* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Girl, Serpent, Thorn de Melissa Bashardoust

 

 

 

Fantasy - Mythologie perse

409 pages

Parution : le 9 juin 2022

Editions HUGO ROMAN

Collection STARDUST

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Soraya a vécu sa vie cachée, loin de sa famille, dans sa chambre, au dernier étage du palais, ou dans les allées la roseraie du Golestan. À l'approche de la cérémonie du mariage de son frère jumeau, Soraya doit décider si elle est prête à sortir de l'ombre pour la première fois. Dans le donjon se trouve un démon qui détient les réponses dont elle a soif, les réponses à sa potentielle liberté. Et en bas du palais, se trouve un jeune homme qui n'a pas peur d'elle, dont les yeux voient au-delà de la peur, comprennent qui se cachent sous le poison.

Soraya pensait savoir où est sa place dans le monde, mais une succession de choix imprévus la conduisent à des conséquences qu'elle n'aurait jamais imaginées. Elle commence alors à se de- mander qui elle est, qui elle est en train de devenir : humaine ou démon ? Princesse ou monstre ?

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

Soraya est toxique. Une malédiction lancée par un div alors qu'elle n'était qu'un bébé a rendu son toucher mortel. La princesse vit donc recluse depuis des années et est spectatrice de la vie au palais. Quand elle apprend qu'un div est retenu dans le donjon, elle se met en tête de le confronter en espérant trouver une solution pour lever sa malédiction ...

 

Cette malédiction fait de Soraya un monstre et oblige sa famille à la cacher. On découvre alors une jeune fille vénéneuse, pourtant bien accrochée à son humanité et à sa famille, malgré le rejet et les mensonges. C'est un personnage malheureusement facile à manipuler et ça nous fait vivement réagir tout au long de la lecture. On se demande alors si Soraya trouvera sa vérité, sa liberté ?

 

L'auteure s'est ici inspirée de contes mais aussi de légendes persanes pour créer un monde peuplé d'êtres à l'apparence souvent monstrueuses dotés de pouvoirs, des démons mal intentionnés et manipulateurs. Il y a aussi tout un vocabulaire lié à cet univers fantastique, et je dois avouer que j'ai vite accroché à ce cadre, ce folklore. La lecture est quand à elle fluide et riche en rebondissements, tandis que la quête centrale fait ressortir le pire comme le meilleur chez notre héroïne. Ces points forts me feraient presque oublier les facilités et petits raccourcis dans le récit. Mon ressenti global est plutôt positif et je suis ravie d'avoir découvert la collection Stardust avec ce one shot immersif.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Les mains gantées de Soraya s’agrippaient à l’écorce de l’arbre. Entre sa mère, son frère et la seule amie qu’elle ait jamais eue, elle voyait sa propre absence. Dans leurs sourires radieux, elle voyait la vérité : elle ne pouvait que les avoir perdus depuis toujours, car ils étaient destinés à connaître la joie. Elle aurait beau le nier sans cesse, elle savait que, quelque part, elle leur en voudrait constamment de cette joie, d’en avoir seulement la possibilité. »

 

 

 

 

« J’aime la personne que je deviens avec vous. Et je voudrais vous aider à devenir celle que vous voulez. »

 

 

 

 

 

« Je tâche de m’empêcher de faire vraiment du mal mais, parfois, j’ai l’impression que mes pensées sont baignées de poison et que, sous peu, j’en perdrai tout contrôle… ou de moi-même. Dans mes rêves, il m’arrive de me transformer en quelque chose d’autre et je vois le Shahmar qui se tient là, en train de rire… »

 

 

 

 

 

 

« Je me suis toujours demandé qui j’aurais pu être sans ma malédiction, quel genre de personne je serais devenue si je n’avais pas été enfermée, méprisée. Mais, maintenant, je me demande quel genre de personne je deviens, ce que ce trajet m’inflige. J’ai toujours craint que le poison ne fasse de moi un monstre, mais si en essayant de m’en libérer je devenais encore plus monstrueuse ? »

 

 

 

 

 

 

« Il y a tant de choses que tu ne sais pas, que je ne peux pas te confier. Mais crois-moi quand je dis qu’à ta place, je n’ôterais pas mon armure pour un mot gentil ou une caresse. C’est mon conseil, d’un monstre à l’autre. »

 

 

 

 

 

 

 Disponible en librairie.

 

 



22/06/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 148 autres membres