* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Un bonheur imparfait de Colleen Hoover

 

 

 

 

Romance contemporaine

331 pages

Parution : le 10 octobre 2019

Editions HUGO ROMAN

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Graham et Quinn sont tombés profondément amoureux il y a sept ans. Après une rencontre improbable, ils ont vite compris qu'ils étaient faits l'un pour l'autre. Et puis ils se sont mariés et ont commencé à parler de fonder une famille.
Les mois, les années ont passé et Quinn et Graham ne sont toujours que deux et leur couple semble s'effriter un peu plus chaque jour. Le désir de Quinn de devenir mère est devenue une obsession qu'elle n'est plus très sûre que Graham partage totalement. Leur relation se distend et ils semblent de moins en moins se comprendre.
Est-ce que l'amour même quand il est aussi fort peut mourir quand les épreuves se multiplient ou au contraire peut-il en sortir renforcé ?

 

 

 

 

 

 

L'avis de *Sandra* rêveuse et mangeuse de papier

 

Une histoire se termine. Une autre commence. Voilà comment débute ce roman. Quinn et Graham se sont rencontrés le jour où ils ont découvert les infidélités de leur partenaire respectif. Six mois plus tard, leurs routes se croisent à nouveau et une belle histoire d'amour se profile. Pourtant, lorsque que nous les retrouvons sept ans plus tard, mari et femme, le bonheur ne semble pas au rendez-vous. Car si leur envie d'avoir des enfants est présente depuis quelques années, les échecs à répétition ont peu à peu transformé leur relation...

 

L'auteure nous fait découvrir deux périodes de la vie de ce couple. On découvre alors Quinn et Graham dans des chapitres nommés AVANT et MAINTENANT. D'un chapitre à l'autre, c'est une toute autre ambiance qui s'installe et on ne fait qu'alterner entre ces moments de leur passé et de leur présent. J'ai beaucoup aimé la construction de ce récit qui nous plonge dans un véritable tourbillon d'émotions. Le passé fait battre notre cœur un peu plus fort, tant les héros sont mignons, tandis que le présent nous met bien trop souvent les larmes aux yeux.

 

Si Graham nous séduit dès les premiers instants par son calme et sa sincérité, c'est Quinn qui m'aura le plus remuée. Quinn est notre narratrice tout au long du roman et elle nous raconte comment ils sont tombés tous les deux amoureux, et combien aujourd'hui leur relation est différente. Elle se confie à nous, met des mots sur sa peine, sur sa détresse, et sur son envie d'être mère, tout simplement. Elle ne se livre pas à Graham de la même façon, et c'est peut-être ce qui m'a le plus bouleversé. Le fait qu'ils n'arrivent plus à se comprendre, à communiquer est clairement destructeur pour leur relation et on ne sait pas si ils vont réussir à surmonter cette épreuve ensemble. 

 

Verdict : Il est difficile de mettre des mots sur cette lecture. Mais je suis sûre d'une chose, c'est un coup de cœur. Colleen Hoover nous livre un récit puissant, une histoire bouleversante. Celle d'un couple qui désire profondément un enfant mais qui est dans l'incapacité de concevoir. Dans ce roman, l'auteure traite le sujet de l'infertilité avec délicatesse et justesse. Beaucoup d'amour unit Quinn et Graham et ce qui leur arrive est d'autant plus injuste et douloureux...

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4124049_201409233958665.png

 

 

 

 

 

 75210446_204435893883214_2463409743785885273_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

« — On est quel jour, aujourd’hui ?

— Le huit août, pourquoi ?

— Juste pour m’assurer que tu n’oublieras jamais la date où l’univers nous a réunis.

Je repose ma tête sur son torse.

— Tu y vas trop fort. Ça pourrait me faire peur.

— Mais non ! assure-t-il en riant. Tu verras, dans dix ans, le huit août, je me glisserai dans ton lit à minuit pour murmurer à l’oreille : « Je te l’avais dit.  »

 

 

 

 

 

 

 

 

« Je croyais qu’il suffisait d’aimer assez quelqu’un pour que cet amour domine tout le reste. Tant que deux personnes demeuraient amoureuses, rien ne pourrait les séparer. Même pas une tragédie.

À présent, je me rends compte qu’une tragédie peut tout anéantir. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.



23/10/2019
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres