* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Si tu meurs n’oublie pas de Ingrid Thobois

 

 

 

 

Deuil - Adolescence

A partir de 14 ans

144 pages

Parution : le 13 novembre 2019

Editions BAYARD

 

 

 

 

Synopsis :

 

Tous les étés, deux cousins se retrouvent au bord de la Bléone.

Yann, 18 ans, mention très bien au bac, fou-amoureux du Japon et Alex, 15 ans, mauvais élève, geek assumé et pas vraiment certain de vouloir devenir adulte.

Mais ce 15 août, leurs vies basculent.

Quand Alex se réveille, Yann n'est plus là... Et pourtant Alex sent sa présence.

 

 

 

 

 

L'avis de *Sissi* rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Le 15 août, Yann et Alexandre ont eu un accident de voiture. Alexandre s’en est sorti indemne mais son cousin est mort sur le coup. Aussi différent soient-ils, Yann était comme un frère pour Alexandre et il lui manque terriblement. Quand son fantôme fait des apparitions soudaines, l’adolescent ne comprend pas ce qu’il se passe .et cela le brise un peu plus ...

 

Yann et Alexandre se retrouvaient chaque année à Digne-les-bains pour les vacances d’été et passaient deux mois ensemble. Alexandre ne tarde pas à nous raconter combien ils aimaient passer ce temps ensemble. On découvre alors deux opposés. Yann était un jeune homme solaire, intelligent, passionné qui avait des rêves et des projets pleins la tête. Alors qu’Alexandre est un ado de quinze ans qui n’est pas franchement prêt à grandir et son quotidien est rythmé par les cours, les réseaux sociaux et les jeux vidéos, quand il ne pense pas aux filles. 

 

Puis voilà que Yann apparaît, disparaît, et ça nous brise le cœur. Alexandre est confronté à un fantôme en colère, et non au Yann qu’il connaissait si bien. Est-ce que c’est le chagrin qui fait revenir Yann? Est-ce qu’il perd la tête ? On tourne les pages avec un certaine émotion alors que notre héros, hanté, tente de reprendre le cours de sa vie. 

 

Verdict : C'est un récit court et poignant qui nous laisse la gorge serrée à plusieurs reprises. On parle de la perte soudaine d’un membre de la famille et du deuil qui s’ensuit. On parle aussi de cette période compliquée qu'est l'adolescence. Alexandre est un garçon qu’on a envie de rassurer. Son profond attachement pour son cousin nous touche en plein cœur et on sent que le dénouement sera aussi pénible que libérateur. Cette lecture est très émouvante.

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

"... Dans les yeux de Lisette, on avait toujours lu la fierté d'avoir un fils pas comme les autres, tellement brillant, et qui se dirigeait dans l'existence avec une détermination hors du commun. Yann, c'était un phénomène... "

 

 

 

 

 

"... Ce que je veux faire plus tard? Ce qui m'intéresse dans la vie? Disons que grandir, ce n'est pas exactement ce qui me fait vibrer. Devenir adulte, encore moins... "

 

 

 

 

 

 

" On t'a enterré le 20 août dernier dans le cimetière de Digne-les-bains, à côté de ton père, dans le caveau de famille. Et depuis, moi, je fais du sur-place. J'ai porté ton cercueil sur mes propres épaules, avec mon père et tes frères. Mais c'est comme si je n'avais toujours pas compris. C'est comme si j'attendais de me réveiller. Comme si tu allais ressusciter. Est-ce que tu entends ce que je te dis? est-ce que tu sais à quel point c'est dur de vivre sans toi? A quel point tu n'avais pas le droit de me faire ça?

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.



09/12/2019
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres