* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Today, tonight, tomorrow de Rachel Lynn Solomon

 

 

 

A partir de 14 ans

Romance - Feel Good - été

416 pages

Parution : le 9 juin 2021

Editions MILAN

 

 

 

 

Synopsis :

 

Ils se détestent, se découvrent, puis apprennent à s'aimer.
Vous avez une impression de déjà-vu ? Peut-être. Sauf que cette histoire d'amour-ci joue avec les codes du genre pour mieux en questionner les stéréotypes.

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

C'est la fin du lycée pour Rowan et il se trouve qu'elle a un peu de mal à tourner la page. D'autant plus qu'elle avait une idée bien précise de ce à quoi devait ressembler ses années lycées et que certains points ne se sont pas réalisés. Par exemple, elle n'a plus de petit ami, et elle n'a pas suffisamment passer de temps avec ses amies. C'est aussi la fin de cette compétition acharnée contre Neil, pour déterminer qui est le ou la meilleure, et deviendra major de la promo...

 

Ce roman est finalement le récit d'une journée aux côtés de Rowan, au terme duquel on connaît parfaitement notre héroïne. C'est une dernière journée en tant que lycéenne. On découvre une jeune fille intelligente, très impliquée dans la vie lycéenne. Une jeune fille qui a déjà une idée de la personne qu'elle veut devenir. Une amoureuse de la littérature sentimentale aussi, mais ça, elle préfère le garder pour elle.

 

J'ai adoré apprendre à connaître Rowan de cette façon, et j'ai aimé sa personnalité. Et contre toute attente, ce n'est pas le seul personnage qui se dévoile puisque dans le cadre d'un jeu de fin d'année, Rowan est amenée à faire équipe avec son ennemi juré, Neil. Pour la première fois, ils sont alliés plutôt qu'ennemis. Pour la première fois, cela fait naître des échanges d'une toute autre nature, loin des disputes, loin de la compétition. Des échanges qui les aident à mieux se connaître. 

 

Le récit est tourné autour de ces échanges et c'est super agréable à lire. J'ai aimé voir Rowan et Neil discuter de divers sujets avec légèreté, dont certains très personnels. J'aime définitivement cette collection de romans à lire l'été qui proposent à la fois des jolies romances et une sorte d'introspection qui pousse les héros à faire le point et s'affirmer. Ici, le récit est drôle, positif, rafraîchissant et nous rappelle qu'on évolue, qu'on grandit. Nos idées toutes arrêtées aussi. Suffit de garder l'esprit ouvert. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Il se révèle être une source secrète de conversations profondes, d’aventures et d’amusement. J’étais persuadée qu’après tout ce temps, je ne pourrais que le détester, or c’est tout le contraire. »

 

 

 

 

 

« Ce qui se produit dans ma tête est toujours mieux que la vraie vie. »

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.


22/07/2021
0 Poster un commentaire

La maison au milieu de la mer céruléenne de TJ Klune

 

 

 

 

Fantastique - Différence - Famille

473 pages

Disponible en version reliée, brochée ou numérique

Parution : le 1er juillet 2021

Editions DESAXUS

 

 

 

 

Une île magique. Une mission dangereuse. Un secret brûlant.

 

 

 

Synopsis :

 

 

Linus Baker mène une vie tranquille et solitaire. À quarante ans, il vit dans une petite maison avec un chat caractériel et ses vieux disques. En tant qu'agent du Ministère de la Jeunesse Magique, il doit s'assurer du bien-être des enfants dans les orphelinats supervisés par le gouvernement.
Mais lorsqu'il est convoqué de manière inattendue par les Cadres Extrêmement Supérieurs, il se voit confier une mission curieuse et hautement secrète : se rendre sur l'île de Marsyas dans un foyer où résident six dangereux pensionnaires.
Obligé de mettre ses craintes de côté afin de rédiger un rapport objectif sur l'établissement, Linus va vite comprendre que les enfants ne sont pas le seul secret que renferme l'île. Il devra également réussir à cerner le charmant et énigmatique directeur des lieux, Arthur Parnassus, qui fera tout pour défendre ses protégés.
À mesure qu'il découvre d'incroyables secrets et qu'il se rapproche d'Arthur, Linus va se retrouver confronté au plus difficile des choix : faire son devoir ou écouter son cœur.

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

Linus est un agent chargé de se rendre dans des orphelinats remplis de jeunes êtres magiques pour vérifier que les règles y sont respectées, sous la supervision du Ministère de la Jeunesse Magique. Cet homme a toujours gardé ses distances avec les enfants, et il reste impartial, objectif et transparent dans ses rapports. C'est bien pour cette raison qu'il se voit confier une mission très importante sur une île...

 

Notre héros est bientôt dépassé par les événements. Si il a rencontré un grand nombre d'enfants doués de magie durant sa carrière, rien ne l'a préparé aux êtres qui vivent sur l'île, rejetés par le monde, dits problématiques. Pour le lecteur, le cadre se révèle en parallèle bien plus chaleureux que prévu, et j'étais totalement sous le charme. Chaque rencontre est formidable. On sourit, on rit, on reste ému devant certaines paroles toutes simples mais si pleines de sens. Et après lecture, je ressens encore un grand attachement aux personnages. J'aurais aimé ne jamais devoir les quitter.

 

Ce livre est un grand hommage à la différence mais aussi à la famille, celle qu'on se crée et qui parfois n'a rien à voir avec les liens du sang. On nous invite tout simplement à découvrir le plus précieux de tous les trésors en compagnie d'enfants extraordinaires et d'adultes à l'écoute. J'ai été époustouflée par la bienveillance de ce récit, par la bonté des héros. C'était beau et doux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Arthur dit qu’il faut toujours prendre le temps de faire les choses qu’on aime, indiqua Talia. Si on ne le fait pas, on risque d’oublier comment être heureux. »

 

 

 

 

 

 

 

 

« Comme je vous l’ai fait remarquer tout à l’heure, le monde est un endroit étrange et merveilleux, mais cela ne signifie pas qu’il est sans danger. Il se retournera contre vous au moment où vous vous y attendez le moins. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Quand on écoute, on entend des tas de choses dont on ne connaît même pas l’existence. »

 

 

 

 

 

 

 

 

« Ce n’est pas parce que les choses sont abîmées ou cassées qu’elles n’ont plus de valeur. »

 

 

 

 

 

 

 

 

« Arthur m’a dit qu’il peut y avoir de la magie dans les choses de la vie ordinaire. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 


18/07/2021
0 Poster un commentaire

Le chemin à l'envers de Claire Mazard


 

 

 

A partir de 13 ans

512 pages

Parution : 8 avril 2021

Editions SYROS

 

 

 

 

 Une enquête très personnelle et bouleversante,

par l'autrice de Je te plumerai la tête.

 

 

 

Synopsis :

 

Anne s'est toujours sentie comme une étrangère dans sa propre famille. Il y avait à la maison des photos de ses frères et sœur bébés, mais d'elle, non. À l'âge adulte, elle découvre qu'une femme s'est occupée d'elle durant sa petite enfance, loin de ses parents. Une femme dont on lui a caché l'existence. Sans presque aucun indice, Anne se lance alors dans une enquête vitale. Pour retrouver sa trace, et pour comprendre.

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Dans ce récit, Anne nous parle de son enfance et de tous ses instants qui se sont gravées en elle. C'est donc une succession de souvenirs d'enfance qu'on découvre de manière très douce. On réalise alors qu'Anne ne s'est jamais trouvée à sa place, on tente de découvrir pourquoi, et plus précisément de découvrir quelle(s) personne(s) se cache(nt) derrière ce mal être. 

 

C'est une Anne adulte qui se remémore tout ça et on sent une certaine émotion, une certaine urgence aussi. On part alors sur les traces d'une femme inconnue qui a pris soin d'elle bébé, mais dont elle n'a aucun souvenir. Anne nous faire part de ses recherches, des manques, mais aussi et surtout de cette relation compliquée avec ses parents. Elle ne sait que peu de choses sur sa propre famille et peu à peu les raisons de son mal être et de son mal d'amour se révèlent. 

 

Il y a beaucoup de passages très poétiques dans ce roman et la lecture est bien agréable. Les chapitres son courts, les pages se tournent facilement, on accompagne Anne dans sa quête. Jusqu'au bout. On comprend ce besoin de réponses. C'est un récit précieux, rempli de souvenirs. Une histoire touchante. 

 

 

 

 

 

 

 

« Je mène une enquête. L’enquête de ma vie. »

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 


13/07/2021
0 Poster un commentaire

A silent voice de Yoko Kurahashi

 

 

 

A partir de 13 ans

Harcèlement - Amitié

412 pages

Parution : le 3 juin 2021

Editions LUMEN

 

 

 

 

 Ils ont partagé un terrible passé...

Que feront-ils quand le destin les remettra face à face ?

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

Shoya était un petit tyran. En primaire, il s'ennuyait beaucoup en classe et quand une nouvelle élève est arrivée à l'école, il a vu là l'occasion parfaite de rigoler un peu. Pourquoi ? Parce que Shoko est malentendante et qu'il comptait bien s'amuser à ses dépends. Shoya considérait sa camarade comme un fardeau pour la classe et il s'acharnait, encore et encore. Jusqu'à ce que son comportement ignoble se retourne contre lui...

 

Vous connaissez déjà peut-être A silent voice dans un autre format, manga ou animé. L'histoire de Shoya et Shoko a été très appréciée, notamment pour ses sujets abordés : différence, harcèlement, amitié. Pour ma part, c'était une toute première découverte, et ce roman me donne vraiment envie d'en découvrir plus sur ses deux héros et les personnages secondaires. 

 

Dans ce roman, le style est plutôt simple et peu descriptif, mais le récit qui se dévoile ne peut laisser indifférent. Il porte notamment sur la remise en question de Shoya, qui a l'âge de dix sept ans est déterminé à se racheter auprès de Shoko. On nous parle alors de ce long chemin vers la réconciliation, d'une amitié naissante, des difficultés à communiquer ou à confier ses émotions. Le point de vue de la jeune fille est très peu présent ici, voir quasi inexistant. C'est celui de Shoya qui prédomine et je me suis vraiment demandée si j'arriverais à m'attacher à ce personnage qui a fait beaucoup de mal. Peut-on tout pardonner ? C'est bien la question que soulève ce récit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 


06/07/2021
0 Poster un commentaire

Shuri de Nic Stone

 

 

 

 

 

A partir de 9 ans

Action - Super Héros - Univers Marvel

300 pages

Parution : le 20 mai 2021

Editions LUMEN

 

 

 

 

Suivez la plus attachante des héroïnes dans son combat

pour aider son frère à conserver le trône et protéger leur pays.

 

 

 

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* des Rêveurs et Mangeurs de Papier

 

 

Shuri n'est pas une adolescente ordinaire. Elle est particulièrement intelligente et travaille même dans un labo. À son niveau, elle veille elle aussi à préserver la paix et la sécurité de son pays le Wakanda, un territoire africain totalement indépendant. C'est aussi une jeune princesse et son frère, roi du Wakanda, aussi connu sous le nom de Black Panther vient de la charger d'une nouvelle mission, celle de lui confectionner une nouvelle tenue de combat plus performante à l'approche du défi rituel...

 

Mais bientôt, Shuri découvre qu'un mystérieux mal s'abat sur l'Herbe Cœur, qui est la source du pouvoir du roi et s'implique aussitôt dans cette nouvelle mission, cette fois ci non officielle. Il ne nous faut que quelques pages pour se plonger dans son aventure, et ce roman jeunesse se lit sans grande difficulté. Il est peut être plus intéressant de se lancer en connaissant déjà les héros Marvel dont il est fait mention, mais ce n'est pas non plus indispensable.

 

Entre deux rapports de missions, et quelques détails scientifiques et technologiques, on suit la jeune Shuri dans son aventure qui la mène plus loin qu'on l'imagine. J'ai beaucoup aimé accompagner cette ado de treize ans qui n'est pas suffisamment prise au sérieux, parce qu'elle est très jeune, parce qu'elle est une fille. J'ai aimé la voir si déterminée à éclaircir le mystère, comprendre ce qu'il se passe, pour mieux anticiper les prochains événements qui pourrait fragiliser son pays. En plus d'être une super scientifique, elle a elle aussi l'étoffe d'une super héroïne et c'est très chouette d'avoir des romans qui lui sont totalement consacrée. Elle est exactement le personnage fort auquel je m'attendais, au cœur d'un récit plein d'action !

 

 

 

 

 

 

 

 "... Elle luttera pour elle-même, pour sauver sa vie. Pour le futur qui l'attend. Pour ses compatriotes et leur avenir à eux. Elle fera ce qu'il faudra, elle prendra tous les risques nécessaires. Même au prix de sa propre existence, la princesse se battra pour le Wakanda... "

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 

 


06/07/2021
0 Poster un commentaire

Peine Ombre de Ariel Holzl

 

 

 

 

Dark Fantasy - Young Adult

272 pages

Parution : le 12 mai 2021

404 Editions

 

 

 

Synopsis :

 

Et si une Éclipse faisait basculer le monde dans les ténèbres ?

Tous les trente ans, les ténèbres infectent les terres d'Astravia, empoisonnent les vivants et les transforment en monstres. Mais elles accordent aussi aux nouveau-nés des pouvoirs quasi-divins. On les appelle les Éclipsiens et Livianne Palumbre est de ceux-là. Elle sait écouter les ombres depuis toujours et s'occupe de défendre les baronnies locales. Un jour, lors d'une banale chasse aux miasmes, l'Éclipse s'abat sur Astravia avec une décennie d'avance. Cette fois, l'obscurité submerge le monde durant trois minutes au lieu d'une seule... À ce rythme, c'est Astravia tout entière qui va disparaître. Livianne devra sortir de sa solitude, retrouver d'anciens camarades de l'académie de Peine-Ombre, qui forme les Éclipsiens, et mettre fin à ce carnage.
Mais il se pourrait que les ombres la dévorent avant...

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Je ne vous souhaiterai pas la bienvenue sur les terres d'Astravia. Parce qu'il y a peu de chances que vous surviviez à l'Eclipse, qui a lieu tous les trente ans, qui empoisonne, qui transforme tout sur son passage. Mais je peux quand même vous inviter pour une chasse aux miasmes aux côtés de Livianne Palumbre, jeune éclipsienne formée à l'Académie de Peine Ombre. Malheureusement, l'Eclipse semble avoir changé de cycle et bientôt tout sera infecté, plongé dans les ténèbres ...

 

L'auteur nous offre une expédition au cœur des Terres Aveugles. Autant vous dire que le voyage est cauchemardesque. Voilà une lecture bien obscure, un peu glauque, mais aussi atrocement prenante. Elle fait moins de trois cent pages et elle est d'une efficacité déroutante. 

 

Encore une fois, Ariel Holzl maitrise son univers sur le bout des doigts et il est impossible de deviner vers quoi on se dirige. On découvre les ficelles de ce sombre univers, notamment les conséquences désastreuses des éclipses et on ne voit pas comment nos éclipsiens pourraient éviter qu'Astravia devienne un monde de miasmes. Et ce malgré leurs pouvoirs. Il y a aussi ces petits sauts en arrière dans lesquels l'auteur dévoile certains éléments qui pourraient bien tout changer. La découverte est plutôt convaincante même si parfois j'avais envie d'aller plus loin dans les explications. Ce titre de dark fantasy reste très efficace !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Trois minutes. L’éclipse avait duré trois minutes entières, au lieu d’une.

Livianne se mordit la lèvre.

C’était… inimaginable. Les dégâts allaient être astronomiques. Tant de miasmes, tant de morts… Et il restait si peu d’éclipsiens.

D’une main tremblante, elle retira son prisme de la gorge du capitaine »

 

 

 

 

 

 

 

« Une monstruosité difforme pénétra dans la chaumière.

Livianne n’en avait jamais vu d’aussi repoussante : plusieurs soldats semblaient avoir fusionné avec leurs montures en un seul et même corps. Un amas de muscles sans peau. Des yeux chassieux, rongés par les miasmes. Beaucoup trop de pattes. »

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 


24/06/2021
0 Poster un commentaire

The black kids de Christina Hammonds Reed

 

 

 

 

Fiction historique

Adolescence - Racisme

416 pages

Parution : le 3 juin 2021

Editions SLALOM

 

 

 

Un roman engagé et universel.

 

 

Synopsis :

 

 

1992, Los Angeles s'embrase. Des policiers viennent d'être acquittés alors qu'ils ont passé à tabac Rodney King, un homme noir. Ashley, 17 ans, se pensait jusqu'ici hors d'atteinte. Fille d'une famille aisée, fréquentant un lycée huppé, elle ne s'est jamais sentie victime d'injustices ou de discriminations raciale... Ou peut-être que si ?
Une histoire d'amour naissante, des secrets dévoilés et une atmosphère de fin du monde lui ouvrent les yeux : elle, qui a toujours oscillé entre communauté noire et blanche, réalise qu'elle peut trouver sa place, sans avoir à choisir un camp.

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

Avec ce roman, on remonte un peu dans temps, même si le sujet abordé est toujours d'actualité. Je dois avouer que je n'étais pas très renseignée sur les émeutes de 1992, à Los Angeles. L'histoire de Rodney King ne m'était pas inconnue, il y a eu d'autres épisodes de ce genre depuis, mais on n'en parle pas suffisamment. 

 

On fait alors la rencontre d'Ashley, une adolescente noire de dix-sept ans, qui tient plutôt un rôle de spectatrice face aux événements de l'époque. On découvre sa vie d'ado avec son groupe d'amis, sa vie de jeune fille noire, et tout ce qui peut bien la préoccuper. Ashley ne donne pas immédiatement son point de vue sur la situation, comme si elle ne se sentait pas légitime. Pourtant, elle arrive à nous faire part de ce racisme ordinaire auquel elle peut être confrontée.

 

Le fond du récit n'est pas plus joyeux. Il porte sur des violences, des émeutes, des tensions. On parle racisme et violences policières et même si le cadre reste très américain, les messages sont universels. C'est une fiction historique qui a sa place dans la littérature ado, qui remet dans le contexte, qui informe. Et le lecteur ne peut qu'apprécier le soin apporté à la traduction de ce roman, avec l'appui de Kanelle Valton qui est une spécialiste de l'histoire afro-américaine et des questions raciales. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Ces temps-ci, les Parker se montrent plutôt sympas avec nous, mais pas systématiquement. Ils changent d’attitude en fonction de l’actualité, comme s’ils se laissaient porter par une balançoire du racisme qui les rapproche de nous, puis les éloigne, puis les rapproche à nouveau.... "

 

 

 

 

 

 

"... Je prétends souvent que des trucs pas cool ne sont « pas graves ». Parfois, il y aurait tant à redire qu’il est plus simple de ne rien dire du tout... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"...  La peur ne doit jamais empêcher de faire ce qu'on croit juste... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 


24/06/2021
0 Poster un commentaire

L'empire d'écume de Andrea Stewart

 

 

 

 

Fantasy

Edition reliée

608 pages

Parution : le 5 mai 2021
Editions BRAGELONNE
Collection BIG BANG

 

 

 

 

Synopsis :

 

Dans un empire contrôlé par la magie d'os, Lin, la fille de l'empereur, va devoir lutter pour réclamer son droit au trône.

 

Sur toutes les îles de l'Empire, on prélève sur chaque enfant un éclat d'os derrière l'oreille, lors d'un rituel trop souvent mortel. Depuis son palais, l'empereur utilise ces précieux fragments pour créer et contrôler de redoutables chimères animales, les concepts, qui font régner la loi. Mais son autorité vacille et partout la révolte gronde.

Sa fille, Lin, a été privée de ses souvenirs par une étrange maladie et passe ses journées dans l'immense palais plein de portes closes et de noirs secrets. Pour regagner l'estime de son père, elle décide de se lancer dans le périlleux apprentissage de la magie d'os.

Une magie qui a un prix... alors que la révolution vient frapper aux portes du palais, Lin devra décider jusqu'où elle peut aller pour reconquérir son héritage... et sauver son peuple.

 

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Lin, fille de l'empereur, est en compétition avec Bayan pour accéder au trône. Elle est prête à mettre toutes les chances de son côté pour atteindre son objectif, quitte à apprivoiser la magie d'os, qui à ce jour est utilisée pour préserver la sécurité du peuple de l'archipel. Mais jusqu'où Lin est-elle prête à aller ?

Cette lecture était bien cool dans l'ensemble ! Bon, il faut quand même s'accrocher au début du roman, notamment parce qu'il y a plusieurs points de vue. Il y en a cinq et j'avais mes deux petits chouchous que j'avais toujours très hâte de retrouver. Un peu moins d'intérêt pour les autres, mais de l'intérêt tout de même. Je sais que tous les lecteurs n'apprécient pas forcément s'éparpiller mais personnellement j'aime avoir une vue d'ensemble sur un monde tout nouveau. Le récit était finalement bien moins lisse que je l'imaginais et comme les chapitres ne sont pas très longs, un certain rythme s'est installé.

J'ai aimé ce premier tome. Plus qu'une jolie édition, ce livre propose un univers de fantasy fort intéressant avec tout un empire à découvrir. J'ai été fascinée par tout ce qui a été construit autour de cette magie ancienne liée à des petits fragments d'os, mais aussi autour des concepts. Puis il a ces conflits, ces complots, et nous sommes au bord de la révolte, ça gronde, et on sent que l'équilibre de ce monde est fragile. J'avais finalement hâte de découvrir quelle direction allait prendre l'intrigue et je n'ai pas été déçue.

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Disponible en librairie.


17/06/2021
0 Poster un commentaire

Jusqu'au dernier de Finbar Hawkins

 

 

 

 

 Aventure - Thriller Fantastique

336 pages

Parution : le 2 juin 2021

Editions CASTERMAN

 

 

Une sorcière. Quatre assassins. Une implacable vengeance.

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Vous n’auriez jamais dû tuer ma mère sous prétexte que le roi d’Angleterre n’aime pas les sorcières. Que vous soyez chasseur, noble ou puissant, vous ne serez plus rien quand je vous retrouverai. La colère coule dans mes veines et la magie héritée de ma mère chante dans la gorge de chaque oiseau. Je vous cherche le long de la rivière, dans les villages, et jusqu’au plus profond de la forêt. Je vous traquerai un par un. Bientôt, vous serez à genoux devant moi, implorant mon pardon que vous n’obtiendrez pas…

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Nous sommes en Angleterre, au XVIIème siècle et nous y retrouvons deux sœurs qui viennent d'assister à la mort de leur mère, massacrée par des chasseurs de sorcières. Evie, l'ainée, s'en va rendre justice, exécuter sa vengeance. La jeune fille est pleine de colère et de détresse...

 

Je me rends compte que je n'ai pas grand chose à dire sur ce roman, quand bien même la période historique choisie m'intéresse. Peut-être que mes attentes étaient un peu trop hautes pour ce roman. Il y a ces choses que j'ai adoré comme le style assez sec, percutant, et d'autres choses qui me plaisaient beaucoup moins, comme le cadre qui manque malheureusement de précision (au-delà de sa violence). L'heroïne n'est pas non plus très sympathique, mais ce qu'elle vit est suffisamment injuste pour qu'on s'accroche à son aventure, à son sort, à celui de sa sœur. 

 

Mon ressenti final balance donc cruellement. C'est un roman sombre, mais le message n'est pas si clair. C'est la note de l'auteur à la fin du roman qui lui donne tout son sens, et celle-ci aurait eu toute sa place au début du roman. Dans ses derniers mots se trouve l'essence de roman. J'aurais vraiment aimé lire cette note avant de commencer la lecture.

 

 

 

 

 

 

 

 

" On chasse les sorcières aujourd'hui encore. Les guerres n'ont pas cessé. L'injustice se porte à merveille. Le racisme refuse de disparaître. L'histoire devrait nous servir à apprendre de nos erreurs pour construire un avenir meilleur, et pourtant les hommes restent assoiffés de pouvoir. Mais nous devons avoir confiance dans la nouvelle génération, ainsi que dans celles qui suivront. Nous devons croire qu'elles n'auront plus d'intérêt pour de tels sujets, et qu'elles rendront compte de la vérité sur ce qui s'est passé - et qui ne doit plus jamais se produire..."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.


10/06/2021
0 Poster un commentaire

L'été de tous les possibles de Jennifer Niven

 

 

 

 

Young Adult - Contemporain

464 pages

Parution : le 6 mai 2021

Editions GALLIMARD JEUNESSE

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Ce devait être l'été de sa vie : un road-trip avec sa meilleure amie, quelques flirts et sa première fois. Claudine avait tout prévu... sauf le divorce de ses parents. Traînée par sa mère sur une île perdue, elle s'apprête à passer un mois de juillet déprimant, quand elle rencontre Jeremiah Crew. Après tout, quoi de mieux pour se changer les idées qu'un crush de vacances qu'on ne reverra jamais ? Et aucun risque de tomber amoureuse en à peine 35 jours...

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

Claude perd ses repères, les uns après les autres. Le lycée touche à sa fin, sa meilleure amie n'ira pas dans la même fac à la rentrée, ses parents se séparent. Sa bulle à Mary Grove, petite ville en Ohio, éclate et elle ne voit pas comment ça pourrait s'arranger. Quand elle part pour un séjour sur une île de Géorgie avec sa mère, Claude réalise qu'elle peut être qui elle veut. À profiter de l'instant présent. Et c'est à un garçon qu'elle va confier ses pensées les plus intimes...

 

 

Dans ce roman, l'auteur nous livre les pensées d'une adolescente sensible, dont la vie prend un tournant qui la déstabilise. Il n'y a aucun filtre et Claude nous confie absolument tout lors de cet été qui la verra grandir. Claude pense notamment à sa première fois, se demande si il y a vraiment un moment pour ça, si ça va changer quelque chose, la changer elle. Elle nous confie aussi combien elle se sent mal, combien elle se sent perdue, parce que tout est en désordre dans sa vie. Ça fait beaucoup de changements et d'incertitudes d'un coup. 

 

 

Jennifer Niven fait partie de ces auteurs qui savent parler de l'adolescence, qui savent parler des interrogations et des peurs qu'on peut avoir pendant cette période,  et qui apportent un début de réponse. L'été de tous les possibles est un roman qui parle de sexualité, d'amour, mais aussi des difficultés à écrire sa propre histoire et donc de construction de soi. L'auteure nous livre une héroïne imparfaite, toutes sortes d'émotions, l'histoire d'un amour d'été. Et c'est beau. 

 

 

 

 

 

 

 

« Shirley dit que l’île t’apporte ce dont tu as besoin. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Je me demande pourquoi nous sommes toutes si dures avec nous-mêmes. Pourquoi on n’arrive pas à se satisfaire de ce qu’on est. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« J’ai un été entier pour devenir celle que je veux être, qui qu’elle soit. Faire ce que je veux faire, quoi que ce soit. Sans avoir besoin de penser à personne, parce que personne ne pense à moi. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« À ton avis, quand les gens cessent de s’aimer, où va tout cet amour ? Tu crois qu’il y a une sorte de décharge où échouent les amours perdues et abandonnées ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« – De quoi as-tu le plus peur ?

J’ai envie de répondre : « De ne plus jamais te revoir. » Mais à la place, je dis :

– De ne pas écrire ma propre histoire. De ne pas savoir qui je dois être. Et toi, de quoi as-tu le plus peur ?

– Toujours de toi. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 

  

 

 


08/06/2021
0 Poster un commentaire