* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

So I'm a spider, so what ? (volume 1)

 
 
 
 
 
 
Volume 1 - Shonen
178 pages
Parution : le 2 septembre 2020
Editions PIKA
 
 
 
 
 
Synopsis :
 
Je n’étais qu’une lycéenne banale, somnolant en cours, quand soudain… Une brèche s’est ouverte dans la classe, puis tout le monde s’est dématérialisé  ! À mon réveil, j’étais réincarnée… en araignée.  Une bestiole  de niveau 1, coincé dans un horrible labyrinthe  où le danger est partout  ! Pour survivre, me voilà condamnée à améliorer mes compétences en affrontant des monstres comme moi et à fuir des aventuriers rebutés par mon apparence…
Qu’on me donne la soluce pour réchapper de cet enfer  ! Vite, tant qu’il me reste des points de vie  !
 
 
L'avis de *Andy* rêveur et mangeur de papier*
 
 
On fait la rencontre d'une lycéenne ordinaire qui se voit soudainement transformée en araignée, alors qu'elle s'endormait en cours de japonais classique. Son réveil est détonant ! Elle ne sait pas exactement ce qu'il se passe mais elle n'a pas d'autre choix que de tenter de survivre dans un monde qui lui est totalement inconnu...
 
On peut dire que cette nouvelle série se veut originale et jamais je n'aurais imaginé autant apprécier suivre les aventures d'une ... araignée ! Il se trouve que c'est une araignée franchement attachante, mais si vous avez la phobie de ces petites bêtes, je vous conseille d'arrêter la lecture maintenant puisque dans ce manga, elles sont tout simplement ENORMES.
 
Voilà que cette lycéenne doit s'adapter, se familiariser avec le mode de vie d'une araignée plutôt impressionnante. Notre héroïne grimpe, tisse, dévore, sauve sa peau. Mais le plus étrange dans tout ça, c'est que le contexte ressemble à un jeu vidéo, dont l'araignée serait le protagoniste. Sans trop entrer dans les détails, il lui faut passer des niveaux les uns après les autres, et pour se faire elle doit réaliser des actions et cumuler les compétences.
 
C'est plutôt dingue et même si on ne sait pas trop où l'intrigue va nous mener, on se prend au jeu. D'abord parce que le graphisme est piquant, avec notamment des scènes de combats qui nous en mettent plein les yeux. Mais aussi parce qu'on suit avec plaisir une araignée solitaire qui repousse sans cesse ses limites pour survivre. Quel genre de monstres va t-elle encore devoir affronter? A suivre...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Disponible en librairie.
 
 

22/10/2020
0 Poster un commentaire

L'herboriste de Hoteforais de Nathalie Somers

 

 

 

A partir de 9 ans

Jeunesse - Fantastique

192 pages

Parution : le 7 octobre 2020

Editions DIDIER JEUNESSE

 

 

 

 

Un univers fantasy foisonnant,

avec un herbier délicatement illustré par Juliette Laude.

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Ywen a grandi au coeur de la forêt, auprès de sa mère, une herboriste très réputée qui lui a appris les vertus magiques de certaines plantes. Mais un jour celle-ci est kidnappée par les soldats du Duc. Armé de son sac de graines fabuleuses, Ywen est prêt à tout pour la retrouver. Deux voleuses, qui ont assisté à l’enlèvement,  décident de l’accompagner dans sa quête. Pour tous, ce sera une aventure décisive et pleine de surprises...

 

 

 

 

L'avis de *Andy* rêveur et mangeur de papier

 

Ywen guette l'éclosion de la fleur d'Evi, qui ne fleurit qu'en de très rares occasions et qui possède des vertus exceptionnelles. Vertus encore bien mystérieuses pour le jeune garçon mais il est prêt à la cueillir en suivant les recommandations de sa mère, herboriste. A son retour à la maison, il découvre avec horreur que sa mère a été enlevée par les soldats du Duc et que tout a été détruit. Ywen part aussitôt à sa recherche en compagnie de son Caléméon et de Minibou et Neïre, deux pilleuses. Avec pour seule arme, une sacoche pleine de graines...

 

On part à la rencontre d'un jeune héros de dix ans, proche de la nature, qui n'hésite pas à repousser ses peurs et ses limites pour sauver sa maman. On se laisse aussitôt porter par son aventure mais aussi par les petites révélations, ici et là. On met les pieds dans un univers où l'imaginaire est mis à l'honneur, et le voyage est super agréable. C'est un peu moins agréable pour nos compagnons qui doivent affronter bien des dangers.

 

Le pouvoir des plantes est au cœur de l'intrigue et le récit s'imprègne aussitôt de magie. Pendant toute son enfance, alors qu'ils sont restés isolés dans la forêt, Ywen a vu sa maman cultiver les plantes, en prendre soin, et elle détient des connaissances précieuses. Cet aspect du récit est fascinant, passionnant. Mais si l'herboriste lui a appris beaucoup de choses, il semblerait qu'elle n'a pas révélé tous ses secrets, notamment ceux liés à son passé. Tout cela est bien mystérieux et on tourne les pages pour en savoir plus.

 

 

J'ai déjà eu l'occasion de mettre les pieds dans cet univers en lisant la fabuleuse trilogie Roslend et cela a été un vrai bonheur d'y replonger avec cette petite aventure destinée à la jeunesse. J'ai également adoré y trouver des illustrations de la faune et de la flore, propres à ce monde, qui permettent de nous représenter plus facilement les herbes et créatures que nous croisons au cours du voyage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 "... J'ignore tout de cette histoire, soupira Ywen, désorienté. Tout est si étrange. Plus le temps passe et moins j'ai l'impression de reconnaître ma mère dans ce que l'on me dit d'elle.

 

 

 

 

 

 

"... les choses ne sont pas toujours telles qu'on les croit..."

 

 

 

 

 

 

 

"... Quelque chose avait dû aller de travers : sa mère s'était trompée, le vin ne pouvait remplacer l'eau... ou alors il aurait fallu attendre que l'ébullition soit complète avant de jeter les feuilles... ou alors il aurait fallu les laisser infuser plus longtemps. Sa seule certitude, c'était qu'il ne volait pas ! Il tombait comme un vulgaire caillou et allait s'écraser sur le sol comme une crêpe... "

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 


21/10/2020
0 Poster un commentaire

L'étonnante famille Appenzell

 

 

 

 

 

Album

Illustré par Benjamin Lacombe

80 pages

Parution : le 14 octobre 2020

Editions MARGOT

 

 

 

 

 

Description :

 

«  Ma grand-mère se nommait Eugénie. Eugénie Appenzell.
D’elle, je tiens mes longs cheveux bouclés et, dit-on, mon caractère bien trempé.
Peu de jours avant ma naissance, grand-mère Eugénie quitta les siens.
En héritage, elle me laissa une boîte remplie de photographies et de lettres.
“Pour que tu connaisses ta famille, m’avait-elle écrit.
Durant des années, j’ai démêlé les liens et les intrigues qui unissent ces personnes extraordinaires. J’ai pleuré et j’ai ri…
 
Aujourd’hui, je vous livre leur histoire. Mon histoire.
Celle de l’étonnante famille Appenzell.

 

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

Les illustrations de cet ouvrage m'ont aussi interpellée. D'abord parce que j'aime le travail de Benjamin Lacombe mais aussi parce que l'ambiance qui s'en dégage me plaisait énormément. Il y a un petit quelque chose d'étrange, de curieux, qui donne envie d'en découvrir plus. J'étais impatiente de faire la connaissance de ces personnages, aussi particuliers soit-ils.

 

Victoria Appenzell nous présente sa famille, qui est tout à fait singulière. Chaque membre a une apparence qui sort de l'ordinaire, une particularité qui attire aussitôt  le regard. On découvre tout cela avec une certaine fascination alors que Victoria  nous conte leurs succès comme leurs tragédies. On réalise que cet ouvrage est en réalité un grand hommage à la différence, qui parfois, bien malheureusement, repousse.

 

Les illustrations sont insolites mais chaque portrait est absolument extraordinaire. On a entre les mains un album de famille unique, dans une édition de toute beauté. On apprécie la couverture en simili cuir, les dorures, l'effet vieilli. Mais surtout, il porte un beau message : nos différences ne font pas de nous des monstres. Cet album est une réussite, une splendide réussite.

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.


21/10/2020
0 Poster un commentaire

Stairway to heaven de Delinda Dane

 

 

 

Romance

437 pages

Parution : le 1er octobre 2020

Editions HUGO ROMAN

Collection NEW ROMANCE

 

 

 

 

Synopsis :

 

Il y a quelques années seulement, Tristan était un autre homme. Désabusé, indifférent au succès immense qu'il rencontrait en tant que tatoueur et curieux de toutes les addictions : drogues, alcool... femmes.
Mais c'est justement une femme qui a bouleversé sa vie. Enfin, une version miniature : Briar Rose, un mois, fruit d'une nuit furtive avec une inconnue, a é té dé posé e un matin sur le pas de sa porte, abandonnée par sa mère. Depuis, plus rien n'a jamais été pareil.
Aujourd'hui, Tristan ne vit et ne respire que pour sa fille, une adorable blondinette de quatre ans. Et s'il y a un sujet qu'il traite avec beaucoup de sérieux, c'est le choix de la personne qui prendra soin de son trésor lorsqu'il travaille au salon de tatouage.
Quand il reçoit Heaven Harper pour un entretien, il sait d'office qu'elle ne sera pas retenue pour le poste de baby-sitter.
Elle est désordonnée, maladroite et, il faut bien l'admettre, beaucoup trop attirante. Très loin, donc, de l'image qu'il se faisait de sa future Mary Poppins !
Pourtant il doit bien prendre en compte l'attachement immédiat de Briar Rose pour cette étonnante jeune femme.
Alors, Tristan cède. Pour sa fille, il saura mettre de côté ses réticences... et son trouble.

 

 

 

 

L'avis de *Sandra* rêveuse et mangeuse de papier

 

Tristan est la vedette d'un show de télé-réalité consacré au tatouage. Il déteste son job, il boit, il fume, et rien ne compte vraiment pour lui. Quand une inconnue laisse un bébé devant sa porte, c'est l'incompréhension et la panique totale. La nouvelle tombe aussitôt, cet enfant est le sien. Elle se nomme Briar Rose et elle va bouleverser sa vie. Du jour au lendemain, Tristan est désormais responsable d'un tout petit bébé...

 

On retrouve cet homme quatre ans plus tard, et effectivement sa vie et son mode de vie ont bien changé. On le retrouve dans son propre salon de tatouage, pendant une période un peu compliquée puisqu'il recherche une nouvelle nounou pour sa fille. On le sent stressé, sur les nerfs, mais surtout, prêt à tout pour sa fille. Si Tristan nous semble un peu froid, cet aspect de sa personnalité fond totalement lorsqu'il est en présence de sa fille, et l'auteure nous dévoile un héros plus attachant.

 

On fait dans un même temps la connaissance de Heaven et j'ai beaucoup aimé sa personnalité. Elle dit ce qu'elle pense et sa spontanéité nous séduit aussitôt. La voir entrer dans la vie de Briar Rose et Tristan nous donne aussitôt le sourire parce qu'on ne voit pas comment ça ne pourrait pas fonctionner tant elle est patiente. Finalement, c'est tout ce qui compte, tout ce dont cette famille avait besoin.

 

J'ai passé un moment de lecture agréable. C'est un trio qui fonctionne très bien (avec une poignée de personnages secondaires très cools - Ollis et Randall !)  et on se retrouve embarquer en quelques pages seulement. Toutefois, j'aurais tellement aimé en connaître davantage sur le passé de nos héros, sur ce passé qui semble avoir laissé des cicatrices. Principalement pour Tristan, auquel je n'ai pas su m'attacher suffisamment à mon goût. On ne parle que trop peu de leurs histoires respectives et c'était un petit manque dans le récit. Mais comme je le disais, cela n'empêche que j'ai passé un bon moment.

 

 

 

 

 

 

 Ma note : 7/10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Après le pire vient le meilleur. »

 

 

 

 

 

 

 

 

« Quoi qu’il en soit, j’en ai la certitude : si je suis encore de ce monde, c’est uniquement grâce à ma fille. Elle est la lumière au milieu de mes ténèbres, la raison pour laquelle je me bats chaque jour depuis des années, contre moi-même, contre mes vices, afin de prouver que, malgré les apparences et mon passé, je suis un bon père. »

 

 

 

 

 

 

 

 

« Cet homme est une force de la nature. Mais toute force a ses faiblesses, et celle de Tristan se résume à sa fille. Pour Briar Rose, il serait prêt à tout, le meilleur comme le pire. Une facette de sa personnalité absolument et profondément admirable. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 


18/10/2020
0 Poster un commentaire

Idealis de Christopher Paolini

 


 

 

Science fiction

848 pages

Parution : le 14 octobre 2020

Editions BAYARD

 

 

 

Kira Navárez rêvait d'un monde nouveau. 
Elle vient de réveiller un cauchemar d'une ampleur intersidérale...

 

 

 

 

Synopsis :

 

Lors d'une mission de routine sur une planète inconnue, Kira découvre un organisme vivant d'origine extraterrestre. Fascinée, elle s'approche de l'étrange poussière noire. La substance s'étend sur tout son corps et commence à prendre le contrôle. Kira, en pleine transformation, va explorer les dernières limites de sa condition d'être humain. 
Mais quelle est l'origine de cette entité ? Quelles sont ses intentions ?
La scientifique n'a pas le temps de répondre à ces questions : la guerre contre les aliens est déclarée, et Kira pourrait bien être le plus grand et le dernier espoir de l'humanité.

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

Année 2257. Kira Navarez est une exobiologiste en mission sur Adrastée. Après quatre mois de travail, cette mission touche à sa fin mais le chef d'expédition demande à Kira de réaliser une toute dernière vérification avant le départ. Lors des prélèvements, la jeune femme chute dans une étrange cavité et fait la plus grande découverte de sa vie, qui se trouve être aussi la plus terrible. 

 

Cette découverte a un peu l'effet boule de neige. Ce jour là, l'organisme de Kira a été envahi par une substance extraterrestre et on peut dire que c'est le début du cauchemar. Je ne vous dirais rien de plus sur l'intrigue mais dès le début du roman, les interrogations de Kira font écho aux nôtres. On découvre tout ça ensemble, mi intrigués, mi inquiets quant à la suite des événements. 

 

J'étais très curieuse de plonger dans cet univers et de redécouvrir la plume de Christopher Paolini dans un autre genre littéraire que la fantasy. On a ici un roman qui a été écrit pour les lecteurs de science fiction, pour les amateurs de grands voyages à travers l'espace et d'invasions extraterrestres. La mise en place du décor est soignée, le récit est très visuel et on découvre les enjeux de cette expédition périlleuse petit à petit. 

 

Et puis il y a le xeno imprévisible et la cohabitation. Il y a Sparrow, Falconi, Nielsen, Vishal, Trig, Gregorovitch et les autres. Si Kira a un grand rôle à jouer, un rôle qui la dépasse totalement, elle n'est pas pas totalement seule. Et il est clair qu'il en faut des alliés pour affronter une guerre intergalactique ! 

 

Les 800 pages m'effrayaient un petit peu, les descriptions un peu plus techniques aussi, et ce n'est pas un titre que je classerai dans le Young Adult. Toutefois, le contenu reste tout à fait accessible et étonnamment fluide à lire. Il y aurait eu 1000 pages, j'aurai poursuivi l'aventure avec le même plaisir ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Au moins ne serait-elle pas entièrement seule. Elle avait Ando et elle avait sa cuirasse, son compagnon silencieux, son passager clandestin, son habit vivant et mortel. Rien à voir avec une quelconque amitié, mais c'était déjà cela.

 

 

 

 

 

 

"... C'était un univers étrange. Et plus Kira en apprenait, plus tout lui paraissait étrange, et moins elle était convaincue de trouver un jour des réponses à toutes ses questions.

 

 

 

 

 

 

 

"... Il s'était passé dans la galaxie tant de choses que les humains ignoraient. Des désastres. Des batailles. Des civilisations lointaines. Le simple fait d'y penser était vertigineux.

 

 

 

 

 

 

 

"... Qu'est ce qui lui prenait? Elle était exobiologiste. Pas soldate. Elle n'avait rien d'une machine à tuer génomodifiée, aux muscles surdéveloppés par le CMU. Pourtant elle passait à l'attaque...

 

 

 

 

 

 

"... - Qui elle est? demanda Inarë avec un sourire dérangeant. Et bien, c'est la Furie des étoiles. Voilà qui elle est... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... La nature n'a aucun égard pour ceux qui se tortillent et rampent dans ses profondeurs opaques. La tempête fait rage, emporte tout. Nul n'est épargné. Ni vous, ni moi, ni les étoiles du ciel. Nous resserrons nos pelisses, ployons la tête et  nous concentrons sur nos existences. Mais la tempête ne s'interrompt jamais, ne tarit jamais... "

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 

 


15/10/2020
4 Poster un commentaire

Love lesson de Emma Chase (tome 2)


 

 

 

Tome 2

Parution : le 1er octobre 2020

Editions HUGO ROMAN

Collection NEW ROMANCE 

 

 

L'amour vaut la peine qu'on se batte pour lui.

 

 

 

 

Synopsis :

 

 

 
Dans sa vie en général, Dean Walker aime que tout soit simple et facile. Ses étés, il les passe à jouer de la batterie avec son groupe et, le reste de l'année, il enseigne les maths au lycée de Lakeside, dans le New Jersey, où il vit depuis toujours. 
Dans ses amours, Dean privilégie les conquêtes sans lendemain qu'il enchaîne sans difficultés grâce à son charme et à son sex- appeal... jusqu'au jour où son chemin croise celui de Lainey Burrows, et que tout bascule. 
De son côté, Lainey mène une existence bien remplie, entre sa vie de maman solo et son travail d'influenceuse lifestyle. Pour elle aussi, pas de doute, son aventure de l'été avec Dean est sans avenir. C'est sans compter sur la découverte qu'elle fait à la rentrée : le professeur de maths de son fils est aussi son crush de l'été... Lainey n'avait pas prévu que son amant d'un soir allait changer sa vie de famille pour toujours.

 

 

 

L'avis de *Sandra* rêveuse et mangeuse de papier

 

Lainey et Dean se sont rencontrés dans un bar pendant l'été. Ce n'était qu'une aventure d'un soir, pourtant ils n'arrivent pas à oublier cette nuit. Tout était si simple et naturel entre eux. Si ils ne pensaient pas se revoir, la vie en a toutefois décidé autrement. La jeune femme emménage à Lakeside pour son travail, et Dean vit dans cette même petite ville. Dean se trouve aussi être l'un de professeurs de Jason, le fils de Lainey...

 

Lainey est une influence lifestyle, mère d'un adolescent de 14 ans. Très occupée par son nouveau contrat et le déménagement, elle vit à toute vitesse mais se révèle être une femme épanouie. Lainey est une femme créative et indépendante, qui n'attend rien des hommes. Dean, quant à lui, est coach et prof de maths. C'est aussi un grand séducteur qui ne s'engage jamais. Et voilà qu'un événement totalement imprévu vient bouleverser leurs deux vies. On a qu'une hâte, découvrir comment ils vont gérer tout ça. 

 

Emma Chase nous livre une lecture légère avec des personnages attachants. Que ce soit avec Lainey et son fils, ou encore les familles et amis des héros, on se sent bien entourés. Seul Dean ne m'a pas tout de suite convaincu, avec sa nature de tombeur. On se demande si il sera à la hauteur et on lui laisse donc le temps de faire ses preuves. Il m'a finalement agréablement surprise. 

 

On découvre alors deux adultes pour qui être en couple n'est pas une évidence. Et pourtant, il y a un certain naturel entre ces deux héros qui nous fait craquer. On a envie de découvrir comment ils vont se faire une place dans la vie de l'un et de l'autre, et les pages se tournent terriblement facilement. Il n'y a alors plus qu'une question qui se pose : l'amour sera t-il de la partie ? 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Tout est une surprise – chaque instant. La vie est parfois une garce… mais elle n’est jamais ennuyeuse. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 


13/10/2020
0 Poster un commentaire

Les sentinelles de Pangéa de Joslan F. Keller

 

 

 

 

Parution : le 15 octobre 2020

Editions SCRINEO

 

 

 

 

Un roman de science-fiction mystérieux, où l'apparente utopie ne tient qu'à un fil...

 

 

Sur l'île-monde de Pangéa, où la magie cohabite avec une science balbutiante, la vie s'écoule, paisible et bucolique. Sauf que dans une région excentrée, le sandjak de Valbara, une épidémie d'origine inconnue consume la population et les animaux. Au cœur de la zone touchée se trouve la grotte sacrée de Snerochka.

Pour découvrir l'origine du mal, le Conseil des Sept Sages de Pangéa décide de missionner une ligue de spécialistes. À sa tête, Lowana, une jeune biologiste experte en environnement et Renjo, un garde forestier taciturne.

Tous deux vont devoir apprendre à s'apprivoiser, au long d'une expédition semée d'embûches. Un périple jalonné par la présence permanente des énigmatiques Sentinelles, de grandes tiges de métal dont on ignore tout.

Lowana va-t-elle trouver la cause du fléau ?

Au terme de cette quête de tous les dangers, il y a peut-être des secrets encore plus terribles que tout ce qu'elle avait pu imaginer...


11/10/2020
0 Poster un commentaire

La princesse au visage de nuit de David Bry

 

 

 

 

 

Parution : le 8 octobre 2020

Editions HSN

 

 

 

Dans les bois vit la princesse au visage de nuit ; ses yeux sont des étoiles et ses cheveux l’obscur.

Hugo, enfant violenté par ses parents, s'est enfui avec ses amis dans la forêt, à la recherche de la princesse au visage de nuit, qui exaucerait les vœux des enfants malheureux... Il est ressorti du bois seul et sans souvenirs, et a été placé dans une famille d'accueil.


Vingt ans plus tard, alors qu'il a tout fait pour oublier son enfance, Hugo apprend la mort de ses parents. Mais, de retour dans le village de son enfance, il découvre que ses parents auraient été assassinés, et d'étranges événements se produisent. La petite voiture de son enfance réapparaît comme par magie. De mystérieuses lueurs brillent dans les bois. Les orages soufflent des prénoms dans le vent.

La princesse au visage de nuit est un conte d'enfances brisées, d'adultes qui ont dû survivre et grandir avec leurs blessures. Le roman parle de résilience, d'amitiés, d'enfants qui se réfugient dans la magie pour échapper à une réalité terrifiante et qui, parfois, en meurent. Mais ce n'est pas qu'une histoire triste. C'est un roman qui parle de vie, de survie. Parce qu'on finit par y arriver, parfois, à vivre. Et même, peut-être, à être heureux.


11/10/2020
0 Poster un commentaire

The Magpie Society de Zoe Sugg

 

 

 

 

Parution : le 29 octobre 2020

Editions LA MARTINERE J. Fiction

 

 

 

 

Quand une des élèves de la prestigieuse Illumen Hall boarding school est retrouvée morte, une mystérieuse pie tatouée dans le dos, Audrey et Ivy, deux pensionnaires que tout oppose, découvrent un secret terrifiant caché au cœur de leur école à l'apparence si... parfaite.

Puisant dans la tradition des légendes victoriennes et celles des romans d'internat anglais, la trilogie séduira les fans de Pretty Little Liars ou Riverdale.


11/10/2020
0 Poster un commentaire

Skeleton Creek de Patrick Carman (tome 1)

 

 

 

 

A partir de 14 ans

192 pages

Edition reliée

Parution : le 7 octobre 2020

Editions BAYARD

 

 

 

 

Lisez mon journal. Regardez les vidéos. Menez l’enquête.

 

 

 

 

Synopsis :

 

Il se passe des choses étranges à Skeleton Creek. Des choses terrifiantes. Avec Sarah, ma meilleure amie, j’ai tenté de percer un sinistre secret. J’ai failli en mourir. À présent, je suis coincé chez moi, une jambe dans le plâtre. Je ne peux plus faire confiance à personne. C’est à peine si j’ose croire à ce que j’ai vu et entendu.


Depuis que nos parents nous ont interdit de communiquer, Sarah et moi, je suis désespérément seul. Je m’efforce de mettre cette effrayante histoire par écrit pendant que Sarah, armée de sa caméra, poursuit notre enquête. À chacune de ses découvertes, elle m’envoie un mot de passe qui me permet de visionner la vidéo en cachette. Ainsi, ensemble, nous continuons à traquer le mystère, prêts à tout pour exhumer la vérité.


Mais, nous le savons, rien n’est plus dangereux que de vouloir déterrer les fantômes du passé. Surtout dans une ville comme Skeleton Creek.

 

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Après deux semaines passées à l'hôpital, Ryan, bientôt seize ans, est de retour à Skeleton Creek. Persuadé que cette ville est hantée, il prend son journal pour raconter tous les évènements dont il a été témoin avec sa meilleure amie Sarah. Evènements qui ont causé son accident.

 

A travers ses mots, on découvre un garçon particulièrement anxieux et clairement terrifié. Soit Ryan a une imagination débordante, soit il a toutes les raisons d'avoir peur. Une chose est sûre, cet adolescent est un très bon conteur et il nous donne toujours envie d'en savoir plus sur cette sombre histoire. On s'implique aussitôt dans son récit, prêt à découvrir les secrets de cette ville. On aimerait comprendre pourquoi notre héros est si angoissé.

 

Lire le journal de Ryan est aussi excitant qu'effrayant. On se met à sa place, on s'interroge, on recueille toutes les infos possibles pour comprendre. C'était sans compter les échanges de mails avec sa meilleure amie, ses recherches ET les vidéos auxquelles on a accès. Le blog de Sarah existe pour de vrai et il suffit de se rendre sur le net pour visionner ses vidéos, compléter le récit de Ryan et mener l'enquête comme les héros.

 

Ces vidéos ont été réalisées pour accompagner la lecture et le concept est fantastique ! La lecture n'en est que plus immersive, et on est plongé dans une ambiance assez sinistre tout au long du roman. Tout a l'air si réel... et terrifiant. On se demande si il faut rester rationnel, ou bien si il faut voir plus loin. Ryan et Sarah restent résolus à mener leur enquête jusqu'au bout et on les rejoint volontiers. Je n'ai pas été déçu par les dernières révélations et la toute dernière vidéo m'a filé des frissons ! Je lirai la suite sans aucun doute !

 

 

 

 

 

 

 

"... Raconter par écrit ce qui me fait peur - surtout si je le transpose dans une histoire - me donne le sentiment de l'avoir relégué sur la page, de l'avoir transformé en fiction. Et ce n'est plus aussi effrayant que dans la réalité.

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Quelquefois, je me représente Sarah comme une allumette enflammée et, moi, je suis le bâton de dynamite. Quoi que nous fassions ensemble, ça se termine toujours par une explosion. Non, l'image n'est pas exacte. Disons que Sarah et moi sommes deux pôles opposés qui s'entraînent l'un l'autre vers le même dangereux centre. Pourquoi ne sommes-nous jamais attirés par des projets raisonnables? Elever une vache pour la foire agricole, par exemple? Pourquoi toujours ce goût du danger?

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 

 

 


10/10/2020
0 Poster un commentaire