* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Alcie et la forêt des fantômes chagrins de Jérôme Attal

 

 

 

A partir de 9 ans

Aventure - Fantastique

224 pages

Illustré par Fred Bernard

Parution : le 12 mars 2020

Editions ROBERT LAFFONT

Collection R Jeunesse

 

 

 

 

 

Alcie est une fille qui peut tout affronter :

elle a ses chagrins pour alliés !

 

 

 

 

Synopsis :

 

 

Pour les vacances de la Toussaint, Alcie est invitée chez sa tante Oupelaoupe, qu'elle n'a encore jamais rencontrée. Un peu sorcière, Oupelaoupe tient un camping à l'orée d'un bois. Quand Alcie arrive sur place, le lac est asséché, les poissons et les oiseaux ont plié bagage et des bruits terrifiants s'échappent de la forêt.
Tourneboulée par ce spectacle, Alcie commence à soupirer. Et voilà que ses soupirs prennent l'apparence de petits fantômes. Des fantômes chagrins un peu timides, mais toujours prêts pour l'aventure. Surtout s'il s'agit de sauver la forêt...

 

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier 

 

 

Alcie s'apprête à passer ses vacances chez sa tante Oupelaoupe, qu'elle n'a encore jamais rencontré. De jolies vacances en famille dans un camping en forêt s'annoncent. Mais voilà que ses parents doivent finalement vite retourner travailler, la laissant dans un lieu qui ne ressemble que très peu à celui qu'on lui a décrit, en compagnie d'un cousin un peu cracra et d'une tante un peu dingue...

 

La déception et le chagrin ne tarde pas à gagner le cœur de notre petite héroïne qui imaginait des vacances plus agréables. Le lac n'en est plus un, les animaux ont quitté la forêt environnante, menacée par un riche industriel. Ce n'est clairement pas la joie et Alcie n'est pas très rassurée. C'est ainsi qu'apparaît son premier fantôme chagrin ! Je vous laisse imaginer de quoi sont faits ces êtres fascinants qui nous accompagnent lors de cette lecture.

 

Et cette lecture nous offre bien d'autres surprises. Une fois que nous avons mis les pieds au camping, il est clair qu'il s'agit d'un lieu tout à fait singulier. Un lieu qu'on a envie d'explorer tout comme Alcie et il n'existait meilleur remède pour vaincre sa solitude et son ennui. C'était sans compter sa rencontre avec Hugo !  On découvre alors avec plaisir un tout autre aspect de la personnalité d'Alcie, qui se révèle être une grande aventurière, une fonceuse, prête à protéger la forêt.

 

La narration se veut elle aussi toute originale et cela m'a donné le sourire à plusieurs reprises. L'histoire interagit avec le lecteur ! Jeux de mots, remarques, recommandations, questions... il y a une sorte d'échange avec le livre qui devrait beaucoup plaire aux jeunes lecteurs. Ça, les découvertes formidables et farfelues et nos super alliés.

 

 

Verdict : C'est une première aventure tendre et originale que voici, et l'humour est aussi au rendez-vous. L'héroïne est attachante comme tout et j'ai aimé qu'elle soit à l'écoute du monde qui l'entoure et de ses émotions. L'auteur rappelle qu'il est important d'accepter ses chagrins, petits et grands, au même titre que la joie et c'est un très beau message. Pour ne rien gâcher, c'est aussi un roman très joliment illustré par Fred Bernard et la lecture n'en est que plus agréable. Je suis totalement partante pour une autre aventure et n'hésiterai pas à le mettre dans les mains des jeunes lecteurs !

 

 

 

 

 

 

 

 " Parfois, il lui tardait de devenir plus grande, mais la plupart du temps elle n'enviait pas du tout le monde des adultes, surtout quand être adulte consistait à prendre des décisions pour les enfants... "

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Après le dîner, Alcie demanda la permission d'aller lire dans sa chambre. Heureusement, elle avait emporté avec elle son livre favori. La journée, à l'exception de l'apparition de la merlette dans le champ de maïs, avait été d'un ennui intersidéral. Mais le sentiment d'avoir perdu sont temps allait enfin diminuer car toutes les personnes intelligentes savent qu'on ne perd jamais son temps en ouvrant un livre... "

 

 

 

 

 

 

 

" Les gens intéressants sont ceux qui s'intéressent aux autres... "

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Peut-être que le chagrin aussi se partage. Peut-être que c'est comme ça que revient la joie?

 

 

 

 

 

 

 

"... La meilleure chose à faire de chaque journée est de saupoudrer l'existence d'un peu de magie... "

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie et en numérique.



31/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres