* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Long Way Down de Jason Reynolds

 

 

 

A partir de 14 ans

Roman social - Huit clos - écrit en vers

Traduit par Insa Sané

320 pages

Parution : le 3 avril 2019

Editions MILAN

 

 

 

LE PHÉNOMÈNE LITTÉRAIRE AUX 28 PRIX ENFIN TRADUIT!
BEST-SELLER DU NEW YORK TIMES

 

 

 

Synopsis :

 

SOIXANTE SECONDES.
SEPT ÉTAGES.
TROIS LOIS.

Quand quelqu'un est tué dans le quartier de Will, il faut respecter les trois Lois :
1) Ne pas pleurer.
2) Ne pas balancer.
3) Se venger.
Et Shawn, le frère de Will, vient d'être assassiné.

 

 

 

L'avis de *S* 28 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

Shawn a été assassiné. Will, son frère de quinze ans, n'a pas le droit de pleurer. Il n'a plus qu'une idée en tête, celle de venger son frère, parce que c'est la seule option, parce que c'est la règle. Will est décidé, il va tuer à son tour. Mais lorsqu'il se retrouve dans l'ascenseur, l'adolescent fait une rencontre inattendue à chaque étage...

 

Largement récompensé par des prix littéraires, Long Way Down est un roman écrit en vers et c'est l'une des premières choses qui m'a interpellé. Cette lecture s'est révélée être aussi poétique que sombre. En quelques vers, l'auteur nous plonge dans la tête de Will, ce garçon perdu, en colère. On vit ce qu'il nous raconte. On s'approprie le moindre de ses sentiments et le temps s'est comme arrêté dans cet ascenseur. Chaque page nous offre un texte très court mais les émotions sont amplifiées. Je ne sais pas comment un récit peut être si déchirant, si poignant et beau à la fois.

 

L'environnement de Will est peu fréquentable et dans son quartier il a appris les Trois Lois qui le plongent dans un cercle vicieux. La violence entraîne la violence. Il connaît les histoires de gangs. Il connaît la haine. Il connaît la vengeance. Il semblerait qu'il n'ait pas le choix et c'est terrible. Maintenant qu'il a une arme dans la main, on ne peut que s'attendre au pire.

 

Je le disais plus haut, le temps s'est comme arrêté pendant cette lecture. On se retrouve dans la cabine de l'ascenseur, dans la fumée de cigarettes, aux cotés de Will, avec les autres. La descente ne dure en réalité qu'une minute, mais l'ascenseur s'arrête à chaque étage et nous faisons six rencontres dont je tairais les détails puisqu'elles m'ont agréablement surprise. Elles sont inattendues. Elles sont pleines de sens. Elles ont une histoire à raconter aussi. On en tire des leçons en espérant de tout cœur que le jeune Will fera de même...

 

Verdict : Long Way Down fait partie de ces lectures qui font mal au cœur. Tout simplement parce que les évènements qui nous sont racontés arrivent vraiment. Ce n'est malheureusement pas seulement de la fiction et c'est douloureux. Le récit de Will m'a donc bouleversé du début à la fin. Ses mots ont tellement de pouvoir. Ils raisonnent en nous et font passer un message très très fort. Je ne peux que vous conseiller ce roman unique.

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4124049_201409233958665.png

 

 

 

 

 

 

"... LA HAINE

dans le quartier se transmet

comme un T-shirt de marque. Toujours trop grand.

Jamais repassé.

 

On en hérite comme un coffre rempli de l'or

des dupés

ou d'une carte au trésor menant

nulle part.

 

Elle est venue frapper contre la vie de mon frère,

a défoncé la porte, a tout dérobé

sauf sa chaîne en or... "

 

 

 

 

 

 

 

 

"... UN CALIN

peut-il

éplucher à rebours la croûte

du temps,

les lambeaux de peau

durcies mais à vif,

les pustules

irritées, irritantes,

 

le morceau de soi qui saigne? ... "

 

 

 

 ï¿½ Shawn a été assassiné. Will, son frère de quinze ans, n'a pas le droit de pleurer. Il n'a plus qu'une idée en tête, celle de venger son frère, parce que c'est la seule option, parce que c'est la règle. Will est décidé, il va tuer à son tour. Mais lorsqu'il se retrouve dans l'ascenseur, l'adolescent fait une rencontre inattendue et pleine de sens, à chaque étage... On se retrouve dans la cabine de l'ascenseur, dans la fumée de cigarettes, aux cotés de Will, avec les autres. La descente ne dure en réalité qu'une minute, mais le temps s’est comme arrêté ... Long Way Down est un roman écrit en vers, traduit par Insa Sané. Largement récompensé par des prix littéraires, il fait partie de ces lectures qui font mal au cœur. Tout simplement parce que les évènements qui nous sont racontés arrivent vraiment. Ce n'est malheureusement pas seulement de la fiction et c'est douloureux. Le récit de Will m'a donc bouleversé du début à la fin. Ses mots ont tellement de pouvoir. Ils raisonnent en nous et font passer un message très très fort. Je ne peux que vous conseiller ce roman unique.

#bookstagram #pageturnersromans #longwaydown #jasonreynolds #bookaholic #bookaddict #librairie #insasané

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 



03/04/2019
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres