* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Girlhood de Cat Clarke

  C'est le nouveau Cat Clarke qui va m'accompagner aujourd'hui �L'amitié, c'est comme une allumette... il suffit d'une étincelle pour se brûler les doigts.
J'ai sombré quand ma soeur jumelle est morte, et mes amies m'ont reconstruite, morceau par morceau.
Depuis, je pensais que jamais rien ne pourrait nous séparer.
Jusqu'à ce que débarque cette nouvelle fille... �
Entrez dans l'univers de Cat Clarke, la reine du thriller émotionnel ! �#lecture #catclarke #collectionr #girlhood #youngadult #thriller #instalivre #instabook #bookstagram #bookaholic #bookaddict #booklover #bookworm #booknerd #book #librairie #bibliotheque #bibliophile #serialreaders #timetoread #readingtime #readabook #booktime

 

 

 

 

Young Adult - Thriller émotionnel

Parution : le 5 octobre 2017

Editions ROBERT LAFFONT

COLLECTION R

 

 

 

 

Lu dans le cadre d'un partenariat avec la  Collection R

que nous remercions pour cette lecture !

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

L'amitié, c'est comme une allumette... il suffit d'une étincelle pour se brûler les doigts.
J'ai sombré quand ma soeur jumelle est morte, et mes amies m'ont reconstruite, morceau par morceau.
 Depuis, je pensais que jamais rien ne pourrait nous séparer.  Jusqu'à ce que débarque cette nouvelle fille...

 

 

 

 

L'avis de *S* 27 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

 

Après la mort de sa jumelle, Harper a choisi d'entrer au Duncraggan Castle, un pensionnat réputé en Ecosse. Là bas, elle se reconstruit petit à petit, aux cotés de ses nouvelles amies Rowan, Lily et Anna. Toutes les quatre forment une bande très soudée, jusqu'à l'arrivée de Kirsty Connor, une nouvelle élève calme et réservée, qui finit par intégrer leur groupe... 

 

L'histoire se déroule presque exclusivement au sein du pensionnat et c'est le premier point fort du récit. J'ai adoré ce cadre isolé, dans lequel soirées entre filles, petit bizutage, sorties nocturnes et confidences sont de mise. Les adolescentes que nous y rencontrons vivent ensemble 24h/24 et cette proximité rend leur aventure plus riche en émotions, plus intime. L'ambiance peut alors être très agréable et chaleureuse, ou bien tout autre selon l'entente entre les filles. C'est dans cette ambiance évolutive que nous retrouvons le talent de Cat Clarke. Elle joue sur les contrastes et avec les émotions de ces jeunes protagonistes.

 

Cat Clarke nous présente des adolescentes très différentes les unes des autres, des ados auxquelles on s'attache rapidement. Elles ont des personnalités très marquées et j'ai aimé découvrir ce groupe dynamique et solidaire. C'est l'histoire de la jeune Harper qui est au centre du récit, et celle-ci est basée sur un drame qui ne manque pas de nous toucher. Harper a perdu sa sœur et depuis elle se laisse ronger par la culpabilité. Son passé la hante et il lui est difficile de se confier. Le fait qu'elle partage avec le lecteur ses souvenirs a alors beaucoup d'impact. Et finalement, Harper a beau être une jeune fille pleine de vie, on découvre qu'elle n'en est pas moins vulnérable.

 

Harper et Kirsty semblent avoir beaucoup en commun et c'est tout naturellement qu'elles deviennent amies. Kristy est à l'écoute et comprend ce que ressent Harper. Pourtant, il y avait un petit quelque chose dans cette amitié qui me mettait mal à l'aise. Le comportement de Kirsty est étrange et je n'arrivais pas à m'attacher à elle comme aux autres filles. Cette impression ne m'a pas lâché de sitôt. Puis, on réalise que le petit groupe que nous avons rencontré au début du roman n'est plus le même. Le changement est subtil, progressif et celui-ci a des répercussions directes sur l'ambiance du récit. La lecture se veut alors mystérieuse, parfois oppressante avec les secrets, mensonges, doutes et tensions au sein du groupe... 

 

Verdict : Girlhood est une lecture douce-amère qui nous rappelle combien l'amitié est une chose précieuse et fragile. Une nouvelle fois, Cat Clarke aborde des sujets encore peu exploités dans la littérature young adult. A travers l'histoire de ces cinq jeunes protagonistes, elle nous parle du deuil, de l'homosexualité, de l'anorexie, des amitiés toxiques et de tous les petits traumatismes qui peuvent changer une personne. Ce n'est peut-être pas mon Cat Clarke préféré, puisqu'il est un peu moins marquant que ses prédécesseurs, mais rien que pour ces différents thèmes, je le conseillerai sans hésiter aux ados.  

 

 

 

 

 

 

 

"... On dit que perdre son jumeau, c'est comme perdre la moitié de soi, la moitié de son âme. Tout ce qui fait de nous ce qu'on est. On perd tous nos repères, toutes notions de ce qui jusque là était pour nous vrai et juste... "

 

 

 

 

 

 

"... Je m'apprête à raconter cette anecdote à Kirsty, mais les mots me restent coincés dans la gorge. Il est possible que le fait de partager un souvenir l'affadisse, au point qu'il cesse d'exister. Si on le garde pour soi, il demeure plus concentrer, presque palpable. Ce souvenir là a un goût de marshmallow... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC !

 



03/12/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres