* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Vers le vrai de Anne Loyer

 

 

 

 

Roman Ado

Homosexualité - Thérapie de conversion

253 pages

Parution : le 2 juin 2022

Editions SLALOM

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Depuis toujours, la vie sourit à Paul : grand, beau, intelligent, il réussit tout ce qu'il entreprend, y compris sa relation avec Estelle. Petit dernier d'une famille de quatre enfants bourgeoise et conservatrice, son avenir est tout tracé... Alors son monde s'effondre le jour où il réalise qu'il aime un garçon. Dévasté, il est dirigé vers une thérapie de conversion, " soutenu " par ses proches qui veulent le voir reprendre le droit chemin.
Thalia est une passionnée qui enchaîne les relations, éprise de liberté, jusqu'à sa rencontre avec Loïs. Elle vibre d'amour et de désir pour cette fille, au point de révéler ses sentiments au grand jour... et de se retrouver à la rue, humiliée, rejetée par ses parents.
À 18 ans, Paul et Thalia sont à un tournant de leur vie. Mais où chercher la vérité qui leur permettra, enfin, de s'épanouir ?

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

Il se pourrait que Paul soit attiré par les hommes. Il ne sait pas encore très bien. Quoi qu'il en soit, c'est dramatique, il ne peut pas continuer à suivre cette voie à cause de ses convictions liées à son éducation et à sa religion. Son entourage est prêt à l'aider à corriger ce "penchant", à "guérir", à "s'éloigner du péché" et le pousse à rejoindre un groupe de paroles. Là bas, on tente de le convaincre de retrouver le droit chemin. Mais les certitudes de Paul vacillent et il est totalement perdu. En parallèle, on fait la rencontre de Thalia, qui vit tout intensément, qui sait ce qu'elle veut. Par exemple, vivre l'amour sans devoir se cacher. Le vivre comme une évidence, tout simplement. Embrasser cette fille qui lui plaît tant en public. Mais il semblerait que ce ne soit pas au goût de tous ...  

 

Jusqu'à la moitié de ma lecture, j'étais convaincue de ne pas aimer ce roman. On nous livre un récit intime, qui illustre une réalité triste, une réalité qui fait mal, et à laquelle je n'adhère pas. Ce n'est pas une lecture facile, ni joyeuse, ça fait plutôt grincer des dents. En tout cas, j'ai eu du mal à ressentir quoi que ce soit d'autre. On assiste à des comportements lamentables, des humiliations. On lit des remarques nulles, des commentaires haineux, tenus par des gens qui ont une vision du monde toute étriquée et qui en plus veulent l'imposer aux autres. Et punaise que c'est révoltant. Ce roman nous rappelle juste qu'il y a encore ce manque de tolérance en 2022 et je pense qu'il vaut mieux être prévenus avant de se lancer dans cette lecture.

 

Et puis plus tard, il y a ces passages qui nous apaisent un peu au fil des chapitres, qui nous réconcilient finalement avec le roman. L'auteure fait entrer un peu de lumière. Une lumière que nos héros ont mérité. On nous laisse avec un message de solidarité et d'espoir, avec des réponses et des solutions. Tout au long de la lecture, on a juste envie que Thalia et Paul entendent les bons mots, pour qu'ils soient prêts à avancer et à accueillir leur futur. C'est une lecture qui ne laissera personne indifférent, face à ces deux parcours difficiles. Elle remuera forcément quelque chose en vous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 " Je n'ai rien fait pourtant. Enfin, presque rien... Oui j'ai failli, mais j'ai résisté. Je n'ai pas flanché. Je n'ai pas commis l'irréparable. Mon esprit, ma foi m'ont retenu au bord du chaos.

 

 

 

 

 

 

" C'est horrible. Et pour la première fois me vient à l'esprit que je déteste cet homme, ce lieu, ce groupe. Alors qu'il cherche à me ligoter à lui et à ses certitudes, c'est tout le contraire qu'il obtient. J'ai besoin de respirer. Loin. Très loin d'ici. "

 

 

 

 

 

 

" Le moment où elle ne pourra plus faire face, où elle devra demander de l'aide, se rapproche toujours davantage. Et ça lui fait peur... car elle ne sait pas vers qui se tourner, parce qu'elle aura l'impression de devoir rendre les armes. D'abdiquer face à l'adversité... "

 

 

 

 

 

 

" Chaque bout de moi retrouve sa place. Sa juste place. C'est encore infime, très fragile, mais c'est là. Tangible. Infiniment précieux. "

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 



05/06/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 148 autres membres