* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Romans


Number 10 de C.J Daugherty

 

 

 

 

Young Adult - Thriller

384 pages

Parution : le 17 octobre 2019

Editions ROBERT LAFFONT

COLLECTION R

 

 

 

 

 

L'auteure de la saga best-seller international Night School est de retour...

et elle n'a jamais frappé aussi fort !

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

La vie de Gray a basculé le jour où sa mère a été nommée Première Ministre du Royaume-Uni. Célébrité malgré elle, elle est traquée par les paparazzis et ses moindres écarts de conduite se retrouvent en une des journaux.
Les ennemis politiques de sa mère se font une joie d'exploiter les frasques de Gray, mais des menaces plus sinistres encore pèsent sur elle et sa famille, au point qu'elle doit être escortée par des gardes du corps.
Privée de sorties et de liberté, Gray va explorer les souterrains qui truffent le sous-sol du 10, Downing Street, jusqu'au jour où elle va surprendre une conversation qu'elle n'aurait jamais dû entendre...

 

 

 

 

 

L'avis de *S* rêveuse et mangeuse de papier

 

Depuis que sa mère a été élue Première Ministre du Royaume Uni, Gray est la cible des paparazzis. Alors qu'elle espérait pouvoir s'amuser avec ses amis, la jeune fille finit alcoolisée et malade sous le flash des photographes lors d'une soirée. Sa mère prend aussitôt des mesures pour la punir et la protéger. Quand elle ne sera pas au lycée, Gray restera confinée au 10, Downing Street, un bâtiment sécurisé, peut-être même le mieux protégé du pays...

 

On ne tarde pas à cerner le personnage de Gray, cette jeune fille qui regrette sa vie d'adolescente anonyme. Ses actions sont désormais surveillées et ont des conséquences alors qu'elle ne demande qu'à vivre une vie normale. Gray est une ado un poil rebelle, désormais privée de sorties parce que sa mère ne lui fait plus confiance.

 

La situation se révèle bien plus complexe lorsqu'on prend connaissance de la menace qui pèse sur sa famille, ciblée par une organisation qui veut atteindre le gouvernement. Si sa mère ne lui fait plus confiance, on nous révèle dans un même temps que Gray doit être protégée à tout prix. L'ambiance devient aussitôt plus tendue.

 

Je craignais un peu de suivre l'aventure d'une héroïne immature, qui ne ferait qu'enfreindre les règles pour se rebeller contre sa punition. Je guettais donc l'instant où Gray ferait une nouvelle bêtise susceptible de la mettre en danger. Contre toute attente, cette ado de 16 ans est plus déterminée que je ne l'imaginais. Elle veut découvrir ce qui se trame et son confinement ne l'arrête pas. Son véritable défaut, c'est finalement de ne pas réussir à se confier, et de tout garder pour elle. 

 

Au niveau des personnages secondaires, j'ai aimé faire la rencontre de la meilleure amie de Gray et de l'adorable garçon qui se tient à ses côtés pendant une partie du récit. Cependant, ils étaient tous deux un peu trop en retrait pour que je m'y attache réellement. Ma préférence se porte finalement sur Julia, qu'on a l'opportunité de suivre à plusieurs reprises au cours du récit (et qui est un petit clin d'œil à Night School, la saga précédente). Julia est membre de l'équipe de sécurité la plus réputée du pays et chargée de protéger Gray. C'est une garde du corps étonnamment à l'écoute, et compréhensive puisqu'elle se reconnaît pas mal en Gray.   

 

En quelques mots : Après la série Night School, C.J Daugherty nous offre un nouveau roman qui installe peu à peu l'ambiance de la nouvelle saison. J'ai passé un bon moment et j'ai apprécié la tension de plus en plus palpable au fil de la lecture. On ne fait que se demander quand la menace finira par s'abattre et quelles découvertes Gray sera encore menée à faire. Bien des questions restent  en suspens et je lirai la suite avec plaisir...

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Gardez les yeux ouverts en permanence. Ce nouveau groupe est particulièrement redoutable. Ils exploiteront la moindre faiblesse de nos protocoles de sécurité. (Une ombre passa sur son visage.) S'ils mettent la main sur elle, elle ne survivra pas... "

 

 

 

 

 

 

 

 

"... ça se passait toujours comme ça. Elle faisait quelque chose de normal pour son âge, le gouvernement entier pétait les plombs, puis sa mère et Anna façonnaient une réponse en faisant comme si elle n'existait pas... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 

 


17/10/2019
1 Poster un commentaire

Gaspard de Paris de Paul Thiès et Benjamin Strickler

 

 

 

 

 

 

A partir de 8 ans

Aventure - Amitié

Illustré et relié

144 pages

Parution : le 16 octobre 2019

Editions FLAMMARION JEUNESSE

Collection CASTOR ROMANS

 

 

 

 

Synopsis :

 

" Je m'appelle Gaspard. J'habite la Butte Montmartre. Un jour, je deviendrai un grand écrivain. En attendant, je suis apprenti ramoneur, je me balade sur les toits de Paris, et je vis des aventures passionnantes. " Une nuit, sur le toit d'une très vieille église, Gaspard se retrouve face à une gargouille vivante aux crocs pointus... Et si c'était le début d'une improbable amitié ?

 

 

 

 

L'avis de *Alex* rêveur et mangeur de papier

 

Gaspard Saint Georges est un jeune orphelin d'une douzaine d'années qui vit dans le quartier de Montmartre. C'est en devenant le domestique du Père Socrate, un vieil antiquaire, qu'il a pu quitté l'Orphelinat. Aujourd'hui, Gaspard est un garçon ramoneur qui tente d'aider son maître en gagnant un peu d'argent, et qui espère, un jour, épouser une princesse...

 

Gaspard est le genre de héros auquel on s'attache rapidement. C'est un garçon honnête et intelligent, qui aime par dessus tout s'instruire et vivre de grandes aventures à travers ses lectures. C'est aussi ce jeune orphelin couvert de suie qui a grand cœur, et à qui on ne peut souhaiter que le meilleur.

 

Son aventure commence pour de bon lorsqu'il tombe nez à nez avec une gargouille alors qu'il se trouve sur le toit d'une vieille église. Il n'y aurait pas vraiment d'histoire si je vous disais que cette gargouille était faite de pierres. Mais voilà que cette créature est tout à fait vivante et qu'elle ne souhaite qu'une chose : dévorer notre héros. Ce n'est évidemment pas ce qui arrive, mais cette impressionnante bête apporte son lot de surprises et la lecture est super agréable.

 

Il est alors question de promoteurs véreux, d'un mystérieux rôdeur et d'une demoiselle qui pourrait bien faire chavirer le cœur de notre héros. Mais ce qu'on retient surtout c'est cette drôle d'histoire d'amitié entre un petit ramoneur et une gargouille solitaire qui a un sens de l'humour tout particulier. 

 

Ce premier tome nous offre une aventure fantastique sur les toits et dans les rues de Paris. J'ai beaucoup aimé l'ambiance de cette lecture jeunesse et notamment les promenades nocturnes du petit héros. Le tout est accompagné d'illustrations vivantes dans les tons noirs et bleus. En plus d'être illustré, le texte est très aéré pour un récit aussi entraînant que facile à lire. J'ai hâte de découvrir ce que la suite de cette nouvelle série nous réserve !

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 

 

 IMG_9968.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 "... Au départ j'étais très ignorant, un vrai bourricot. Je comptais jusqu'à cent et récitais péniblement mon alphabet. Seulement, je rêvais de m'instruire, alors je déchiffrais de belles aventures dans les journaux qui enveloppaient le poisson ou les légumes. Je dévorais les feuilletons qui parlaient d'enfants perdus (comme moi), de garçons intrépides (toujours comme moi !) qui se révélaient à la fin fils de roi, ou qui épousaient une princesse passant par là...

 

 

 

 

 

 

"... Vous savez, quand je lis, j'ai l'impression de voyager, et d'être plus vieux et plus savant, et de vivre d'autres vies que la mienne, des vies de chevaliers, de princes et de mousquetaires, d'explorateurs et de capitaines ! "

 

 

 

 

IMG_9970.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.


16/10/2019
0 Poster un commentaire

La Cité Lagune de Anne Kalicky

 

 

 

 

 

A partir de 10 ans

Aventure - Fantastique

157 pages

Parution : le 9 octobre 2019

Editions FLAMMARION JEUNESSE

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

 

Dans la cité lagune, habitent des jumelles aux longs cheveux roses. Recueillies petites par une servante et son maître, les deux sœurs ne savent rien de leurs origines. Mais lorsque le danger les menace, elles réalisent qu’un étrange pouvoir les unit…

 

 

 

 

 

L'avis de *Sissi* rêveuse et mangeuse de papier

 

Aux lendemains de la peste noire, Simonetta se rend au marché en espérant y trouver quelques vivres. Mais ce jour-là, la servante rentre chez son maître avec deux bébés dans son panier. Simonella ne pouvait se résoudre à laisser les petites jumelles au bord de l'eau, sur leur radeau. Dix années passent...

 

Désormais âgées de dix ans, Nella et Mahaut sont deux enfants agréables, deux jumelles éblouissantes avec leurs beaux cheveux roses. On découvre alors deux sœurs très différentes, l'une impatiente et fonceuse, la deuxième au caractère plus doux. On prend plaisir à les suivre toutes les deux tant elles sont mignonnes.

 

L'auteure nous entraîne peu à peu dans la découverte des lieux et des personnages. Elle nous dresse le portrait rapide de Simonetta et du maître enlumineur, mais également du petit voisin Anthony qui est aussi de la partie. Mais ce qui a surtout retenu mon attention c'est le décor choisi. Nous déambulons dans la Cité de Cadacise et ces lieux ont beaucoup de charme, beaucoup de couleur. On sent que l'auteure s'est inspirée de l'Italie, de Venise, et c'est joli comme tout.

 

L'histoire, par contre, m'a un peu moins emballée. Si j'ai aimé découvrir cet univers, les cent premières pages m'ont semblé trop introductives. Il ne s'y passe pas grand chose et j'ai bien peur que les enfants décrochent. Je ne sais donc pas quoi penser de ce premier tome qui me laisse avec un sentiment de trop peu. L'intrigue s'installe véritablement dans le dernier tiers et le lecteur n'a pas vraiment le temps de comprendre ce qu'il se passe, ni de se familiariser avec l'aspect fantastique du récit .

 

Je pense que le deuxième tome sera déterminant et je pense que sa parution simultanée aurait été idéale. On sent que la vie des jumelles  est sur le point d'être bouleversée mais c'est comme si le danger sortait de nulle part. Le final est un petit peu flou et confus à mon goût. C'est mystérieux, un peu sombre, mais définitivement confus. A suivre...

 

 

 

 

 

 

Ma note : 7/10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez les << premières pages >>

 

 

 

 

 

 

 

 

 "... Elles se complétaient en quelque sorte : quand l'une n'osait pas, l'autre l'encourageait ; quand l'une dépassait les limites, l'autre la ramenait à la raison. Complices, elles s'aimaient tendrement... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... - Tu crois que c'est la peste nera qui revient? demanda timidement Mahaut.

- Je ne sais pas... J'ai l'impression que c'est quelque chose de pire encore... murmura Nella... "

 

 

 

 

 

 

 

 

".... Elle était dans un état presque second, comme hypnotisée, attirée vers un chemin tracé par une force invisible et c'est ainsi qu'elle se retrouva bientôt sur les bords du Tan, à l'endroit précis où Simonetta les avait trouvées elle et sa sœur, emmaillotées sur un radeau, dix ans auparavant... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.


11/10/2019
0 Poster un commentaire

Un peu plus près des étoiles de Rachel Corenblit

 

 

 

 

A partir de 14 ans

Contemporain

256 pages

Parution : le 18 septembre 2019

Editions BAYARD

 

 

 

 

 

Un ado solitaire. 7 gueules cassées.
Une histoire d'amitié étourdissante, loin des apparences.

 

 

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Mon père m'avait prévenu : si tu rencontres les patients d'ici, tu ne fais pas de commentaires, tu réagis le plus poliment possible. Tu risques d'être surpris, mais surtout tu es diplomate, tu ne montres rien à ces pauvres gens. Ils ont déjà tellement souffert. Tu vas en croiser pas mal, ici, des abîmés, des malheureux et il y a même un secteur pour les enfants et les grands ados.

Hé, cache ta joie, Machin. C'est super romantique comme rencontre. Manque plus que les violons, non ?

 

 

 

L'avis de *Sissi* rêveuse et mangeuse de papier

 

Rémi a déménagé dix neuf fois. Il suit son père dans le cadre de son travail, d'appartement de fonction en appartement de fonction. Il s'installe dans des cliniques, des maisons de retraite, des centres psychiatriques dans toute la France, pour une durée plus ou moins longue. Rémi n'a pas son mot à dire. Cette fois-ci, il débarque dans un centre de repos pour les chirurgies réparatrices. Un centre où il rencontre des adolescents défigurés ...

 

Rémi est un adolescent très seul et spectateur du monde qui l'entoure. Déménager si souvent ne l'aide pas à se faire des amis et on comprend vite pourquoi il lui est si difficile de trouver sa place. Il est aussi ce garçon qui se refugie dans la musique, et plus particulièrement dans les cassettes que sa mère a enregistré quand elle avait son âge. La musique a d'ailleurs une place toute spéciale dans ce roman. Chaque chapitre porte le titre d'une chanson des années 80 et ces chansons résonnent en nous pendant toute la lecture. On se laisse alors bercer puis bouleverser.

 

Au début du roman, nous sommes confrontés aux pensées pas toujours très jolies de notre héros lorsqu'il est face à cette bande d'adolescents défigurés. Mais j'ai beaucoup aimé le message très humain qui se cache derrière et la façon dont ces pensées évoluent tout au long du récit. Si Rémi ressent du dégoût et de la pitié à la vue de ces jeunes patients aux visages méconnaissables, tout cela finit par se transformer en un attachement certain, qui permet finalement au héros de se dévoiler au lecteur.

 

On découvre des jeunes personnages écorchés et Rémi ne fait pas exception. Ses doutes et ses peurs ne sont pas injustifiées. Ces adolescents ont tous des blessures et je ne parle pas de celles qui sont physiques, visibles. La lecture est alors pleine d'émotions et l'auteure pose des mots très justes. C'est une histoire poignante qui nous est contée, une histoire d'amitié hors du commun, une histoire qui fait du bien.

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Je ne savais pas encore que j’allais rencontrer les plus belles personnes du monde, du siècle, de ma vie... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Elle s'est déplacée et m'a fait face. Ses yeux dans les miens, c'était comme si je plongeais dans une fournaise, un volcan en pleine éruption, catapultant des volutes enflammées et brûlantes autour de lui. Cette fille était un incendie, une furie flamboyante, de la lave incandescente à l'état pur... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... J'ai pris ses mains dans les miennes. Puis je l'ai serré dans mes bras. Pas fort. Ne pas l'étouffer, penser qu'il était fragile. Son corps contre le mien ne pesait pas grand-chose. Et son odeur était un mélange de désinfectant, de médicament, et de chewing-gum à la fraise. J'ai oublié qu'il était tordu. J'ai oublié qu'il était laid. J'ai oublié son visage et sa maladie. "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle a ôté sa casquette. Des plaques entières de cheveux lui manquaient. Son crâne était lui aussi marqué par les traces de brûlures. Elle me montrait son visage en pleine lumière. Sans rien me cacher, pour que je sois lucide, que je constate l'étendue des dégâts, la laideur, le malheur. Mais je n'ai rien vu. Que ses yeux. "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Je te vois Sara. Je te vois vraiment..." 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 


08/10/2019
2 Poster un commentaire

Thorngrove de Cécile Guillot

 

 

 

 

 

 

Young Adult

Roman Gothique - Mystère - Frissons

Parution : le 10 octobre 2019

269 pages

Editions LYNKS

 

 

 

 

 Et ses épines étreignirent nos âmes...

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Thorngrove. Sa forêt d'épines. Son manoir abandonné. Sa légende noire. Ses jumelles maudites.


Lorsque Madeline débarque à Oakgrove et s'intéresse d'un peu trop près à Thorngrove, elle déclenche une série d'événements de plus en plus inquiétants. Et lorsque sa sœur est touchée, Madeline se demande quelles forces obscures elle a bien pu réveiller...

 

 

 

 

 

 

L'avis de *Sissi* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Après la séparation de leurs parents, Madeline et Meadow viennent vivre à Oakgrove dans le Wisconsin, avec leur mère et leur grande cousine Crystal. Les filles changent donc de lycée. Si l'intégration semble bien se passer pour Meadow, Madeline  et son mauvais caractère ne se font pas que des amis. La jeune fille se lie pourtant d'amitié avec Blaine, grâce à un projet d'histoire sur lequel ils travaillent et qui les fait s'intéresser aux légendes de  Thorngrove, un vieux domaine qui date de 1889 et qui est désormais à l'abandon...

 

Dans ce roman, l'auteure nous présente deux sœurs très différentes. Madeline est plus impulsive que sa sœur et s'emporte assez vite. Leur situation familiale n'y est pas pour rien et on découvre une adolescente en colère. Toutefois, Madeline est aussi cette héroïne qui protège sa petite sœur, qui veille à ce que personne ne lui fasse de peine. Meadow nous semble bien plus fragile, plus douce que sa sœur. Mais pas seulement. Aussi mignonne et attachante soit-elle, Meadow est différente, et son comportement peut parfois être mi-étrange mi effrayant.

 

Si Madeline et Blaine ont trouvé le projet parfait pour leur cours d'histoire, leurs recherches ne nous rassurent pas le moins du monde. Thorngrove est le genre de lieu qui a des choses à raconter, qui a un passé, et l'auteure nous présente peu à peu son histoire à travers l'enquête de Madeline, qui reste très impliquée. On découvre les légendes urbaines et on plonge doucement dans une atmosphère oppressante.

 

C'est une lecture particulièrement mystérieuse et plusieurs éléments viennent nous déstabiliser au cours de la lecture. Il y a d'abord le point de vue de Meadow. Ce sont des chapitres très courts, mais qui renferment des pensées plutôt étranges, parfois sombres. Il y a ensuite les extraits des carnets de mystérieuses sœurs jumelles qui ont vécu à Thorngrove. Là encore, ces passages ne nous laissent pas indifférents, aussi courts soient-ils. Tout n'est pas clair tant que tous les éléments ne sont pas réunis, mais cela ne manque pas de nous faire frissonner. Puis, le dernier élément vient de la mise en page. Des branches s'entortillent et prennent place sur nos pages au fil de la lecture ...

 

C'était sans compter les évènements étranges, les mauvais rêves et le Mal qui s'installe. On ne sait pas où nous mène cette mystérieuse lecture mais tout comme Madeline, on a plus qu'une envie, c'est aller au bout des recherches. L'auteure nous entraîne sans aucun mal auprès de ces adolescents et l’ambiance soignée fait toute la différence. Je dois avouer que j'ai été tout à fait surprise par la fin de ce roman que je n'imaginais pas aussi sombre. Une fois les pièces du puzzle à leur place, les révélations sont des plus inquiétantes. Si j'aimais cette lecture délicieusement frissonnante, ce final inattendu m'a clairement fait froid dans le dos autant qu'il m'a bouleversée...

 

 

 

 

 https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 

 

 

"... Il emporte au loin l'automne,

dépose son baiser

sur nos jours monotones,

exhale son souffle gelé

sur nos cœurs embrumés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'aimais bien les histoires d'horreur, et savoir que tous ces contes se référaient à des lieux réels, qui plus est de la région, me fascinait. A l'instar de Thorngrove, des tas d'endroits recelaient en leur sein des secrets mystérieux ne demandant qu'à être percés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Il y a des registres médicaux et juridiques, tout ce qui, à l'époque, relevait du secret professionnel.

- Tu crois qu'il y a un rapport d'autopsie? soufflai-je à Blaine. Ca répondrait à pas mal de questions !

- C'est dégueulasse, je veux pas lire ça !

- T'inquiète, je m'en chargerai, trouillard !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je suis comme Kai dans la Reine des Neiges. Un petit éclat de glace fiché dans le cœur. Un petit éclat de noirceur. Qui s'étend, et s'étend et s'étend. J'ai froid. J'ai peur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il me veut du mal. Il nous veut du mal. A moi. A Maddie. Je ne sais pas ce qu'il attend de nous, mais c'est mauvais. Très mauvais. Comme la sorcière des contes de fées. Comme le diable de la Bible. Non, il est pire, je crois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Parfois, le destin nous oblige à accomplir des choses horribles... " 

 

 

 

 

 

 

 


03/10/2019
5 Poster un commentaire

Six ans de Elle Seveno

 

 

 

 

 

Romance

315 pages

Parution : le 5 septembre 2019

Editions HUGO ROMAN

Collection New Romance

 

 

 

 

Synopsis :

 

6 ans séparent Victoria et Raphaël...

6 ans d'écart qui ont suffi, lorsqu'elle était adolescente, à ce que Victoria ne se rende jamais compte de l'amour que lui portait le jeune Raphaël et n'ait d'yeux que pour son grand frère bien plus attirant.

6 ans sans se voir depuis que Victoria a quitté la ville du jour au lendemain avec sa famille, laissant celui dont elle était la babysitter désespéré.

Quand Victoria revient, des années plus tard, il ne faut que 6 secondes à Raphaël pour tomber de nouveau amoureux d'elle. Sauf qu'il n'est plus un enfant, et compte bien le lui prouver. Quoi qu'en dise son frère.

 

 

 

L'avis de *Sandra* rêveuse et mangeuse de papier

 

Il y a six ans, Vic et sa famille sont parties du jour au lendemain. La jeune femme avait donc quitté sa grand-mère et les frères Loison dont elle était très proche. Mais à la mort de sa grand-mère, Vic fait le choix de retourner dans sa ville natale pour retaper sa maison et sa boutique. A son retour, Brice Loison, son premier amour est toujours là. Mais c'est de Raph son petit frère qu'elle tombe pourtant amoureuse. En six ans, l'adolescent a bien grandi...

 

Le retour de Vic en ville fait remonter bien des souvenirs. Brice a envie de retenter sa chance avec la jeune femme, mais il n'est pas le seul. Si Raph avait 13 ans lorsqu'elle est partie, il en était déjà secrètement amoureux et ses sentiments sont toujours présent. Et ça ne fait aucun doute, ils se plaisent beaucoup l’un l’autre et on a hâte de voir si ils vont se donner une chance, vu le contexte. Toutefois, ce début de roman m'a un peu fait tiqué. J'ai eu peur d'un potentiel triangle amoureux pendant quelques chapitres...

 

Ce n'est finalement pas le cas et j'ai été ravie de la tournure des évènements. Si la situation est compliquée, elle est claire pour nos deux héros. Vic connaît la nature de ses sentiments pour les deux frères. Mais la différence d'âge ou encore le fait que Raph soit le petit frère de son ex semble représenter un frein. On ne sait pas ce que va donner cette relation passionnée, mais on découvre cela avec légèreté.

 

Est-ce juste une parenthèse ou quelque choses de plus sérieux? Cette question est valable pour l'un et pour l'autre. On redoute d'ailleurs un peu que ce soit juste un jeu pour Raph qui n'a que dix-neuf ans, et qui sait qu'il plaît beaucoup aux filles. Mais l'auteure fait peu à peu taire nos préjugés. Raph est un héros qui sait simplement ce qu'il veut. C'est un jeune homme déterminé, qui se montre aussi doux que passionné. Son insouciance fait beaucoup de bien à Vic, on peut même dire qu'il déteint peu à peu sur elle. Ce duo est vraiment plaisant et sexy, peu importe les six ans d'écart.

 

 

Verdict : Si j'ai eu quelques frayeurs au début de ma lecture, j'ai finalement passé un bon moment. Vic n'avait absolument pas vu venir Raph et c'est super agréable de voir de quelle façon le jeune homme entre peu à peu dans sa vie, avec sa détermination et son insouciance. Je n'avais encore jamais lu cette auteure française et j'ai beaucoup aimé découvrir sa plume légère et addictive. Je ressors donc largement satisfaite de cette lecture, même si selon moi les autres sujets abordés au cours de cette romance, tels que le deuil ou la maladie, auraient mérité d'être un peu plus approfondis. Ils sont très bien amenés dans le récit et apportent un peu de profondeur bienvenue.

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 

 

 

IMG_9216 (1).jpg

 

 

 

 

 

 

 

« Nous nous voyons tous les jours, et tous les jours, il creuse un peu plus son chemin dans ma poitrine. Pourtant, il ne devrait pas. Ce n’était pas prévu comme ça. »

 

 

 

 

 

 

« – C’est quoi, le problème, avec ce garçon ?

– Tout…

– Oh !

– Rien.

– Faut savoir ! Tout ou rien ?

Je pose à nouveau ma tête contre la table et la secoue de droite à gauche. Julie rit d’autant plus.

– Ça m’a l’air compliqué, tout ça. Compliqué pour pas grand-chose, si tu veux mon avis. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 


30/09/2019
2 Poster un commentaire

Sortir d'ici de Renée Watson

Sortir d’ici (ROMANS GRAND FO) par [Watson, Renée]

 

 

 

 

 

A partir de 12 ans

Contemporain - Young Adult

302 pages

Parution : 11 septembre 2019

Editions CASTERMAN

 

 

 

 

 

 « Pour faire quelque chose de ma vie, il faut que je m’en aille,

que je quitte mon quartier, mes amis.

Que je sorte d’ici. »

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

 

Tous les jours, Jade quitte son quartier de Portland pour se rendre au lycée privé de l’autre côté de la ville, celui où vont les blancs et les noirs de milieu aisé mais aussi quelques filles comme Jade : noires, pauvres et brillantes.
Elle ne s’y sent pas la bienvenue, loin de là.
Jade se pose alors la question de sa vie : vaut-il mieux vivre la vie toute tracée qui l’attend ou défier son destin en entrant dans un monde dont elle ignore les codes ?

 

 

 

 

L'avis de *Sissi* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

 

Grâce à une bourse, Jade entame sa troisième année dans le meilleur établissement de Portland. Si elle a conscience que c’est une véritable chance, la jeune fille n’a pas grand chose en commun avec les élèves de son lycée. Pas seulement parce qu’elle est noire, mais aussi parce que ses camarades sont issus de familles aisées. Jade ne souhaite désormais qu’une chose : intégrer le programme international et partir à l’étranger...

 

Jade est le genre d’héroïne réaliste mais pas pour autant résignée, et je n’ai pas tardé à l’apprécier. Elle veut simplement pouvoir faire quelque chose de sa vie, s’assurer un avenir solide, et ce, peu importe le milieu dans lequel elle est née. Et voilà qu’on l’inscrit dans un programme qui ne semble pas lui convenir, qui ne semble pas lui apporter ce dont elle espérait. Jade nous fait alors part de tout ce qui la tracasse en ce qui concerne sa famille, ses amitiés, son futur.

 

Chaque chapitre de ce roman porte un mot espagnol et sa traduction, et ce n’est pas anodin. Notre héroïne apprend l’espagnol et souhaite se perfectionner. Elle sait pertinemment que la maîtrise d’une langue pourrait lui ouvrir des portes. Jade est cette jeune fille déterminée et ambitieuse. Pourtant elle est aussi cette ado qui a du mal à se faire entendre, qui a du mal à exprimer ce dont elle a besoin, envie. On sent qu’elle a aussi besoin de grandir. 

 

Si Jade aimerait avoir les mêmes opportunités que ses camarades, elle nous parle aussi de ses difficultés au quotidien. Il y a celles financières mais aussi toutes ces petites choses injustes qui lui arrivent parce qu’elle est noire. C’est un roman qui traite du racisme sous plusieurs formes et il ne peut laisser le lecteur indifférent. Et c’est touchant de suivre cette jeune afro-américaine, bien décidée à prendre son destin en main.

 

 

 

 

 

 

 IMG_9966.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 "... quand on est comme moi, qu'on a la peau couleur charbon, des hanches faites pour le hula hoop et une mère qui gagne à peine de quoi remplir le frigo, on est obligée de saisir toutes les opportunités qui se présentent... "

 

 

 

 

 

 

"... Ma vie n'a rien d'exquis mais c'est ma vie. Alors je vais en faire quelque chose, la transformer. "

 

 

 

 

 

 

 

" On change quand on voyage. On s'ouvre plus qu'on ne peut l'imaginer. Et on apprend aussi à apprécier ce qu'on a chez soi... "

 

 

 

 

 

 

 

"... Je n'avais jamais vu les choses comme ça, je n'avais jamais pensé que je méritais les choses positives qui me sont arrivées. Peut-être parce que je connais trop de gens qui travaillent dur sans jamais obtenir ce qu'ils méritent, et même parfois sans pouvoir subvenir à leurs besoins.

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Parfois, j'ai l'impression de partir de chez moi le matin en un seul morceau, riche des baisers de maman qui a placé ses espoirs en moi. Mais quand je rentre le soir, j'ai l'âme en miettes... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 


29/09/2019
0 Poster un commentaire

Au Crépuscule de Anthony Yno Combrexelle

 

 

 

 

 

Fantasy Urbaine - Aventure

320 pages

Parution : le 5 septembre 2019

Editions 404

 

 

 

 

 

Vous devriez craindre la nuit !

 

 

 

 

Synopsis :

 

 

Paris, 1893. Quatre adolescents, devenus malgré eux protecteurs de la magie, intègrent la Garde de l'éther afin d'éviter que des objets magiques ne tombent entre de mauvaises mains. Mais, un jour, des enfants de leur ancien orphelinat disparaissent dans d'étranges circonstances. Et ils ne sont pas les seuls, car les gargouilles de Notre-Dame de Paris s'évanouissent à leur tour. Monstres de pierre, fées noires... en élucidant tous ces mystères, les orphelins vont mettre en péril leur amitié, et leurs vies.

 

 

 

L'avis de *Alex* rêveur et mangeur de papier

 

L’an dernier, je vous présentais Presque Minuit, le roman gagnant de la première édition du Prix 404 Factory, organisée par 404 Editions. Aujourd’hui, je vous parle de sa suite indépendante. Si vous n’avez pas lu Presque Minuit, pas de panique, il est tout à fait possible de se plonger dans le « second volume », les éléments du premier tome nécessaires au récit étant simplement remis dans leur contexte.

 

L’auteur nous plonge en 1893 auprès de Bègue, Allumette, Fleur et Morve, quatre jeunes membres de la garde de l’Ether. Chargés de retrouver des objets éparpillés dans Paris pour éviter qu'ils ne tombent entre de mauvaises mains, ils sont également confrontés à plusieurs mystères dont la disparition d’enfants. Une fois ces mystérieux petits éléments mis en place, l'aventure peut commencer et on ne sait absolument pas ce qui nous attend.

 

C'est un vrai plaisir d'enquêter aux côtés de ces quatre adolescents qui agissent au mieux tout au long du récit. Ils ne sont pas parfaits, ils ne sont pas infaillibles mais chacun d’entre eux a réussi à me toucher pour une raison ou pour une autre. Ils sont humains, voilà tout.

 

Si cette merveilleuse équipe semble soudée, l'amitié qui lie nos héros est mise à rude épreuve. Les erreurs de l'un et la lâcheté de l'autre rend l'aventure difficile. Quand l'un des héros nous fait beaucoup de peine, un autre vient nous impressionner comme personne. La lecture est vraiment pleine de surprises, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.

 

Le cadre de cette lecture m’a également énormément plu et on imagine sans mal ce Paris de la fin du XIXème siècle. Les descriptions sont équilibrées, immersives et c'est tout ce que j'espérais. Le surnaturel y a aussi sa place et on se laisse porter par une intrigue imprévisible, sombre, et des rebondissements qui n'épargne personne. J'ai adoré replonger dans cet univers !

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527626_201502094824725.png

 

 

 

 

 

 

 

"... Un attroupement s'était formé sur le parvis de Notre-Dame. L'inspecteur dut bataillé pour se frayer un chemin avec, dans son sillage, l'agent de la Sureté et les adolescents. Des hommes et des femmes de tous âge se tenaient à bonne distance du cadavre, partagés entre dégoût et fascination. Les agents frigorifiés, qui formaient le périmètre de sécurité, ne cessaient de les repousser.

- Tombé de la toiture, selon toute vraisemblance, indiqua le jeune policier aux joues rosies par la température... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... La vue nocturne était superbe, l'air glacé et le moment glaçant... "

 

 

 

 

 

 

"... Vous savez ce qu'on dit : les ennuis viennent par deux... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"- Mais... vous êtes quoi au juste?

Allumette et Morve se concertèrent, puis ce dernier lui répondit avec aplomb.

- Un club de chasseurs de monstres énervés... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.


28/09/2019
0 Poster un commentaire

Destins troublés de Geneva Lee

 

 

 

 

 

Romance - Addiction - Passé trouble

295 pages

Parution : le 5 septembre 2019

Editions HUGO ROMAN

Collection New Romance

 

 

 

 

Pourront-ils se pardonner les péchés qui les lient ?

 

 

 

 

Synopsis :

 

Déterminée à mettre de l'ordre dans sa vie, Faith habite maintenant une petite vie tranquille. Elle travaille dans le bistro de sa meilleure amie et essaie d'être une bonne mère pour Max, son fils sourd de quatre ans.
Lors d'une réunion des Narcotiques Anonymes, elle rencontre Jude, un homme mystérieux qui semble la défier. Même si les circonstances ne sont pas parfaites pour une rencontre, elle ne peut nier qu'il est intrigant... et aussi magnifique. Elle ne comprend pas pourquoi elle est tellement attirée par lui, mais elle sent que Jude est dangereux pour son coeur. Pourtant, même si Faith essaie de rester loin de Jude, celui-ci se faufile doucement dans sa vie. Il est vivant, touchant, protecteur avec elle et très aimant avec Max.
Mais Faith ne peut oublier son passé, sa soeur jumelle Grace dont elle n'a plus de nouvelles, sa grand-mère rongée par Alzheimer, et ce qu'est la dépendance. Il lui est impossible de s'avouer ses péchés, alors comment pourrait-elle en parler à Jude ? Et puis, elle ne sait rien de lui... ni lui d'elle.
Petit à petit, les deux héros vont affronter leurs tourments, s'ouvrir l'un à l'autre, nous révélant leurs secrets enfouis.

 

 

L'avis de *Sandra* rêveuse et mangeuse de papier

 

C'est lors d'une réunion des Narcotiques Anonymes que nous rencontrons Faith et Jude. Cela fait quatre ans que Faith rejoint ce groupe de paroles chaque semaine, et c'est la première fois qu'elle y voit Jude. Leurs premiers échanges ne sont pas très prometteurs et pourtant il est clair qu'ils sont attirés l'un par l'autre. Si Faith fait tout pour garder ses distances avec cet homme, elle ne peut qu'être touchée par sa patience et ses attentions. Mais il y a des choses qu'ils ne se disent pas, entre autres la raison pour laquelle ils sont tous deux présents à la réunion chaque semaine et pourquoi ils nous semblent brisés...

 

On découvre une héroïne qui veut se reprendre en main et dont la seule raison de vivre est son fils Max. C'est pour ce petit garçon qu'elle tient le coup. Elle travaille dur et ne s'autorise aucune distraction. Les hommes en font partie. Mais lorsque Jude entre en scène et peu à peu dans sa vie, Faith ne sait pas comment réagir.  J'ai vraiment beaucoup aimé découvrir le lien qui s'installe doucement entre eux et je l'ai trouvé très beau, très sincère. On a juste envie qu'ils acceptent cette seconde chance.

 

Si on assiste à des moments tout légers grâce à la tendresse de Jude ou la présence de Max et d'Amie la meilleure amie, la lecture n'est pas toujours douce. Le plus difficile dans cette lecture est de découvrir le passé de Faith. Les révélations arrivent petit à petit. Pendant plus de la moitié du récit, nos héros ne se confient pas l'un à l'autre mais des retours en arrière nous plongent dans l'adolescence de Faith. Ces chapitres sont terriblement douloureux et on redoute chacun d'entre eux. Il y a des scènes difficiles à lire puisqu'elles détruisent nos personnages sous nos yeux. La vie de Faith a été brisée de bien des façons et on se demande comment elle a bien pu se relever.

 

L'addiction sous plusieurs formes est abordée dans cette romance et on découvre quels dégâts elle a fait dans la vie de notre héroïne. La lecture n'est pas toujours agréable mais elle est aussi pleine d'espoir. Faith et Jude ont des choses à se pardonner, à affronter aussi et on découvre un récit plein d'émotions.

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 IMG_8923.JPG

 

 

 

 

 

 

« Tout le monde est accro à quelque chose. Tout le monde a sa drogue. C’est juste que, pour certains d’entre nous, le poison est plus coûteux que pour d’autres. »

 

 

 

 

 

 

« Nous sommes tous les deux brisés et, même avec beaucoup d’imagination, il est impossible de combiner nos morceaux pour faire un ensemble opérationnel. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.


25/09/2019
2 Poster un commentaire

Ce qui fait battre nos cœurs de Florence Hinckel

 

 

 

 

 

 

A partir de 13 ans

Anticipation - Science Fiction

448 pages

Parution : le 22 aout 2019
Editions SYROS

 

 

 

 

 

Quatre ados en cavale, en quête de leur part d'humanité.

 

 

 

Synopsis :

 

 
À la moindre émotion, la petite sœur d’Esteban est en danger : elle vit avec un cœur artificiel bas de gamme. En 2030, le marché propose pourtant des organes performants et sûrs, fabriqués par la société Organic… encore faut-il pouvoir se les payer. Désespéré, Esteban kidnappe Leila, une jeune fille célèbre car « artificielle » à 96 %, ainsi que Noah, le riche héritier d’Organic. Le deal ? Il relâchera les otages s’il obtient un nouveau cœur pour sa sœur. Commence une nuit de cavale sur les routes de France, retransmise en direct sur les réseaux sociaux.
 
 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

A cause d’une malformation cardiaque, la petite sœur d’Esteban a reçu une greffe de cœur artificiel à l’âge de trois ans. Malheureusement, elle ne pouvait bénéficier que d’un coeur qui a déjà servi, un coeur qu’il est déjà temps de changer quelques années plus tard. Esteban est prêt à absolument tout pour offrir un coeur tout neuf à sa petite sœur...

 

Esteban est un garçon sans histoires, bon élève. Il en vient pourtant à kidnapper une fille célèbre dans un acte désespéré. Son plan n’est pas très au point et cela pourrait déraper à tout moment. Mais Esteban fonce, simplement pour sauver sa petite sœur. Lors de sa prise d’otage, on fait la rencontre de Leila, la fille dite artificielle puisque 96% de ses organes ont été remplacés. Noah et Maria sont aussi de la partie et c’est ce quatuor que nous suivons tout au long du roman, tout au long de cette cavale.

 

On s’implique rapidement dans cette fuite et nous ne sommes pas les seuls. Les réseaux sociaux s’enflamment, les gens prennent parti, la revendication d’Esteban fait écho. L’auteure nous présente un monde où l’accès aux organes artificiels est relativement simple quand on a les moyens. Biensûr il existe des limites et on prend peu à peu connaissance des lois restrictives, des débats en cours. Il y a donc toute une réflexion politique, idéologique derrière cette histoire et je l’ai beaucoup apprécié. Doit-on rallier les bioconservateurs, les transhumanistes ou les technoprogressistes?

 

On ne sait pas vraiment comment cette aventure va se terminer mais on s’attache peu à peu à nos héros grâce à l’alternance des points de vue. On a là quatre profils d’ados très différents, avec des expériences de vie  et un rapport à la science opposé. Seul Noah restait difficile à cerner selon moi, mais l’auteure m’a quand même énormément surprise avec ce personnage! 

 

C’est un roman d’anticipation des plus intéressants puisqu’il soulève bien des questions, principalement tournées vers les progrès scientifiques, technologiques et médicaux. Dans un monde où les greffes d’organes artificiels sont fréquentes, quatre destins se croisent. Si je n’étais pas toujours en accord avec les choix de ces quatre adolescents, j’ai aimé toutes les réflexions apportées par l’auteure tout au long de la lecture. On se demande quel genre de futur nous attend et Florence Hinckel nous laisse entrevoir un monde quasiment sans limites, ou en tout cas un monde où les limites font débat... Un monde effrayant et fascinant. 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 

 

 

"  - Il y a une solution simple qui contenterait tout le monde : accorder cette greffe à ma petite sœur.

- On en discutera quand tu auras libéré les otages.

- Quoi? Qui me dit que ça donnera quelque chose? Et dans combien de temps ça prendra effet? C'est la vie d'une petite fille qui est en jeu ! J'exige une greffe immédiate.

- Je te rappelle qu'on est au beau milieu de la nuit.

- La maladie et la mort ne dorment pas.... "

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Dans ton milieu, les hommes dans la force de l'âge meurent d'overdose, ou d'accident dans des voitures de sport rutilantes... Ils crèvent après s'être bien éclatés. Ils crèvent de trop de plaisir, en fait, ces cons-là ! Mais dans mon milieu à moi, les hommes crèvent de trop de chagrin, de trop d'efforts, de trop d'amertume, de trop de désespoir et de trop de travail... "

 

 

 

 

 

 

 

 

" - Je vois en toi tout le mystère de l'âme humaine. Tu es la preuve vivante que l'âme est dissociable du corps. Tu as un corps en grande partie artificiel et pourtant ton âme est intacte... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 


24/09/2019
3 Poster un commentaire