* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Eleanor & Grey de Brittainy C.Cherry

 

 

 

 

 

Romance - Drame

441 pages

Parution : le 12 mars 2020

Editions HUGO ROMAN
Collection NEW ROMANCE

 

 

 

 

 

Eleanor et Greyson sauront - ils saisir leur seconde chance,

et retrouver la force de s'aimer à nouveau ?

 

 

 

 

 

Synopsis :


Eleonor et Greyson, opposés en tous points, se rencontrent au lycée, tombent amoureux, et deviennent uniques l'un pour l'autre, jusqu'à ce que la vie et son lot de malheurs les sépare alors qu'ils ont 17 et 18 ans.

Lorsque 10 ans plus tard, Eleonor accepte ce boulot de nounou dans les beaux quartiers, comment aurait- elle pu imaginer, qu'elle devrait s'occuper des enfants de Greyson, son amour de jeunesse ? Mais le garçon qu'elle avait connu par le passé, est devenu un homme – un homme froid, solitaire, détaché de tout.

Le sourire qui perçait parfois le dans le regard tourmenté du garçon qui avait ravi son coeur d'une jeune fille, suffisait à convaincre Eleonor que ce garçon-là, valait la peine qu'on se batte pour le retrouver. Tout ce qu'espère Eleonor c'est d'avoir la chance de laisser une marque à son tour, sur l' âme de Greyson East, qui l'a marquée à jamais.

 

 

 

 

L'avis de *Sandra* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Eleanor est cette adolescente introvertie qui adore lire. Elle ne s'attendait pas à ce que Grey s'intéresse à elle pour de vrai, si sincèrement, qu'il soit si adorable avec elle. Pourtant, Grey lui propose de passer du temps avec elle pour qu'elle réussisse à penser à autre chose qu'au cancer de sa maman. Eleanor et Grey ont besoin l'un de l'autre pour oublier un peu la tristesse...

 

Eleanor & Grey a été une lecture terriblement émouvante et je pense que c'est la romance la plus dramatique que Brittainy C.Cherry a écrit. On y fait la rencontre de deux adolescents qui, ensemble, surmontent le chagrin et la solitude. Deux adolescents dont la relation est absolument mignonne. Malheureusement, les drames de la vie vont finalement les séparer et leurs chemins ne se recroiseront que seize ans plus tard, alors que Grey vit une période très difficile. Grey n'est plus vraiment celui qu'Eleanor connaissait et l'auteure nous brise le cœur encore un peu plus. 

 

Cette lecture nous plonge en 2003 puis en 2019 et ce bond dans le temps nous rend fébrile. On a envie de découvrir ce que sont devenus nos deux héros, quel genre d'adultes ils sont désormais, ce qu'ils ont vécu aussi. Et justement, les épreuves de la vie ont bien changé Grey. On découvre un homme froid, fermé, distant, rongé par le chagrin. Et c'est tout à fait légitime vu les circonstances. Mais Eleanor est bien décidée à apporter son aide à son tour et c'est notre petit espoir.

 

Ce roman nous parle des difficultés que peut avoir une famille à se relever après une tragédie, de ce manque de communication qui peut s'installer parfois, du chagrin qui terrasse tout. Ce n'est pas une histoire vraiment joyeuse, mais une certaine douceur se dégage du récit et on ne peut que s'attacher à ces héros sensibles, humains. On les accompagne, un pas à la fois. 

 

 

 

 

 

 

« C’est à cet instant que j’ai compris ce qui se produisait. Eleanor faisait cette chose qu’elle faisait si bien, se glisser lentement dans une vie et la rendre meilleure sans que la personne ne s’en rende compte. »

 

 

 

 

 

 

 

« Le chagrin est une chose étrange, cette façon de s’insinuer en vous, de faire son apparition même quand vous faites tout pour l’éviter. »

 

 

 

 

 

 

 

« Une fois couché, je m’efforçai de chasser mes parents de mon esprit, mais lorsque j’y parvins, grand-père prit leur place et cela me rendit encore plus triste.

Alors, je me mis à penser à Eleanor Gable.

La fille qui lisait des romans dans les soirées, et qui aimait réellement les libellules.

Ces pensées étaient plus légères que toutes les autres.

Alors, je ne les chassai pas. »

 

 

 

 

 

 

 

« Vous voyez ces quelques minutes, juste après avoir achevé la lecture d’un livre fascinant ?

Ces instants où vous ne savez pas très bien que faire de vous-même ?

Vous restez assis, les yeux fixés sur les derniers mots, sans savoir comment reprendre le cours de votre vie. »

 

 

 

 

 

 

 

« – Ça t’est déjà arrivé, alors que tu te trouves dans un lieu bondé, d’avoir l’impression que personne ne sait qui tu es ? Tout le monde parle de toi d’une façon qui sonne totalement faux. Tout ce qu’ils savent de toi, c’est des trucs qu’ils ont inventés de toutes pièces dans leur tête, mais au fond ils ne te connaissent pas du tout. Ils ne connaissent que le personnage de fiction qu’ils ont créé. C’est ça la solitude, c’est quand on vit dans un monde où personne ne te voit vraiment. »

 

 

 

 

 

 

 

 

« Je lui avais dit que je voulais être son ami pour lui éviter d’être seule, mais sans doute que j’en avais autant besoin qu’elle.

Peut-être que j’avais encore plus besoin d’elle qu’elle de moi. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« L’amour ne devenait pas réel seulement au moment où l’on en parlait à voix haute. Non, l’amour était là, silencieux, dans l’obscurité de la nuit, pour soigner les fêlures qui existaient dans nos cœurs. »

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 



10/04/2020
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres