* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Ensemble à minuit de Jennifer Castle

 

 

 

 

 

Young Adult

362 pages

Parution : le 7 novembre 2018

Editions CASTERMAN

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Entre Noël et le jour de l'An. Une jeune fille est renversée sous les yeux de Kendall et Max. Choqués, ils se réfugient dans un café, se sentant coupables de n'être pas intervenus. Là, la serveuse leur lance un défi : elle leur demande de faire sept bonnes actions désintéressées d'ici le 31 à minuit au lieu de se plaindre. C'est ainsi qu'ils se retrouvent chaque jour à parcourir la ville de New York où ils tentent d'aider sept inconnu-e-s...parfois adorables, d'autres fois à peine aimables. Mais ils tiennent bon et apprennent eux aussi à se connaître.

 

 

 

 

L'avis de *Sissi* 22 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Kendall est de retour chez elle après un semestre à l’étranger. La jeune fille redoute un peu sa rentrée au lycée et choisit alors de passer quelques jours chez son frère, à New York, pour se changer les idées. Son séjour sera malheureusement marqué par un terrible événement. Kendall assiste à une dispute entre un homme et une femme, qui se termine mal. Ce jour là, Max est aussi témoin de l’accident. Cet événement secoue les deux adolescents qui regrettent de ne pas avoir osé intervenir ...

 

 

Nous faisons d’abord la connaissance de deux ados en pleine période de doute quant à leur avenir. Kendall appréhende le retour au lycée. Max a repoussé son entrée à l’université, et s’occupe de son grand-père pendant quelques jours. Tous deux se posent des questions sur les possibilités qui s’offrent à eux. On parle aussi de leurs histoires d’amour et les pages se tournent facilement. 

 

 

Quand l’accident surgit, la lecture prend une toute autre direction. Je pensais qu’il s’agissait d’une petite romance mais c’est finalement bien plus que cela. J’ai beaucoup aimé le thème de ce roman. Nos deux personnages nous poussent à nous demander comment nous aurions réagi à leur place. Face à la même situation, serions-nous intervenus? 

 

 

Je pense que l’auteure aurait pu aller plus loin dans la réflexion mais la lecture n’en est pas moins agréable. Kendall et Max se lancent dans une série de bonnes actions qui nous touchent en plein cœur. La lecture est positive, inspirante et on se sent incroyablement bien dans ce cadre enneigé, dans les rues de New York. 

 

 

L’auteure a choisi d’alterner les points de vue et c’est aussi un vrai point fort pour le récit. Kendall et Max se sentent tous les deux coupables et il est intéressant de voir comment ces deux personnages ont vécu les événements et ce qui en ressort de positif au final. Nous avons aussi droit à des chapitres consacrés à des inconnus qu’ils ont croisé et à qui ils ont apporté leur aide. Ces chapitres sont particulièrement touchants puisque chacun a ses propres soucis et tracas du quotidien. On réalise que Max et Kendall leur ont tendus la main sans même connaître leur histoire et c’est beau. 

  

 

Verdict : Ensemble à minuit est une lecture toute simple et toute douce, qui ne manque pas de nous faire réfléchir. Par l’intermédiaire de ces deux adolescents, l’auteure fait passer un message de solidarité, d’altruisme. Il est bien difficile de demander de l’aide mais ça l’est tout autant d’en proposer. On hésite, on redoute les réactions. Pourtant, même les plus petites actions ont un impact et il ne faut pas l’oublier. J’ai donc beaucoup aimé suivre l’évolution de Max et Kendall, ces deux personnages au grand cœur.

 

 

 

Ma note : 8/10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« ...Il y a un syndrome qui s’appelle l’effet du témoin. Plus le nombre de spectateurs d’un événement grave est élevé, plus les chances que quelqu’un intervienne sont faibles...  »

 

 

 

 

 

 

«... J’aimerais juste aider quelqu’un, je crois. Être gentille. Personne ne l’est assez... »

 

 

 

 

 

 

« Je n’ai pas la moindre idée de l’endroit ou je veux aller ni de ce que je veux faire, que ce soit à cet instant précis ou de façon générale dans ma vie... »

 

 

 

 

 

« ...On vient, en quelque sorte, de remporter une victoire ensemble. Et c’est comme si la ville enneigée, ou au moins tout le pâté de maisons nous appartenait. Ou alors, plus simplement, cet instant. Un instant que je ne préférerais partager avec personne d’autre au monde... »

 

 

 

 

 

 

 

 

« ... Il faut prendre la vie par la main, même si on ne sait jamais dans quelle direction elle va nous entraîner... »

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.



24/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres