, elle est toujours aussi timide et maladroite ! Et puis, il y a le mystérieux Lucien qui la trouble tant ! La vie sociale de Laura est une catastrophe. Abandonnée par Érica et par Marie-Douce, elle s’en remet à Constance, une fille un peu ennuyeuse. Que fera-t-elle, lorsque Alexandrine tentera de la convaincre de laisser tomber Constance pour rejoindre sa gang ? Et comment arriver à ne pas faire de gaffes devant le beau Samuel ?

 

L'avis de *Sissi* 19 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

Petites chicanes et affaires pas fines...

 

Après de très nombreuses péripéties, nous pouvions nous attendre à une réconciliation entre les demi-soeurs Marie Douce et Laura. Pourtant, dans ce second tome, l'auteure nous surprend dès les premières pages puisque elle a préféré éloigner les deux adolescentes. Marie Douce a en effet choisi de partir vivre quelques semaines chez sa mère, en France. Elles passent alors l'été éloignées l'une de l'autre. Un été pendant lequel elles vivront de bien drôles d'aventures, chacune de leurs cotés.

 

Un peu à la façon d'un journal intime, Laura et Marie Douce nous livre leur quotidien et les petits tracas qui vont avec. Encore une fois, j'apprécie bien cette alternance au niveau de la narration. Parlons d'abord de Laura. Avec une vie sociale bien malmenée dans le premier tome, Laura doit faire le tri parmi ses amies. Ennemies jurées, amies sincères... tout ça est un peu casse tête! Se mêlent des petites disputes, un peu de vengeance... quelques complications dirons nous, qui amusent beaucoup le lecteur.

 

Envolée pour Paris, Marie Douce est à nouveau dans une situation délicate. C'est une adolescente que j'avais déjà trouvé assez mature dans le premier tome, et qui avait réussi à gérer le fait que son père retombe amoureux. Cette fois-ci, d'autres petits ennuis foncent droit sur elle. Sa mère est amoureuse du père de Corentin, ce qui la plonge par la même occasion au beau milieu de la célébrité. On sent que cette expérience la fait grandir. Elle gagne en assurance mais surtout elle est devenue une jeune fille qui attire les regards. De notre coté, nous ne voulons pas la voir grandir trop vite. Et ce que j'ai justement apprécié, c'est que Marie Douce semble en avoir pleinement conscience. Elle évolue à son rythme, avec les changements que cela implique et ses incertitudes...

 

C'est un second tome tout en fraicheur et à la hauteur de mes attentes que j'ai pris plaisir à découvrir. Marie Potvin tient l'intérêt du lecteur avec des petits rebondissements qui arrivent pile quand il le faut, tout en faisant évoluer nos deux jeunes héroïnes. La vie des deux jeunes filles est bien loin d'être paisible et jusque la fin le déroulement est inattendu. D'ailleurs, encore plein de rebondissements pour le final de ce second tome, qui donnent très très envie de retrouver les filles dans le tome suivant. Bon, je vais aussi vous avouer quelque chose... l'accent québécois me fait toujours sourire et c'est un vrai plaisir de retrouver des jolies expressions dans cette série et son lexique! ("trou de bouette", "pantoute", "niaiser", "chicane" et bien d'autres ^^)

 

Verdict : Mon ressenti est assez similaire à celui du premier tome. Je me suis encore beaucoup amusée aux cotés de Marie Douce et Laura, qui ont bien changées. Toutes deux aimeraient une vie plus simple mais visiblement ce n'est pas pour maintenant! Une nouvelle fois de façon amusante, Marie Potvin aborde le sujet de la famille recomposée, des amis et des disputes, des histoires de coeur... des petits tracas qui parlent sans aucun doute aux adolescentes. C'est le genre de série jeunesse agréable à lire, que je pourrais donc conseiller sans problème aux demoiselles de 10/12 ans qui se régaleront à coup sûr!

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

Pour acheter votre exemplaire (15€)

AMAZONFNAC

 

 

 

Prochainement :

 



01/12/2015
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres