* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Albums / Bandes dessinées


Le cerf aux neuf couleurs de Wang Yi

 

 

 

 

Album - Conte

Ouverture à l'allemande

A partir de 8 ans

40 pages

Parution : le 24 octobre 2019

Editions HONGFEI CULTURES

 

 

 

 

 

 

Description

 

Héros altruiste d'un célèbre conte bouddhiste millénaire, le Cerf aux neuf couleurs vole au secours des hommes malgré leurs défauts.

 

 

 

 

L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier

 

Sur ordre du roi, des hommes ont entrepris un voyage dans le désert et sont partis à la recherche d'un pied d'orpin rose pour guérir la reine. Pris dans une tempête de sable, c'est toute l'expédition qui est soudain en péril. Mais les hommes assistent à un véritable miracle. Un cerf blanc, immense, tacheté de neuf couleurs fait son apparition et leur vient en aide.

 

Cet album met en scène un conte bouddhiste, populaire en Chine. Il est question d'un merveilleux animal de légende protecteur et altruiste. Ce Cerf de Lumière détient un pouvoir extraordinaire, un pouvoir qui le met malheureusement en danger. 

 

Ce conte nous confronte à la faiblesse des hommes. La convoitise, la jalousie, la cupidité, la trahison... Le message de la lecture reste pourtant positif puisque les hommes sont aussi capable de sagesse et de prôner de belles valeurs. A travers un récit plein d'espoir et grâce à la lumière du Cerf légendaire, l'auteure nous rappelle qu'il est important de protéger les trésors que la nature nous a offerts, dont la vie. 

 

L'originalité de cet album se trouve également dans son format. Celui-ci s'ouvre à l'allemande et la lecture se fait donc de haut en bas, et non de gauche à droite. Les pages supérieures nous présentent de belles illustrations, simples et délicates, tandis que les pages inférieures font avancer le récit grâce à un texte de quelques lignes, aéré. Ce n'est pas un conte que nous connaissions et c'est une très belle découverte.

 

 

 

 

 

 

 IMG_0037.JPG

 

 

 

 

 

 

"... Au sommet de la plus haute des dunes, une silhouette s'avance. Aussi lumineuse qu'une boule de feu, elle se détache sur le ciel obscurci... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.


24/10/2019
0 Poster un commentaire

Pleins pleins pleins d'animaux de Claudia Bielinsky et Alexandra Garibal

 

 

 

 

Album jeunesse

A partir de 3 ans

Format géant - Cartonné

18 pages

Parution : le 16 octobre 2019

Editions CASTERMAN

 

 

 

 

Description :

 

Un imagier giga extra d’animaux dans tous leurs états !

Ils sont riquiquis ou très, très, TRÈS gros, de mauvais poil ou franchement rigolos, ils planent dans les airs ou adorent buller dans l’eau… Les voici, les voilà, plus de 200 animaux extra !
 
 

 

L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier

 

 

Nous avons déjà découvert des ouvrages illustrés par Claudia Bielinsky et nous nous tournons d'ailleurs facilement vers ses albums. Elle a un style qui lui est propre, reconnaissable. Nous affectionnons tout particulièrement ses mises en scène tendres et rigolotes, pleines de couleurs. Cette petite (gigantesque) nouveauté ne fait pas exception et chaque page est une belle surprise.

 

Pleins pleins pleins d'animaux est un imagier au format très très généreux, format pour lequel on a eu un vrai coup de cœur. L'album est de belle taille  avec des pages cartonnées et résistantes. Il peut se lire seul, à deux, à trois, à quatre petits curieux. Il propose de partir à la découverte des animaux à travers des représentations adorables, parfois humoristiques. Que demander de plus?

 

C'est un album qui répertorie une grande variété d'animaux, de toutes les tailles, de toutes les couleurs, plus ou moins rassurants, et de différents milieux de vie. Chaque double page propose des dizaines de bêtes en action, prêtes à nous faire sourire.

 

Blaireau, mandrills, alouette, tamanoir... Les animaux présentés sont plus ou moins familiers aux enfants, selon leur âge, et il n'est pas difficile de les faire participer à la lecture, pour faire le point sur ce qu'ils reconnaissent, ce qu'ils apprécient ou non. Les deux auteures proposent d'ailleurs des blagues, des petites devinettes, des cache-cache qui permettent d'allier en toute simplicité le jeu, l'apprentissage, la découverte.

 

 

 

 

 

 IMG_0043.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 


20/10/2019
2 Poster un commentaire

Contes de Tamia Baudouin et Béatrice Bottet

 

 

 

 

A partir de 9 ans

Bande dessinée

64 pages

Parution : le 2 octobre 2019

Editions CASTERMAN

 

 

 

 

Description :

 

Transcripteur des contes racontés le soir à la veillée, Perrault est devenu l'auteur par excellence du conte merveilleux. Neuf de ses contes sont présentés ici : Barbe-Bleue, Cendrillon, La belle au bois dormant, Le chat botté, Peau d'âne, Le petit Poucet, Le petit chaperon rouge, Les fées et Les souhaits ridicules. La version initiale de Perrault n'est pas toujours celle que l'on croit : ici, le petit chaperon rouge est dévoré par le loup mais pas sauvée par le chasseur et la belle au bois dormant n'est pas réveillée par un baiser... Une adaptation fidèle et soignée, éclairée par un dossier documentaire.

 

 

 

 

L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier

 

 

Chez Casterman, il y a toute une collection qui propose de découvrir différents thèmes (histoire, mythologie, art, sciences...) sous forme de planches de bandes dessinées. C'est un format facile à lire qui permet aux jeunes lecteurs de satisfaire leur curiosité. Dans ce nouvel album CASTERMAN, Béatrice Bottet et Tamia Baudouin ont choisi de s'attaquer à la littérature et plus précisément aux Contes de Charles Perrault.

 

Cet album dévoile alors neuf de ses contes et ils sont mis en scène dans des planches harmonieuses. Si ses illustrations sont particulièrement soignées et ont un petit goût d'ancien, on découvre surtout une adaptation fidèle aux contes originaux et c'est une agréable surprise. 

 

Car selon les adaptations, ces histoires peuvent parfois connaître des fins heureuses. C'est notamment le cas pour le Petit Chaperon Rouge et bien souvent ce sont ces fins adoucies et embellies qui sont ancrées dans la mémoire collective, qui sont transmises. Dans cet ouvrage, les contes ne finissent pas toujours bien et connaissent parfois même des rebondissements brutaux. 

 

Puis vient la morale, bien mise en évidence pour chaque conte. Cela permet de donner du sens à ces récits qui se révèlent parfois assez sombres. Une double page en fin d'ouvrage donne aussi quelques informations quant à l'origine de ces contes classiques et au regard qu'ils portent sur la société du XVIIème siècle. Ces explications sont claires et bien amenées. La découverte de ces classiques se veut aussi accessible qu'authentique et c'est réussi. On recommande !

 

 

 

 

 

 Découvrez les << premières pages >>

 

 

 

 

 

 

IMG_0498.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 


15/10/2019
0 Poster un commentaire

Il était une fois la Terre...

 

 

 

A partir de 10 ans

Album Documentaire

Format géant (29x36cm)

Parution : le 2 octobre 2019

Editions BAYARD Jeunesse

 

 

 

 

 

Tout commence il y a 4,6 milliard d'années...

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Saviez-vous que les premiers hommes sont apparus sur la Terre des milliards d'années après sa création ?
Du big-bang à nos ancêtres poissons, des dinosaures aux monstrueux géants des mers, ce livre retrace l'incroyable aventure de notre planète, bien avant que nous y habitions...
Un récit palpitant servi par des illustrations grandioses !

 

 

 

 

L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier

 

 

 

Il était une fois la Terre est un album au format géant qui aborde l'histoire de la Terre et l'évolution de la vie sur Terre. Les informations s'organisent autour des grandes périodes de l'évolution et les différents âges connus par les scientifiques. C'est un ouvrage très complet qui couvre des milliards d'années, du Big Bang à l'apparition des premiers hommes, en passant par la formation des continents et l'apparition et l'évolution des tout premiers organismes.

 

 

 

IMG_9725.JPG

 

 

 

 

 

Si de nombreux termes scientifiques sont évoqués, ils sont remis dans leur contexte et restent accessibles aux jeunes lecteurs. Ce beau livre est aussi largement illustré pour faciliter la compréhension. La lecture est véritablement passionnante et la découverte des périodes clés est pleine de surprises.

 

 

 

IMG_9726.JPG

 

 

La Terre a connu bien des changements et son équilibre a été plus d'une fois bouleversé par des cataclysmes. De nombreuses formes de vie sont nées, puis tour à tour se sont éteintes. Cet album met d'ailleurs en lumière des espèces animales et végétales tout à fait remarquables comme les mollusques, les mille pattes et les champignons géants. Des espèces qui n'existent plus aujourd'hui ou bien sous une autre forme. Malgré tout, cela montre que notre planète s'est renouvelée après chaque bouleversement et c'est une capacité incroyable.

 

Voilà un documentaire de très belle qualité et un indispensable pour les jeunes passionnés. Il rejoint d'ailleurs nos ouvrages préférés sur le thème de la planète Terre et de l'évolution. Il renferme des connaissances actuelles, approfondies mais surtout accessibles aux enfants. De fantastiques illustrations viennent parfaire le tout, certaines tendent à offrir une image réelle, d'autres sont beaucoup plus artistiques. Et c'est un sans faute !

 

 

 https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4124049_201409233958665.png

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Au commencement,  il y avait ... un grand néant ! Puis, soudain, sans qu'on sache pourquoi ni comment, l'univers est apparu. Ce méli-mélo de matière, d'énergie et d'anti matière, tout d'abord minuscule, est rapidement devenu gigantesque... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 


14/10/2019
0 Poster un commentaire

Bulle d'été de Florian Pigé

 

 

 

 

 

 

 

A partir de 3 ans

Relié - Cartonné

40 pages

Parution : le 22 août 2019

Editions HONGFEI CULTURE

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Depuis le début de l'été, je suis seul à la maison. J'enfile ma cape et enfourche mon vélo. Le soleil me fait plisser les yeux et brûle le bout de mon nez. Le temps est comme suspendu.

 

 

 

L'avis des *Rêveurs et Mangeurs de Papier*

 

Nous voilà plongés dans les vacances d'été d'un petit garçon. Des vacances qu'il passe seul. Cela ne l'empêche pas de profiter de chaque seconde. Il y a les balades à vélo, le dessin, les chats du quartier à nourrir. Et c'est l'occasion ou jamais de laisser libre cours à son imagination et de rêver...

 

On suit ce petit garçon avec le sourire. Ses vacances sont calmes et il en savoure chaque petit moment. On l'accompagne bien volontiers, séduit par la simplicité du texte. Chaque page, chaque illustration, est lumineuse, dans les tons orangés et verts. On ressent la chaleur de l'été, on est proche de la nature, et le temps semble avoir ralenti sa course. Les animaux sont eux aussi de la partie (chats, oiseaux, papillons, souris...) et la lecture se veut toute tendre.

  

Cet album annonce en douceur la fin de l'été. Le petit garçon va devoir quitter sa petite bulle et retourner en classe. Si la rentrée le préoccupe un peu, c'est aussi une nouvelle étape qui chaque année le fait grandir un peu plus. Bulle d'été est une lecture douce et optimiste, idéale pour rassurer les enfants.

 

 

 

 

 

 

IMG_8373.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 


16/09/2019
2 Poster un commentaire

La grosse faim de P'tit Bonhomme de Pierre Delye et Cécile Hudrisier

 

 

 

 

 

A partir de 3 ans

Grand format - Tout Carton

32 pages

Parution : le 28 août 2019

Editions DIDIER JEUNESSE

 

 

 

 

 

 

Description :

 

 

Ce matin, en se réveillant, P’tit Bonhomme a le ventre tout vide  : IL A FAIM. Il court chez le boulanger : Boulanger, donne-moi du pain, parce que j’ai faim ! Mais le pain, ça ne se donne pas, ça s’achète. P’tit Bonhomme va devoir gagner sa croûte. Commence une quête qui le fera courir du boulanger chez le meunier, puis chez le paysan et jusqu’à la rivière… Un petit conte-randonnée sage et insolent ! Un classique du catalogue enfin en format géant !

 

 

 

L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier

 

P'tit Bonhomme a faim, très faim. Il se rend donc chez le boulanger et lui demande du pain. Malheureusement, P'tit Bonhomme n'a pas d'argent pour en acheter. Ce cher boulanger lui demande donc de lui apporter de la farine. Chez le meunier, P'tit Bonhomme rencontre le même problème. Comme il n'a pas d'argent pour acheter de la farine, il lui faut rapporter du blé au meunier. L'aventure ne  fait que commencer pour P'tit Bonhomme qui devra se rendre jusque la rivière ...

 

L'auteur nous présente un petit héros, certes affamé, mais plein de bonne volonté. C'est toute une aventure qui se profile pour pouvoir manger un bon pain et on suit ce P'tit Bonhomme, amusé par chaque étape. C'est une façon  tout à fait rigolote d'expliquer aux enfants tout le processus qui se cache derrière un simple morceau de pain. Sa fabrication demande beaucoup de travail et à travers cette aventure on souligne sa valeur.

 

C'est un joli conte qui fait passer de beaux messages aux petits lecteurs, des messages tout simples mais indispensables. On reste dans l'apprentissage et le texte est vraiment accessible. Il est question de persévérance et de patience, et c'est l'occasion de parler de tout ce que peut offrir la nature, associé à notre travail.

 

On a aussi eu un petit coup de cœur pour les illustrations de cet ouvrage. Il s'agit d'un assemblage/collage de petites pièces (carton, fil, bois, tissu...) et chaque scène est remarquable. L'illustratrice a réalisé un travail minutieux qui a fait tout son effet. On a adoré les petits détails comme la petite souris qui se cache dans le décor, ou encore les mouches autour du percheron. Le résultat est vraiment adorable !

 

 

 

 

 

 

 

 IMG_6644.PNG

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 


28/08/2019
0 Poster un commentaire

La jeune fille et le hibou de Catherine Pallaro et Anouck Fontaine

 

 

 

 

 

 

A partir de 8 ans

Conte - Tout carton

32 pages

Parution : le 21 août 2019

Editions DIDIER JEUNESSE

 

 

 

 

 Une adaptation libre et saisissante d’un conte des frères Grimm !

 

 

 

 

 

 

Description :

 

C’était un frère, c’était une sœur. À la mort de leurs parents, ils se sont promis de ne jamais se quitter. Mais le frère épouse une femme si envieuse et calomnieuse, qu’elle lui fait croire que sa sœur a tué leur enfant. Le frère, de rage, coupe les mains de la jeune fille. Avant de fuir, celle-ci lui jette un sort : elle place une écharde dans son pied, qui va grandir, grandir…

 

 

 

L'avis de Rêveurs et Mangeurs de Papier

 

 

La jeune fille et le hibou est une réécriture de la Fille sans Mains des Frères Grimm, et l'auteure s'est inspirée des différentes versions qui ont vu le jour à travers le monde. Alors qu'ils n'étaient que des enfants, un frère et une sœur se sont promis de rester ensemble pour toujours dans la ferme familiale. Des années plus tard, la vie semble en avoir décidé autrement. Le frère brise sa promesse en se mariant. Malheureussement, il se laisse aussi suffisamment manipuler par son épouse au point qu'il en vient à couper les mains de sœur. La soeur quitte alors la ferme et le frère est victime d'une malédiction ... 

 

Si le début de ce conte n'est pas spécialement joyeux, l'histoire est finalement porteuse de beaux messages. Si il est d'abord question de mensonges, de manipulation et de jalousie, la suite de la lecture est beaucoup plus symbolique et poétique. La sœur, contrainte de partir, trouve refuge dans une pommeraie. C'est le début d'une aventure pour la jeune fille, qui marque clairement son indépendance. Elle y fait des rencontres, y découvre l'amour et la vie. Et finalement le dernier message est probablement le plus positif : l'amour fraternel reste fort, malgré les embûches.   

 

Les illustrations sont quant à elles fidèles au récit. Elles sont pleines de douceur, de couleurs, mais aussi de fantaisie. La nature y est merveilleusement mise en valeur et chaque peinture nous en met plein les yeux. L'illustratrice joue avec les nuances pour nous plonger dans une atmosphère enchantée. C'est un véritable voyage au même titre que l'aventure de cette sœur qui a quitté la ferme. La lecture reste pleine de sens et il n'est pas difficile d'apprécier la découverte de ce conte fantastique, à la fois sombre et lumineux.

 

 

 

 

 

 

 IMG_6650.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 


21/08/2019
0 Poster un commentaire

Aspirine de Joann Sfar (volume 2)

 

 

 

 

 

Bande dessinée - Fantastique

Volume 2/2

136 pages

Parution : le 5 juin  2019

Editions RUE DE SEVRES

 

Retour en trombe pour l’ado vampire Aspirine.

Au programme : combats de monstres et course poursuite d’enfer,

pour une aventure à 3000 à l’heure.

 

 

 

 

Synopsis :

 

Quelques mois ont passé depuis la première aventure d'Aspirine et de ses complices. Ils connaissent mieux leurs pouvoirs, ils apprennent à maîtriser leur rage. Aspirine se défoule notamment dans son journal intime. Elle et Yidgor y vivent des aventures lugubres et dangereuses, l'une d'elles consiste à racheter des morts fraichement pendus pour les réanimer et leur confier une mission des plus complexes... voler une larve de Dieu qui organise des séances de jouvence nauséabondes pour ses adorateurs.

 

Alors que tous les candidats échouent, Dick, un gosse des rues, sorte de gavroche désespéré et couturé y parvient. Mais il ne se satisfera pas de son rôle de sous-fifre et fera tout pour récupérer son âme détenue par Yidgor. Ajoutez à ça un occultiste qui se la joue Belle au bois dormant et une momie ivre... Aspirine et ses amis ne veulent pas qu'on les traite de super-héros, ils considèrent qu'ils sont des méchants face à des personnes encore plus méchantes ! Comment tout cela ne finirait-il pas dans un bain de sang ?

 

 

 

 

 

 

L'avis de *Sandra* 26 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

J'avais trouvé le premier volume complètement délirant et j'avais hâte de retrouver Aspirine, Josacine et Yidgor pour une nouvelle aventure. Celle-ci se révèle tout aussi piquante et je me suis régalée. Tout est singulier dans cette bande dessinée : la façon dont nous sont racontés les évènements, les créatures présentées, ou encore le coup de crayon dansant.

 

C'est Aspirine qui se charge de nous conter l'histoire, dans une sorte de journal intime. Elle nous parle de Dick, ce nouveau personnage qui entre en scène. Ramené à la vie pour les accompagner dans une mission de cambriolage tout à fait délicate qui a déjà connu trente huit échecs, le jeune zombie est à leur service. Et il se trouve que ce très cher Dick est presque aussi dingo que nos trois camarades, en plus d'être déterminé à mener à bien la mission pour récupérer vitefait- bienfait son âme.

 

Je tairai les détails quant à la mission en question mais l'auteur continue de nous plonger dans une ambiance bien sombre, bien lugubre, avec la même touche d'humour noir. Chaque planche contient au moins une remarque acide, on se marre et on guette la prochaine avec plaisir. Dernier bon point : un scénario et des rencontres toujours plus inattendus. On ne sait pas où on va, mais on y va ! J'ai cru comprendre que cette histoire en deux tomes était complète, mais je n'aurais pas dit non à un troisième volume !

 

 

 

 

 

 

"...  - Mais vous voulez me faire quoi? Des expériences, genre vivisection?

- Non. Non. On change le monde.... "

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Je les connais pas bien, les très méchants. C'est une des innombrables bras d'une trop nombreuses organisations du bordel planétaire... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 Découvrez les << premières planches >>

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 

 


14/08/2019
0 Poster un commentaire

Coucou, qui est là? / Coucou, je te vois !

  

 

 

 

 

A partir de 2 ans

Rigide / Tout-carton

32 pages

Parution : 3 avril 2019

Editions DIDIER JEUNESSE

 

 

 

 

 

Description :

 

 

Coucou, qui est caché derrière ce tout petit arbre ? Un gros sanglier ? Mais oui ! Et derrières les feuilles ? Un lapin ? Bravo ! Oh ! Et ce petit malin ? C’est mon chien ! Un livre qui sent bon la nature avec un jeu de cache-cache délicieux mêlant dessin et collage.

 

 

 

 

L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier

 

 

Nous avons fait découvrir ces deux petits livres au petit neveu âgé de trois ans. Ils ont eu BEAUCOUP de succès. C'est simple, il ne les lâche plus. Ces deux ouvrages offrent une partie de cache-cache absolument adorable et mettent en scène des animaux camouflés dans le décor. Les illustrations sont simples mais font tout leur effet, avec quelques pièces de collage et des touches de couleurs vives, ici et là, sur un fond blanc. Certaines pages ont plus de détails que d'autres et chacune d'entres elles est une véritable surprise.

 

La lecture se transforme en jeu, auquel l'enfant participe avec enthousiasme. D'abord en mettant le doigt sur la petite bête cachée, puis en devinant de quel animal il s'agit exactement. Si certains animaux sont simples à identifier comme le lapin ou le lion, d'autres sont moins familiers comme le sanglier, le gecko ou le paon. C'est une très bonne chose d'avoir cette variété.

 

On a droit à un petit moment de lecture qui donne le sourire et qu'on renouvelle volontiers. C'est aussi un petit format qui tient dans les mains des tout-petits et suffisamment costaud pour que le livre ne s'abîme pas. Quand celui-ci est lu et relu tant il plaît, c'est agréable de pouvoir le garder en état le plus longtemps possible dans la bibliothèque.

 

En bref, on s'est laissé convaincre sans difficultés. C'est tendre, c'est amusant, c'est mignon. A mettre dans les mains des petits lecteurs qui aiment la nature et les animaux !

 

 

 

 

 

 

IMG_5946.JPG

 

 

 

 

 Feuilletez les << premières pages >>

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 


18/07/2019
0 Poster un commentaire

Eden de Fabrice Colin (Volume 2)

 

 

 

Tome 2/2

Bande dessinée - Anticipation

93 pages

Parution : le 22 mai 2019

Editions RUE DE SEVRES

 

 

 

 

Synopsis :

 

Les tensions entre le peuple et le pouvoir ont atteint un point de non-retour. La ville se consume, ravagée par les flammes des combats qui s'étendent jusqu'à l'Apex. Au milieu de cette révolte, les masques tombent et les vérités éclatent. Helix, Jonas et Circeon devront faire face à de douloureuses révélations les unissant bien malgré eux au destin de la cité.

 

 

 

L'avis de *Alex* 20 ans, rêveur et mangeur de papier

 

 

Pour ce second et dernier tome, nous voilà plongés en pleine insurrection et on sent que la ville ne retrouvera pas si facilement la paix. L'ambiance est différente de celle du premier volume et la lecture s'annonce pleine d'action. Cela se ressent immédiatement dans les planches de Carole Maurel. Elles sont dynamiques, elles nous captivent. Mais on réalise surtout que tout s'accélère pour nos héros qui sont un peu perdus et qui vont être confrontés à la réalité. Complots et trahisons sont de mise dans cette suite et fin.

 

La raison de tous ces affrontements n'est pas celle qu'on imagine et il faut remonter dans le passé, alors que l'Ancien Monde était sur le point de disparaître, ne laissant aujourd'hui derrière lui que quelques livres dissimulés. Ce deuxième tome est alors pleins de révélations et les pages se tournent à toute vitesse. On comprend les véritables motivations des rebelles et on réalise que nos héros ont encore beaucoup à apprendre. Le combat qui a lieu sous nos yeux prend une toute autre direction et l'intrigue s'enrichit.

 

Même si cette aventure est plus captivante que jamais, le scénario a été définitivement trop rapide à mon goût. Il réunit beaucoup d'informations et tout se passe très très vite. Toutefois, j'ai adoré cette fin pleine d'espoir. L'auteur souligne alors l'importance de la transmission du savoir et de l'Histoire, qui est la meilleure manière de ne pas oublier les erreurs passées. Désormais, nos héros tiennent leur destin entre leurs mains...

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 

 IMG_6993.JPG

 

 

 

 

 

 

"... Nous nous battrons. Nous nous battrons sur les plages, nous nous battrons dans les champs et dans les rues, nous nous battrons dans les collines... Jamais nous ne nous rendrons ! ... "

 

 

 

 

 

 

 

"... Les grands discours ne servent à rien. Nous avons perdu trop de temps à parler. Les écrits, les paroles, c'est ce qui nous asservit, justement. Le jour est venu d'en finir avec tout ça...  "

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.


23/06/2019
0 Poster un commentaire