* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Dans la forêt de Hokkaido de Eric Pessan

  

 

 

 

 

A partir de 14 ans

Fantastique

132 pages

Parution : le 30 août 2017

Editions ECOLE DES LOISIRS

Collection MEDIUM

 

 

 

Synopsis :

 

 

Lorsque Julie plonge dans le sommeil, son monde bascule. L’adolescente se retrouve dans la forêt de l’île japonaise de Hokkaido, reliée physiquement à un petit garçon de sept ans. Abandonné par ses parents, il erre seul, terrifié, et risque de mourir de froid, de soif et de faim. Quel est le lien entre Julie et l’enfant perdu ?

 

 

 

L'avis de *Alex* 18 ans, rêveur et mangeur de papier

  

 

Une nuit, Julie se réveille en criant, après avoir rêvé qu'elle était un petit garçon abandonné et perdu dans la forêt de Hokkaido, au Japon. Un rêve particulièrement réaliste qui se répète les nuits suivantes. La jeune fille découvre alors qu'elle est propulsée dans cette forêt chaque fois qu'elle s'endort, et que chaque fois elle se retrouve dans le corps de cet enfant effrayé et réellement perdu à l'autre bout de la planète...

 
Dès les premières pages, j'ai trouvé ce petit roman bien mystérieux. Julie ne semble pas être une adolescente ordinaire et son aventure m'a beaucoup intrigué. Déjà dotée d'étranges capacités, la jeune fille a aussi développé un don particulier et nous fait part de ses rêves peu ordinaires et parfois confus qui attirent notre attention. Son don est d'abord déboussolant mais à la fin du roman je l'ai trouvé tout simplement merveilleux. 
 
L'auteur nous fait ressentir des émotions de plus en plus profondes. Nous ressentons la terreur, la colère et la tristesse de l'enfant. Nous ressentons l'angoisse et la faim. Nous nous imprégnons de cette forêt dense et sombre. Mais pourquoi Julie est-elle liée à cet enfant? On a alors hâte de comprendre le sens de ce rêve car tout comme Julie, on commence peu à peu à avoir peur pour le petit garçon perdu. Plus les jours passent, plus on angoisse. L'adolescente est la seule à pouvoir l'aider et le rassurer. Et peut-être même la seule à pouvoir le sauver. Heureusement, Julie est forte pour deux. Mais que peut-elle faire à des milliers de kilomètres du Japon?
 
J'ai été assez surpris par le contenu de ce petit roman. D'abord parce qu'il s'agit d'une histoire inspirée d'un fait divers. En 2016, les parents de Yamoto ont cru bon d'abandonner leur fils de sept ans quelques minutes dans la forêt. C'était sa punition. Mais à leur retour, le garçon n'était plus là. L'auteur a été marqué par cet événement et a choisi d'en reparler dans un récit fantastique des plus touchants. Mais en plus de nous conter la drôle d'aventure de Julie et du petit garçon, l'auteur nous renvoie à la situation actuelle, aux tensions dans le monde, à l'insécurité. On a alors une pensée pour les réfugiés, et pour tous ceux qui n'ont pas la même chance que nous, qui ne connaissent pas le même confort et qui chaque jour sont confrontés à des situations bien difficiles. 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 

 

 

"... Le silence de la forêt est un vacarme feutré, tendu, qui naît de la joie des aigles autant que de la mastication des chenilles, du balancement des feuilles, comme de la brusque détente d'un prédateur vers la gorge d'une proie... "

 

 

 

"... Jamais un rêve n'a été aussi réel, jamais les branches des arbres n'ont comporté autant de feuilles, jamais les nuances de vert n'ont été aussi nombreuses, jamais la fraîcheur n'a été aussi mordante. Dans un rêve, les choses sont faites d'un seul bloc. On a froid et le froid est un tout, pas un engourdissement progressif des mains, une humidité qui saisit le visage, qui traverse les chaussures trop légères, qui mord les pieds avant de geler les orteils puis de paralyser les mollets... "

 

 

 

"... Je rêve.

Je n'ai plus assez d'énergie pour pleurer.

Mes cauchemars s'entremêlent aux cauchemars du monde entier... "

 

 

 

 

"... Avec un peu de compassion on peut se mettre à la place de n'importe qui, cela ne nous fait pas ressentir pour autant la profondeur de ses blessures... "

 

 

 

 

 

 

 

 

Roman disponible en librairie, sur  AMAZON et FNAC !



30/08/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres