* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

La tribu des Désormais de Benjamin Desmares (tome 1)

 

 

 

 

 

Post Apocalypse - Anticipation

Thèmes : Ecologie - Tolérance

365 pages

Parution : le 1er mai 2019

EDITIONS ROUERGUE

COLLECTION EPIK'

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Elias a sauvé un monstre. Le pire des crimes, une véritable condamnation à mort. Sur son ile, il est maintenant traqué, chassé comme un animal. Il doit fuir et, pour survivre, aller dans la Zone pourrie. Là où personne ne va, là d'où viennent les monstres...

 

 

 

L'avis de *Jim* 21 ans, rêveur et mangeur de papier

 

Dans un monde qui a subi bien des catastrophes, Elias a sauvé une fille, ou plutôt un monstre. A cause de cet acte qui aurait pu être qualifié de courageux, Elias est aussitôt chassé et envoyé parmi les monstres de l'autre côté du roncier, de l'autre côté de l'Ile. Recueilli par ces êtres qu'il a appris à haïr, Elias découvre un monde surprenant ... 

 

Notre héros se retrouve seul, faible, exclu par le reste du monde, dans la zone dite pourrie. Je dois avouer que ces premiers chapitres m'ont fait beaucoup de peine, tant les habitants semblent peureux et méfiants les uns envers les autres, mais surtout envers la différence. On ne sait pas exactement où l'auteur veut nous mener dans ce monde divisé, mais ce début de récit et cette mise à l’écart marquent pleinement les esprits. La première question se pose alors : Qui sont les véritables monstres?

 

Deux personnages en particulier viennent graviter autour d’Elias : Colas et Silke. Marqués par la Catastrophe, ils sont différents. Si Colas est ce garçon profondément gentil et sensible, la jeune fille se révèle plus farouche et parfois même détestable. Tous deux apportent énormément d'humanité au récit et peu à peu l'auteur délivre un message de tolérance.

 

Qu'est-il arrivé en 2022? Quelles ont été les conséquences de la Catastrophe? Les questions se multiplient et on tourne les pages pour découvrir ce qu'il y a de l'autre côté, à quel point le paysage a été transformé, entre autres choses. La découverte se fait lentement et l'aspect écologique de ce récit nous pousse à réfléchir. Tout ce qu'on retient alors, c'est que la date est proche et que ce scénario catastrophe est effrayant.

 

L'auteur nous présente un monde bouleversé mais surtout un monde à sauver. Si j'ai trouvé le début du roman un peu long, les messages n'en sont pas moins forts et ma lecture a été touchante. Plus qu'à patienter jusqu'en octobre pour découvrir la suite et fin de cette aventure.

 

 

 

 

 

 

Ma note : 15/20

 

 

 

 

 

 

�Coucou tout le monde �Auriez-vous des romans catastrophe/post apocalypse à nous conseiller ? �  Le dernier titre du genre dont nous vous avons parlé sur le blog était La Tribu des Désormais de Benjamin Desmares et ce roman a lui aussi de quoi marquer les esprits... � Dans un monde qui a subi bien des catastrophes, Elias a sauvé une fille, ou plutôt un monstre. A cause de cet acte qui aurait pu être qualifié de courageux, Elias est aussitôt chassé et envoyé parmi les monstres de l'autre côté du roncier, de l'autre côté de l'Ile. Recueilli par ces êtres qu'il a appris à haïr, Elias découvre un monde surprenant ... �L'auteur nous présente un monde bouleversé, divisé, mais surtout un monde à sauver. On tourne les pages pour découvrir ce qu'il y a de l'autre côté, à quel point le paysage a été transformé depuis la Catastrophe en 2022, entre autres choses. Si j'ai trouvé le début du roman un peu trop long à mon goût, j’ai finalement apprécié l’aspect écologique du récit qui nous pousse à réfléchir, mais aussi le superbe message de tolérance. Plus qu'à patienter jusqu'en octobre pour découvrir la suite et fin de cette aventure. #bookstaleague #bookstagrammer #editionsdurouergue #collectionepik #postapocalypse #benjamindesmares #latribudesdesormais #catastrophe #tolerance #ecologie

 

 

 

 

 

 

 

 Découvrez les << premières pages >>

 

 

 

 

 

 

 

"... Depuis la Catastrophe, nous avons perdu beaucoup, mais, voyez-vous, Elias, notre plus grande perte est invisible : notre histoire. D’où venons-nous? Que s’est-il passé?  Nous n’avons plus que notre parole, nos souvenirs. Il nous faut transmettre, raconter l’histoire, encore et encore... "

 

 

 

 

 

 

 

 

" ... voyez-vous, de ce côté ci, les légendes, les croyances sont plus fortes que jamais. Depuis la Catastrophe, nous vivons le retour du sacré, du surnaturel. Du non-expliqué. Ce que je veux dire, c’est que tout a tellement changé. Et en si peu de temps ... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 



13/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres