* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

La Sorcière de Prince Island de Kendall Kulper

400 pages

Parution : le 4 mars 2015

Editions HACHETTE

Collection BLACK MOON


Synopsis

Avery Roe n’a qu’un seul désir : devenir, après sa grand-mère qui l’a élevée, la prochaine Sorcière de Prince Island, dont le rôle est de protéger les marins. Mais sa mère a choisi pour elle un tout autre destin. Elle l’arrache à sa grand-mère avant qu’elle apprenne le secret des femmes de la famille. Prise au piège de sa mère, Avery ne peut plus utiliser sa magie. Il lui reste tout juste la capacité de deviner, en rêve, ce que l’avenir lui réserve. Des années durant, Avery cherchera à libérer la magie qui sommeille en elle. À seize ans, elle y est plus résolue que jamais. Parce que les habitants ont besoin de sa protection. Parce qu’elle aime Taneh, un séduisant harponneur aux étranges tatouages. Parce que, dans un rêve, elle a vu son propre meurtre. Or, nul ne peut supprimer la Sorcière de l’île de Prince Island…

 

L'avis de S, 24 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

Elevée par sa grand-mère, Avery attend avec impatience le jour où elle deviendra une sorcière comme toutes les femmes de la famille Roe. Son pouvoir à elle est d'interpréter les rêves : c'est une diseuse de rêves. Elle devine le futur, le destin des gens qui lui raconte. Malheureusement, sa mère la fait quitter la petite cabane et lui interdit de retourner voir sa grand-mère. Pour cela, elle s'assure qu'Avery en sera incapable en lui lançant un sortilège. Chaque fois qu'elle aura envie d'y retourner, le sort agira et elle s'évanouira, prise au piège. Quatre ans plus tard, elle vit toujours à New Bishop, menant une vie dont elle ne veut pas. Jusqu'au jour où Avery fait un rêve atroce. Elle apprend qu'elle va mourir assassinée. Il lui faut donc à tout prix retourner chez sa grand-mère pour qu'elle l'aide à débloquer sa magie, puisqu'une sorcière Roe ne peut pas être tuée. Elle rencontre alors Taneh, un jeune homme qui a grandi sur une autre île et dont toute la famille a été massacrée. Lui aussi doté de pouvoirs magiques, il serait peut-être capable de libérer Avery de l'emprise de sa mère...

 

Avery est une jeune fille en permanence tendue, en colère. On la comprend, c'est comme si on lui avait volé une partie d'elle même en lui interdisant de développer sa magie. Et le pire c'est qu'elle est impuissante, elle ne peut réaliser le moindre sort. On la sent très attachée à l'île, et elle aimerait par dessus tout perpétuer la tradition de la famille Roe en fabriquant des talismans et amulettes pour les habitants et les marins. J'ai beaucoup apprécié le coté magique lié à la mer. Contre rémunération, chaque sorcière Roe a pour mission de protéger les marins des dangers de la mer, leur assurer une bonne pêche, ou de retrouver leur femme à leur retour. L'histoire des sorcières Roe était très intéressante, chacune ayant développer un don différent et on comprend pourquoi Avery tient tant à reprendre le flambeau après sa grand-mère. 

 

Rencontrer Taneh va lui redonner un peu d'espoir. Bon, après lecture, je ne suis pas super fan de son personnage. D'abord très prometteur car assez mystérieux, son histoire n'a pas autant été exploitée que celle d'Avery et je trouve ça un peu dommage. Mais heureusement, il a eu un rôle à jouer pas négligeable, avec une petite romance à la clé. Il va travailler sur un enchantement capable d'annuler le sortilège de sa mère qui l'empêche de se rendre à la cabane. Service contre lequel elle interprétera les rêves du garçon, rongé par la perte de sa famille. Taneh possède une magie différente de celle d'Avery, et même si sa grand mère lui a toujours dit de se méfier de la magie étrangère, elle ne peut que tenter le coup. Et ça ne fait que renforcer la nature impatiente et contrariée d'Avery. Car rien ne marche! La première partie a donc été un peu lente au niveau du rythme, puisqu'on suit exclusivement Avery, qui ne veut pas perdre de vue son objectif. On assiste à un vrai échec et j'ai bien cru qu'elle n'y arriverait jamais. La deuxième partie s'est révélée plus intéressante avec quelques révélations très appréciables, qui ont su redonné un peu de rythme.

 

J'ai aimé qu'Avery soit aussi obstinée. Elle croit fort en ce que sa grand-mère lui a appris et promis. La magie est en elle, ne demandant qu'à sortir. Malheureusement, il se pourrait bien que devenir une sorcière à part entière la pousse au plus gros des sacrifices. Et c'est là que ça se complique. Avery ne connaît pas encore la malédiction qui a toujours peser sur les sorcières Roe, ni les vraies intentions de sa mère lorsqu'elle lui a interdit de revoir sa grand-mère. Pourquoi des mesures si radicales? On ne comprend pas pourquoi sa mère renie la magie (tout en l'utilisant pour empêcher sa fille de voir sa grand-mère). Pour elle, il vaut mieux avoir de l'argent et un bon statut social pour être en sécurité. Je l'ai trouvé un peu étrange, et c'est seulement à la fin que tout s'explique. 

 

Verdict : J'ai passé un bon moment de lecture. Il n'y a pas tant d'action que ça, mais le déroulement de l'histoire reste intéressant et la lecture agréable. La façon dont les sorcières sont vues par les marins et leur rôle sur l'île fascinent. Même si je m'attendais à une aventure palpitante et une ambiance plus sacrée au vue des capacités de la grand-mère, j'ai continué ma lecture sans difficultés, en me posant de nombreuses questions. Comment va t-elle éviter sa mort annoncée dans ses rêves? Avery pourra t'elle déjouer son destin en devenant la sorcière qu'elle a toujours voulu être? La malédiction qui touche sa famille lui fera t-elle changer d'avis?

 

Ma note : 14 / 20

*S*

 

Pour acheter votre exemplaire (16€)

AMAZON - FNAC



15/04/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres