* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Darkest Minds de Alexandra Bracken (tome 1)

 

 

 

 

(Tome 1/3)

Science Fiction - Fantastique

512 pages

Parution : le 12 juillet 2018

Editions LA MARTINIERE J.

 

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Dans un futur proche, les adolescents ont été décimés par un virus inconnu. Les survivants, dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, sont classés par couleur en fonction du danger qu'ils représentent, et parqués dans des camps.
Ruby et quelques autres refusent cette fatalité et s'enfuient. Echapperont-ils à leurs poursuivants ? Et surtout, parviendront-ils à maîtriser leurs pouvoirs sans perdre leur âme ?

Dans un monde à la dérive, leur liberté fait peur. Pourtant, l'avenir est entre leur mains.

 

 

 

 

L'avis de *Sissi* 22 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Dès les premières pages, Ruby nous annonce la couleur. Victimes de la NIAA, les adolescents sont morts les uns après les autres. Les survivants ont développés des capacités exceptionnelles, inexplicables, et ils sont craints par le reste de la population. Tous ces jeunes ont alors été envoyés dans des camps et classés par couleur selon la nature de leur pouvoir. Une manière de contrôler tous ces ados imprévisibles et puissants, tous ces monstres...

 
Ruby a été classée Verte à l'âge de dix ans et envoyée à Thurmond. Elle ne tarde pas à nous confier son quotidien. Je me suis aussitôt sentie proche de cette héroïne qui ne veut pas attirer l'attention pour une raison bien précise et j'ai vite été emportée par la lecture.  On découvre alors que les adolescents vivent un véritable cauchemar au camp et on s'imprègne de cette ambiance sombre en un rien de temps. Ils sont enfermés et maltraités depuis des années et leur désespoir se fait fortement ressentir.
 
Le récit de Ruby devient encore plus difficile à lâcher lorsqu’il est question de son évasion. Elle n'avait plus d'espoir et pourtant. On s’accroche alors très fort, comme notre héroïne. Commence une longue fuite dont on ne connaît absolument pas l’issue. Ruby doit avancer si elle ne veut pas retourner là d'où elle vient. Elle est en danger permanent et cela apporte beaucoup de tension à notre lecture. C'est sans compter les scènes d'actions, les rebondissements, les rencontres et les quelques démonstrations explosives des pouvoirs de ces ados exceptionnels.
 
Ruby est un personnage que j'ai beaucoup aimé suivre. Elle n'est pas invulnérable, malgré ses puissants pouvoirs. Pour tout vous dire, elle manque même parfois de courage. Mais voilà qu'elle s'affirme peu à peu, qu'elle trouve sa place. Ruby a juste besoin de comprendre de quoi elle est capable pour mieux nous surprendre. Et ça oui, elle nous suprend ! J'ai aussi beaucoup apprécié rencontrer ses trois compagnons de route. Liam, Chubs et Zu m'ont convaincu en quelques pages. Ils forment une super équipe et arrivent à nous toucher avec leur parcours. Ils sont plus humains que jamais, plus attachants que jamais. Ce ne sont pas des monstres et tout ce qu'on souhaite, c'est se battre à leurs côtés, jusqu'au bout. Et c'est là que la fin du tome vient nous mettre une petite claque...
 
Verdict : Dans ce premier tome, l'auteure a mis en place un univers saisissant et parfois sombre. La lecture est prenante et l'action au rendez-vous. Je comprends désormais pourquoi cette trilogie a eu droit à une adaptation cinématographique. Elle est amplement méritée et j'ai hâte de la découvrir. Tous comme les tomes suivants. A suivre...
 
 
 
 
 
https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg
 
 
 
 
 

 

 
« Imaginez qu’on plonge la main dans votre poitrine, au-delà des os, du sang et des organes, puis qu’on saisisse votre colonne vertébrale. Imaginez ensuite qu’on vous secoue si fort que le monde se mette à vaciller, osciller. Imaginez encore qu’il vous soit impossible, plus tard, de déterminer si une pensée vous appartient ou n’est qu’un souvenir puisé dans un autre esprit. Imaginez enfin la culpabilité que l’on éprouve quand on connaît les peurs ou les secrets les plus profonds, les plus noirs, d’une camarade qu’on doit côtoyer le lendemain en feignant d’ignorer que son père la battait, qu’elle portait une robe rose pour l’anniversaire de ses cinq ans, qu’elle rêvait de tel garçon ou de telle fille, qu’elle tuait les animaux de compagnie du quartier pour s’amuser.
Et imaginez l’angoisse écrasante qui m’étreignait ensuite pendant plusieurs heures et, parfois, plusieurs jours. Voilà ce que c’était. Voilà pourquoi je faisais tout mon possible pour que mon esprit n’effleure même pas celui des autres. Je connaissais les conséquences. Toutes.
Et je savais aussi ce qui se passerait si on découvrait ce que j’étais. »
 
 
 
 
 
 
 
 
« L’air de Thurmond était si chargé de peur qu’il avait un goût,
comme du vomi au fond de la gorge. »
 
 
 
 
 
 
 
« — Le désir de vivre ta vie…, ajouta-t-il, ne fait pas de toi une mauvaise personne. »
 
 
 
 
 
 
 
 
Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC.
 


31/08/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres