* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

L'année après toi de Nina de Pass

 

 

 

 

Adolescence - Deuil

346 pages

Parution : le 9 janvier 2020

Editions HUGO ROMAN

Collection NEW WAY

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

 

San Francisco, le soir du nouvel an. Cara survit miraculeusement à un tragique accident de voiture. Mais sa meilleure amie, Georgina, n'a pas la même chance...

 

Après cette terrible nuit, Cara est consumée par le chagrin. Ses parents l'envoient alors dans un lycée international en Suisse pour qu'elle puisse se reconstruire. Au coeur des montagnes, l'ancienne vie de Cara semble bien loin derrière elle. Pourtant, Georgina et la culpabilité restent présentes à chaque instant.

Ici, personne ne connaît l'histoire de Cara et elle compte bien qu'il en soit ainsi. Même si ses nouveaux amis Ren et Hector font tout pour la soutenir et l'aider à avancer. Surtout Hector, qui semble étrangement comprendre le deuil comme personne...

Cara sait pertinemment qu'il faut laisser le passé derrière soi et s'ouvrir aux autres pour que la vie puisse enfin continuer. Saura-t-elle accepter qu'elle mérite une deuxième chance ?

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Il y a huit mois, Cara a eu un accident de voiture. Cette nuit-là, sa meilleure amie Georgina n'a pas survécu, et depuis l'adolescente a bien du mal à remonter la pente.  Pour tenter un nouveau départ, Cara est envoyée dans une nouvelle école, en Suisse. Mais la jeune fille n'arrive pas à jouer l'ado normale, à oublier cette souffrance intense, ni ce sentiment de culpabilité qui la ronge un peu plus chaque jour ...

 

L'auteure nous présente une jeune fille en plein deuil. Cara a perdu sa meilleure amie et cet évènement dramatique l'a profondément changé du jour au lendemain. Sa vie ne sera plus jamais la même. On découvre une adolescente susceptible de craquer à tout moment et ça nous brise le cœur. Etre celle qui a survécu est terrible pour Cara. J'ai vraiment été touchée par la façon dont elle gère son chagrin et sa douleur. C'est d'ailleurs quelque chose qui est propre à chacun. Cara, elle, a développé des peurs et est incapable de s'ouvrir aux autres.

 

Notre héroïne a simplement envie de se fondre dans la masse et garder toutes ses émotions pour elle. Cara est persuadée que personne ne peut la comprendre, que rien ne s'arrangera. On se rend vite compte que c'est justement ce qui pourrait la faire couler. Et voilà qu'elle intègre un tout nouveau cercle d'amis, un peu malgré elle. Ren, Fred et Hector font finalement toute la différence dans ce récit.

 

J'ai trouvé ces trois personnages très attachants, incroyablement patients et compréhensifs avec Cara. Hector m'a particulièrement surprise. Il est toujours là pour la secouer gentiment et on peut compter sur sa franchise. Contre toute attente, il se montre finalement aussi inaccessible que Cara, ne se livre qu'à moitié, pour d'autres raisons, et son personnage n'en est que plus intéressant.

 

C'est une lecture qui ne se fait pas sans émotions et j'ai beaucoup aimé les messages transmis par l'auteure dans les derniers chapitres. Ils sont positifs et réconfortants. La vie peut parfois être faite de tourments et d'épreuves. Les adolescents de ce pensionnat suisse n'y ont pas échappé. Toutefois, même les plus grandes fêlures peuvent se colmater un peu, et lorsqu'on est bien entourés tout est plus surmontable...

 

 

 

 

 

 https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527626_201502094824725.png

 

 

 

 

 

 

"... On se fichait de tout ce qui pouvait nous arriver. On était jeunes, inarrêtables, habituées à ce que tout nous tombe tout cuit dans la bouche, sans nous douter un instant de ce qui allait nous arriver... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... - Elle est morte, dis-je pour le faire taire.

Paroles creuses, trop simples pour exprimer quelque chose d'aussi grave. En les prononçant, je me sens prise de remords. Rien d'émotionnel dans cette douleur; elle est purement physique et me donne l'impression - autant que possible pour un être vivant - que je suis en train en mourir... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Je suis sur la corde raide. Un de ces quatre, elle se brisera et je n'aurai plus rien pour me retenir... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 

 

 


18/01/2020
0 Poster un commentaire

Les Chroniques de Prydain de Lloyd Alexander (tome 1)

 

 

 

Fantasy - Jeunesse

A partir de 10 ans

240 pages

Parution : le 17 janvier 2020

Editions ANNE CARRIERE

 

 

 

 

 

Le grand classique de la fantasy aux plus de 10 millions de lecteurs publié pour la première fois en France dans son intégralité.

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

 Le jeune Taram est un apprenti porcher qui rêve d’aventures et de combats à l’épée. Pour sauver son pays menacé par la contrée voisine d’Annuvin, le Pays de la Mort, Taram devra affronter l’abominable Arawn et son seigneur de guerre, le Roi Cornu, monstre sanguinaire au masque à ramures de cerf...

 

 

 

 

L'avis de *Jim* rêveur et mangeur de papier

 

Peut-être connaissez-vous le film d'animation Taram et le chaudron magique? Celui-ci est en fait inspiré d'un grand classique de la fantasy jeunesse anglo-saxonne : les Chroniques de Prydain. Les cinq tomes seront disponibles en France en 2020 et j'avais super hâte de me plonger dans la toute première aventure.

 

Taram de Caer Dallben est un jeune garçon qui rêve d'aventures et de gloire. Alors qu'il préfèrerait clairement apprendre à manier l'épée, il est nommé apprenti porcher et a pour mission de prendre soin de la truie Hen Wren. Cette bête se trouve être très précieuse puisqu'elle prédit l'avenir. Lorsqu'elle s'enfuit brusquement, pressentant l'arrivée d'un être maléfique, Taram part à sa recherche...

 

En quelques pages, on ne tarde pas à cerner le jeune Taram. C'est un garçon têtu et un peu imprudent, qui a déjà des idées bien arrêtées. Malgré ces défauts, il n'est pas difficile de s'attacher à lui. On apprécie le voir aussi volontaire et courageux. Et du courage, il en a grand besoin pour mener sa quête. C'est à ses côtés que nous explorons Prydain et ses terres menacées...

 

Au cours du voyage, nous faisons la rencontre de plusieurs personnages qui deviennent finalement des compagnons de route assez attachants. Probablement parce qu'ils n'ont pas l'allure des grands héros et qu'ils débarquent un peu de nulle part. Certains sont assez étranges (coucou Gurgi), d'autres nous font sourire et ils forment une troupe tout à fait originale. Ensemble, peut-être seront-ils assez forts pour vaincre l'émissaire du Seigneur de la Mort ?

 

Verdict : Malgré des enjeux assez obscurs, ce récit d'aventures reste adapté à la jeunesse. On a droit à une touche de magie, une autre d'humour et des petits actes de bravoure qui font toute la différence. Lloyd Alexander nous offre une première aventure entraînante, aux côtés d'un jeune héros qui a beaucoup à apprendre. Taram sera encore mené à évoluer dans les prochains tomes et j'ai hâte de découvrir ça ! 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.


16/01/2020
0 Poster un commentaire

Cooper Training de Maloria Cassis (tome 3)

 

 

 

New Romance

Format poche

Parution : le 9 janvier 2020

364 pages

Editions HUGO ROMAN

 

 

 

 

Ne plus regarder en arrière pour mieux se tourner vers l'avenir. 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Après plusieurs années d'absence, Maddie est de retour à San Diego. Elle s'épanouit aussi bien dans son métier de tatoueuse qu'à travers ses nouvelles amitiés. Il ne lui manque qu'une chose pour être pleinement heureuse : une histoire d'amour durable. 
Pour Harry, il n'est pas question de penser à quoi que ce soit d'autre que la marque Cooper Training, qu'il cherche à faire fructifier par tous les moyens avec ses frères. Se mettre en couple est la dernière de ses priorités. 
Il y a six ans de cela, Harry et Maddie étaient fous amoureux l'un de l'autre. Il a pourtant suffi d'une nuit pour les éloigner... 
Lorsque leurs chemins se croisent à nouveau, les souvenirs refont surface. Bien que la tension entre eux soit indéniable, de l'eau a coulé sous les ponts depuis leur séparation. Parviendront-ils à tourner la page pour écrire un nouveau chapitre de leur histoire d'amour ?

 

 

 

L'avis de *Sandra* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Nous avions déjà eu un petit aperçu de Maddie dans le tome précédent et j'avais bien accroché à sa personnalité. J'étais donc impatiente de découvrir son histoire personnelle mais aussi d'en savoir plus sur Harry, le troisième frère Cooper. Maddy et Harry se sont déjà rencontrés par le passé, et leurs chemins se croisent à nouveau six ans plus tard. Nous avons alors droit à des chapitres qui nous racontent l'adolescence de Maddy, puis d'autres qui nous replongent dans le présent alors que la jeune femme est installée dans son salon de tatouage à San Diego...

 

J'ai adoré ces petits bonds dans le temps qui apportent plus de profondeur à nos deux héros, et à la fois plus d'émotions. A seize ans,  Maddy passait ses vacances chez son père et y a fait la rencontre d'Harry. On laisse ces deux jeunes personnages se découvrir tandis qu'on réalise que c'est une histoire d'amour qui s'est finalement mal  terminée. La Maddy du présent nous confie que c'est une première histoire un peu douloureuse et un premier chagrin d'amour ne s'oublie pas si facilement.

 

Il semblerait que nos deux héros aient bien du mal à laisser le passé derrière eux et à tourner la page. Au fil des pages, les regrets laissés de côté pendant six ans refont surface et on se sait pas si Maddy et Harry seront capable de se redonner une chance maintenant qu'ils sont tous deux adultes. Est-ce le bon moment? Est-ce qu'ils ont les mêmes envies?

 

La lecture de cette romance a été super agréable et je n'en attendais pas moins. J'ai retrouvé la plume dynamique de l'auteure, de jolies émotions et beaucoup d'amour. Maloria Cassis aborde aussi dans son récit des sujets très importants comme le cancer du sein et la mastectomie. Notre héroïne est engagée dans ce combat et elle m'a énormément touchée.

 

Verdict : Les frères Cooper ont su me charmer au fil des tomes et j'ai aimé découvrir ces trois belles histoires d'amour. C'est une série de romances modernes et rafraîchissantes, dans lesquelles on rencontre des femmes indépendantes et des héros masculins vraiment craquants. Que demander de plus !

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 


14/01/2020
0 Poster un commentaire

Extincta de Victor Dixen

 

 

 

Anticipation

608 pages

Editions ROBERT LAFFONT

COLLECTION R

 



L'espèce humaine disparaîtra dans 255 heures.

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

L'espèce humaine disparaîtra dans 255 heures.
Les pires prédictions climatiques se sont réalisées, le Grand Effondrement a eu lieu et presque toutes les espèces animales se sont éteintes. Les Derniers Humains se sont réfugiés dans les Dernières Terres : un archipel rocailleux surgi des glaces, où ils survivent dans des cités-royaumes éparses. Accaparés par la lutte pour les maigres ressources, ils ignorent que l'ultime cataclysme est sur le point de balayer ce qu'il reste de l'espèce Homo sapiens.

La dernière histoire d'amour s'écrira en lettres de feu.
Née dans les bas-fonds de Viridienne, la cité-royaume pourrissante envahie d'algues, Astréa rêvait de se consacrer tout entière au culte de Terra. Mais sa foi vacille le jour où son frère est accusé de sacrilège et condamné à mort.
Élevé derrière les remparts du castel, le prince Océrian était né pour régner. Mais un mystérieux accident lui arrache sa jambe et son honneur, l'écartant à jamais de la ligne de succession.
Le destin va jeter ces assoiffés de justice l'un contre l'autre, embrasant leurs coeurs avant de consumer le monde.
La flamme brûle plus fort juste avant de s'éteindre.

 

 

 

 

L'avis de *S* rêveuse et mangeuse de papier

 

La planète a subi les conséquences des erreurs des hommes de l'Ancien Temps et a épuisé toutes ses ressources. Elle abrite désormais les derniers humains, à qui il ne reste plus que 255 heures à vivre. Le décompte commence, les heures s'écoulent doucement et entre les pages de ce roman, elles ont une saveur toute particulière.

 

Victor Dixen nous emmène dans la cité royaume de Viridienne, et principalement à la rencontre d'Astréa et Océrian. Astréa est une jeune suante qui vit dans des conditions assez rudes et qui est cantonnée au bêchage dans les champs d'algues. Océrian est quant à lui un apex de sang royal et plus précisément un jeune prince, qui n'a pas grande valeur aux yeux de sa famille, si ce n'est qu'il pourrait permettre une alliance en se mariant.

 

C'est à leurs côtés que nous découvrons un monde affaiblit, aux terres infertiles, où les animaux se font rares, très rares. On découvre peu à peu ses cités-royaume, les traditions et lois, les différentes castes.  C'est un monde qui marque les esprits et dont les descriptions sont soignées. Si il m'a fallu une centaine  de pages pour me familiariser avec le vocabulaire et l'univers en lui même, j'ai aimé découvrir quelque chose d'aussi bien construit. C'est un univers susceptible de résonner en chaque lecteur. Tout simplement parce qu'on parle ici de notre planète. Tout simplement parce qu'on est concerné.

 

C'est un long périple à travers les Dernières Terres qui s'offre à nous et on se laisse porter par la force de nos héros, à qui le temps est compté. On y fait des tristes découvertes, qui nous valent bien des remises en question. On y fait d'incroyables rencontres aussi. Je pense notamment à Hippocampus, dont la sagesse et la bienveillance m'aura beaucoup touchée. Et finalement, derrière ces aventures, se cache un grand récit qui fait réfléchir quant à l’écologie, la surconsommation, mais surtout à l’avenir de notre planète. 

 

 

Verdict : Je pense n'avoir jamais autant aimé lire du Victor Dixen qu'avec ce roman. J'ai totalement redécouvert la plume de cet auteur avec Extincta et je l'ai trouvé exceptionnelle. Victor Dixen réussit à nous plonger dans une ambiance sacrée alors que ses héros évoluent dans un monde agonisant, et son message en ressort extrêmement puissant. J'ai trouvé ce voyage unique et bouleversant.

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4124049_201409233958665.png

 

 

 

 

 

 

 

« Les légendes racontaient qu'avant le Grand Effondrement, la végétation bruissait de présences gazouillantes, vibrantes, piaillantes ; que les airs étaient emplis de battements d'ailes, que des millions d'êtres invisibles rampaient sous la terre. Plus maintenant. Le silence était tombé sur le monde tel le couvercle d'un tombeau... »

 

« Terra offre généreusement ses ressources à tous ses enfants, humains y compris : c’est l’excès seul qui constitue un crime, répondit mystérieusement l’érudit. Notre Mère me soit témoin, les hommes de l’ancien temps ont souvent péché par excès ! Mais les forêts, lorsqu’elles étaient gérées de manière responsable, avaient le temps de se régénérer plus vite que les prélèvements. »

 

 

 

 

 

 

 

« La mémoire des hommes est évanescente, comme le prouve le monde dans lequel nous vivons, qui n’est que l’ombre pâle de ce qui fut – alors que les livres, eux, n’oublient jamais. »

 

 

 

 

 

 

 

« Je devine que ton périple n’est pas seulement fait de lieues et de sables, mais aussi, comme le mien, d’idées et de mots. Jusqu’où ton chemin spirituel te mènera-t-il, étonnante voyageuse ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 


13/01/2020
3 Poster un commentaire

Si seulement de Magali Inguimbert

 

 

 

 

New Romance

307 pages

Parution : le 9 janvier 2019

Editions HUGO ROMAN

 

 

 

Il peut tout changer dans sa vie...

 

 

 

Synopsis :

 

 

Cela fait bien longtemps qu'Alyssa attend d'intégrer l'université de ses rêves. Depuis sa tendre enfance, elle veut devenir étudiante dans cette université de prestige, au point que Yale est devenue son surnom.
Quelques jours à peine avant son départ, elle apprend que son voisin va y entrer aussi. Luke est à la fois son ami d'enfance et celui qu'elle a toujours aimé. Et même s'ils se sont un peu éloignés à l'adolescence, Alyssa est ravie de savoir qu'ils se croiseront en cours et sur le campus.
Peut-être comprendra-t-elle mieux ce qui les a séparés ces dernières années et, qui sait ? Luke la regardera différemment, comme la jolie jeune femme qu'elle est devenue.
Lorsqu'il semble se rapprocher d'elle, elle est folle de joie, mais Luke est mystérieux et complexe. Partage-t-il ses sentiments ou joue-t-il avec elle ?
Yale va découvrir que son passage à l'université ne lui permettra pas simplement de devenir l'avocate qu'elle a toujours rêvé d'être, mais qu'il sera aussi une grande leçon de vie.
Mais il pourrait aussi la conduire vers l'amour et le bonheur.

 

 

 

 

L'avis de *Sissi* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Alyssa est sur le point de quitter Madison pour intégrer un cursus de droit dans l'université de ses rêves. Peu de temps avant son départ, Luke, son crush de toujours, lui annonce qu'ils seront dans la même université et lui propose de passer du temps ensemble sur le campus. Si ils étaient très complices lorsqu'ils étaient enfants, ils se sont beaucoup éloignés à l'adolescence jusqu'à ne plus du tout se parler. Alyssa est plus que ravie de ses retrouvailles inattendues... 

  

L'auteure nous présente une jeune femme studieuse et pleine de confiance à l'idée d'entrer à Yale.  Alyssa s'y est préparée, elle s'en est donnée les moyens et a réalisé son rêve d'enfant. Si j'ai beaucoup aimé cet aspect de sa personnalité, ses sentiments pour Luke m'ont fait un peu peur pour la suite de la lecture. Luke débarque comme une fleur et Alyssa ne tarde pas à retomber sous son charme.

 

Vu le comportement de Luke à son égard, j'ai été un peu décontenancée par les réactions et les choix de notre héroïne au début du roman. On découvre peu à peu une relation qui n'est pas aussi saine qu'on pourrait l'espérer. Alyssa ne semble pas se poser les bonnes questions tandis que Luke lui dit exactement ce qu'elle veut entendre. Il m'a d'ailleurs été bien difficile de m'attacher à ce garçon. A quoi joue Luke exactement? Est-il sincère? Est-ce qu'il en vaut la peine? Doit-elle lui laisser sa chance?

 

Tout cela me trottait en tête et c'est pourquoi les pages se tournent aussi facilement. On y cherche des réponses. On tente de cerner les héros. Puis la deuxième moitié du récit nous plonge dans une toute autre ambiance, bien moins insouciante. Je ne m'attendais pas du tout à la révélation soudaine. Révélation qui explique bien des choses, qui a changé bien des choses aussi. L'idée que je me faisais de Luke. Ou encore la direction que prenait le roman.

 

Verdict : Ce premier tome nous offre une romance qui ne m'aura convaincu qu'à moitié. On découvre comment la vie universitaire et l'amour ont peu à peu fait grandir notre héroïne. C'est l'histoire du tout premier amour d'Alyssa, merveilleux et passionné, celui dont elle rêvait. Un premier amour qui ne m'a pas touchée autant que je l'espérais malheureusement, car je n'étais pas toujours en accord avec les décisions et réactions de nos jeunes héros. Un deuxième tome est prévu et je suis tout de même curieuse de découvrir les répercussions des derniers évènements sur la vie d'Alyssa... 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906124_201407084937985.jpg

 

 

 

 

 

 

 

- ... ce que je voulais c'était te protéger, c'est tout...

- Me protéger de quoi?

- De moi... et du danger de laisser libre cours à ce qu'on ressent, on ne contrôlera plus rien. L'amour amène la douleur, la tristesse et le chagrin. Je ne veux pas t'infliger ça...

- Et si c'était la plus belle chose à vivre?

- Et si c'était la pire?

- Et si je voulais courir le risque?

- Et si tu regrettais?

- Et si je t'aimais?

 

 

 

 

 

 

« Aujourd’hui, je me sens invincible, comme si l’envie de vivre tout ce qu’on m’offre sans aucun regret était plus forte que tout »

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 


09/01/2020
3 Poster un commentaire

La Passe Miroir de Christelle Dabos (tome 4)

 

 

 

Tome 4/4

Fantastique

576 pages

Parution : 28 novembre 2019

Editions GALLIMARD JEUNESSE

 

 

 

Synopsis :

 

Les effondrements se multiplient, de plus en plus impressionnants : Babel, le Pôle, Anima… aucune arche n’est épargnée. Pour éviter l’anéantissement total il faut trouver le responsable. Trouver l’Autre. Mais comment faire sans même savoir à quoi il ressemble ? Plus unis que jamais, Ophélie et Thorn s’engagent sur des chemins inconnus où les échos du passé et du présent les mèneront vers la clef de toutes les énigmes.

 

Au sommet de son art, Christelle Dabos signe le final éblouissant d’une saga devenue un phénomène et une référence de la littérature fantastique.

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

Une grande aventure se termine avec La Tempête des Échos. J'ai commencé cette saga tardivement, quelques mois seulement avant la sortie du quatrième et dernier tome. A raison d'un tome par mois, j'ai pris le temps de découvrir cet univers remarquable. Christelle Dabos nous offre un voyage entre les Arches, mystérieux et de plus en plus complexe au fil des tomes. Un voyage riche en découvertes, aux côtés de deux personnages qui resteront chers à mon cœur. Ophélie et Thorn sont si différents des héros que j'ai pu croisé en littérature imaginaire ! 

 

Tome après tome, l'aventure d'Ophélie (ou plutôt ses mésaventures) soulève bien des questions. On part donc en quête de vérité et ce n'est pas une promenade de santé. Le troisième tome a été probablement le plus mystérieux, au point ou ça en devient insoutenable dans ce quatrième tome. On a ce besoin grandissant de réponses et on persévère à vouloir comprendre, à vouloir trouver un sens à tel ou tel évènement. Mais lorsqu'on se sent proche de tout découvrir, un nouvel évènement ou un nouveau personnage vient nous tourmenter !

 

J'ai eu très peur de passer à côté de quelque chose dans ce quatrième tome. C'est un tome décisif pour la saga et il se trouve être bien plus complexe que ce que je pouvais imaginer. Rien n'est laissé au hasard et on prend note de chaque élément, petite pièce d'un grand puzzle. C'est peut-être pour cette raison que le récit est si prenant. Christelle Dabos a définitivement façonné un monde renversant.

 

Puis quel plaisir de retrouver Ophélie et Thorn dans ce tout dernier tome. Si il y a très peu de scènes où ils sont ensemble depuis le début de la saga, on découvre ici un véritable duo. Il y a nettement plus d'interactions entre eux mais ils restent fidèles à eux mêmes, avec leur façon bien à eux d'exprimer leurs sentiments et leurs émotions. Ce sont deux personnages magnifiques.  

 

Je ne dirai pas grand chose quant au grand final, si ce n'est qu'il est fort en émotions et qu'il laisse encore un peu de place à l'imagination. En tournant la dernière page, j'étais bien triste de terminer la saga ainsi et prête à prier pour un cinquième tome. Mais voilà tout le talent de Christelle Dabos, elle nous aura emporté très loin, avec ses grandes énigmes, ses personnages déstabilisants et son monde complètement fou.

 

 

 

 

 

 80471599_153581356056439_3143843129231728901_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

« Comment se construire au présent si son passé était un puzzle ? Comment penser à l’avenir si le monde s’écroulait ? »

 

 

 

 

 

 

« Il contempla Ophélie d’un air dérouté, comme s’il était invraisemblable qu’elle fût toujours là, assise près de lui au bord de cet impluvium, et de son plein gré avec ça. Une succession d’expressions fulgura alors à travers sa figure, si contradictoires et si subtiles qu’elles étaient difficiles à démêler les unes des autres. Soulagement. Frustration. Gratitude. Exigence. »

 

 

 

 

 

 

« Elle était terrifiée. Elle n’avait jamais cessé de l’être, mais elle s’était trop éloignée d’elle-même pour s’en rendre compte jusqu’à maintenant. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.


08/01/2020
2 Poster un commentaire

La Venin de Laurent Astier (volume 2)

Résultat de recherche d'images pour "la venin tome 2 laurent astier""

 

 

 

Volume 2/5

Western - Vengeance

64 pages

Parution : le 8 janvier 2020
Editions RUE DE SEVRES

 

 

 

 

Synopsis :

 

Emilie est recherchée et sa tête est mise à prix. Poursuivant sa fuite en tenue de nonne, elle est Soeur Maria quand elle arrive à Galveston, au Texas. Elle n'est pas là par hasard, elle cherche le révérend Alister Coyle, celui-là même qui dirige l'orphelinat pour jeunes filles de la ville. Sous couvert de cette nouvelle identité, elle est hébergée quelques jours au sein de son institution. Le décès d'une pensionnaire et surtout la tentative de suicide de l'une d'elles ne laissent aucun doute sur le comportement malsain et les sévices commis par le révérend. Il est temps de rendre justice ! Emily s'en chargera et Dieu en sera témoin !

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Alors que bien des hommes sont sur sa piste, Emily débarque dans la ville de Galveston déguisée en nonne. Sous le nom de sœur Maria, elle fait halte à l'orphelinat et se présente auprès du révérend Allister Coyle. Si il pourrait s'agir d'une visite tout à fait hasardeuse au beau milieu de sa fuite, Emily est en réalité là pour rendre justice et elle ne quittera pas les lieux sans avoir fait passer un message au révérend ...

 

Dans ce deuxième volume, on retrouve une héroïne particulièrement déterminée mais toujours hantée par un passé qu'on découvre au fil des planches. Emily a vécu une enfance difficile et bien trop peu de personnes bienveillantes se sont occupées d'elle après la mort de sa mère. On découvre ses mésaventures et on comprend peu à peu pourquoi elle est si solitaire en plus d'être guidée par sa soif de vengeance.

 

N'oublions par qu'Emily est pourchassée pour meurtre et que son voyage n'est pas des plus simples. Si Emily semble avoir des projets bien précis, certains évènements sont clairement inattendus et la mettent en danger. On se demande alors si être impitoyable suffira à Emily pour mener sa quête à son terme...

 

Dans des tons chauds, les planches sont toujours aussi belles et dynamiques. Elles nous plongent facilement dans l'ambiance des grands westerns américains et dans une aventure haletante et bien construite. Les carnets d'Emily en fin de lecture font aussi toute la différence. Ils retracent tout son voyage sous forme de journal de bord, accompagné de photos et articles de journaux  de l'époque pour plus de réalisme. Je suis impatiente de poursuivre ce voyage, d'autant plus que, désormais, Emily n'est plus seule, en plus de compter des alliés très discrets ...

 

 

 

 

 

 

 

 IMG_2721.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.


08/01/2020
0 Poster un commentaire

Les ombres de Julia de Catherine Egan (tome 3)

 

 

 

 

 

Disponible en librairie le 15 janvier 2020

Editions MILAN

 

 

 

Julia est coincée. Elle doit obéir à son pire ennemi, Cazmir, pour sauver la vie de son frère. Pourtant elle doit aussi travailler contre Cazmir pour sauver la vie de tous les autres gens qu'elle aime et respecter son serment de protéger coûte que coûte le petit Théo.
Pour gagner du temps, elle permet à Cazmir de lui implanter son terrible "contrat" - un parasite qui se déplacera lentement vers son cerveau. Elle a dix jours avant que ce parasite ne la lie à la volonté de Cazmir pour toujours.
Tant qu'elle n'est pas totalement aliénée à Cazmir, Julia peut garder secret l'endroit où elle a caché le petit Théo et s'assurer qu'il est en sécurité.
Tant qu'elle n'est pas totalement aliénée à Cazmir, elle peut continuer à rechercher la vérité sur elle-même.


22/12/2019
0 Poster un commentaire

Stars de Anna Todd

 

 

 

 

Version poche

408 pages

Parution : le 7 novembre 2019

Editions HUGO ROMAN

Collection NEW ROMANCE

 

 

 

 

Anna Todd revient avec une trilogie qui lui tient vraiment à coeur

puisqu'elle est inspirée de sa propre histoire.

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Karina exerce son métier de massothérapeuthe avec beaucoup d'empathie pour sa clientèle. C'est dans le salon de massage où elle travaille qu'elle rencontre Kael, un militaire taiseux, fraîchement rentré d'Afghanistan, qui se trouve être une connaissance de sa coloc, Elodie.

Une amitié se noue entre eux. Kael apaise Karina, il l'aide à se découvrir et à surmonter ses peurs. Il la pousse à s'éloigner de sa famille, à affronter ce père autoritaire et manipulateur et à essayer de gérer le chaos de la vie d'Austin, le frère jumeau de Karina. Alors Karina parle, parle... elle se livre à Kael, comme à personne avant lui, même si c'est à sens unique. Et Kael semble apprécier que Karina lui ôte de la tête les moments douloureux qu'il à vécus en mission à l'étranger.

Petit à petit et sans se le dire, leur amitié se mue en une relation amoureuse, addictive.
Karina sent qu'ils ont besoin l'un de l'autre, qu'ils sont complémentaires, dans leurs peurs comme dans leurs envies.
Mais leur rencontre est-elle un heureux hasard ?

Les silences de Kael ne cachent-ils pas une ancienne histoire qui pourrait exploser et entraîner les deux héros dans le malheur ?

 

 

 

 

L'avis de *Sandra* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Karina est une jeune massothérapeute qui a mis toutes les chances de son côté pour ne plus dépendre de sa famille. Tout du moins de son père militaire. Elle tient à cette indépendance et est fière de rentrer chez elle, dans sa propre maison, lorsque sa journée de travail est terminée. Sa vie n'est pas parfaite et il est parfois difficile de payer les factures, mais cette vie lui convient.

 

Kael, jeune soldat rentré de mission, entre alors dans sa vie avec ses blessures invisibles. Karina ne sait pas ce qui l'attend vraiment, mais se lie peu à peu d' amitié avec ce jeune homme. Kael est particulièrement silencieux mais toujours à l'écoute. Au fil des pages, on apprend alors à connaître Karina qui se confie énormément à Kael.

 

Finalement, pendant les deux premiers tiers du roman, il ne se passe pas grand chose en dehors de ces confidences et des doutes de notre héroïne. On découvre simplement la vie de Karina. On parle de son travail au salon, de son père autoritaire, de son frère jumeau Austin pour qui elle s'inquiète. Si j'aurais pu me contenter de tout ça, certaines informations sur la vie de notre héroïne ou concernant les membres de sa famille ne sont pas toujours très claires et j'ai eu un sentiment de trop peu. Je ne sais pas si c'est un souhait de l'auteure, si elle nous reparlera de tout ça dans les prochains tomes, et je trouve un peu dommage d'aborder un sujet intéressant pour finalement le laisser de côté...

 

Pendant ces deux premiers tiers, Kael reste aussi un étranger à nos yeux et il est bien difficile de s'attacher à lui. Il reste très très secret et lorsqu'il ouvre enfin la bouche, on aime ce qu'on découvre. On aime ce jeune soldat un peu perdu, qui semble avoir des difficultés à retrouver ses marques, qui aime ces moments tout simples avec Karina. Mais voilà que les dernières pages arrivent déjà, avec des révélations soudaines et troublantes.

 

Ce premier tome n'est peut-être pas parfait mais j'ai découvert deux héros intéressants, qui ont du potentiel pour la suite. Karina est une héroïne sensible, Kael se montre plus discret et on s'interroge beaucoup à son sujet après lecture. On met aussi un pied dans le monde militaire et cet aspect du récit est aussi délicat qu'on peut l'imaginer. Et pour toutes ces raisons, c'est une histoire qui, je le pense, a encore beaucoup à nous dévoiler...

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906124_201407084937985.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Les étoiles les plus brillantes sont celles qui se consument le plus vite, nous devons donc les aimer tant que nous le pouvons. »

 

 

 

 

 

 

 

« Avant qu’il ne devienne quelqu’un pour moi – qu’il ne devienne mon univers –, il n’était rien d’autre qu’un étranger silencieux au visage neutre et au regard vide.

Il y a quelque chose en lui d’indomptable, quelque chose de si fermé que je ne pourrais même pas lui inventer ne serait-ce que les prémices d’une vie imaginaire. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 

 

 

 


18/12/2019
0 Poster un commentaire

La ligue des malfaisants héroïques de Amélius Melgan

Sans titre.jpg

 

 

 


A partir de 12 ans

Parution : le 30 janvier 2020

 

 

 

Un roman initiatique qui ouvrira les portes des littératures

 de l'imaginaire aux jeunes lecteurs.

 

 

 

Chez les Blinder, tout ce qui touche de près ou de loin à l’imaginaire est formellement prohibé. Pour Sherlock, cette dictature est un cauchemar. Au point qu’il en appelle à toutes les forces de l’au-delà, jusqu’à Belzébuth s’il est disponible. Et voici, comme en réponse, que se présente chez lui Amélius Melgan, marchand d’épopées, qui lui propose de signer un contrat très particulier. S’il en accepte les conditions générales de vente, Sherlock deviendra Parcy, le héros de l’aventure de son choix dans la cinquième dimension. Le client ne va pas être déçu du voyage ! Mais au fait, à quel prix?


17/12/2019
0 Poster un commentaire