* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

La lectrice de Traci Chee (tome 2)

 

 

 

(Tome 2/3)

Fantastique - Aventure

592 pages

Parution : le 22 février 2018

Editions ROBERT LAFFONT

COLLECTION R

 

 

 

 

Synopsis :

 

Ce qui est écrit s'accomplit.

Ainsi se poursuit l'histoire de Sefi a et d'Archer, une histoire écrite avant leur naissance. De proies, les voilà devenus prédateurs : ils traquent les cruels estampeurs à travers Kelanna. Mais doivent-ils s'opposer à l'oracle ou l'aider à se réaliser ?
Nous étions morts, maintenant nous nous relevons.
Les légendes se forgent sur terre tout autant que sur mer, à la pointe de la plume ou de l'épée, mais attention à ne pas y perdre son humanité...

 

 

 

L’avis de *S* 27 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Sefia et Archer sont toujours en fuite. Ils guettent le moindre signe de la Garde qui est à leurs trousses. Mais il est temps pour eux d’inverser les choses et de faire justice eux-mêmes. Pour se venger, pour se faire pardonner, Archer, Sefia et leur compagnons décident de traquer les quatre bandes d’estampeurs qui sévissent à Kelanna. Plus aucun garçon ne sera enlever. Plus aucun garçon ne sera contraint de tuer...

 

On réunit les mêmes ingrédients que le premier tome et on replonge dans un univers incroyable en quelques instants. On suit différents personnages, dans différents lieux, différents contextes. On découvre des extraits du Livre, qui raconte des moments du passé, du présent, du futur. On découvre des petits éléments cachés dans la mise en page, ici et là. On se laisse guider, par ce que ce Livre veut bien nous révéler. C’est à nouveau très riche et tout se met en place en temps voulu, comme dans le premier tome. 

 

L’auteure continue d’approfondir doucement ses deux personnages principaux et c’est un régal de les redécouvrir dans cette suite. Sefia semble un peu perdue, en colère aussi. Elle a découvert tout ce que ses parents lui cachaient et les répercussions sont terribles. Le lien qui unissait Sefia et Archer n’est d’ailleurs plus le même à cause de ces révélations et j’ai aimé suivre l’évolution de cette relation, parfois faite de sacrifices. On sent que notre héroïne veut se racheter, après les erreurs de ses parents. Elle est également toujours en quête de réponses et n’hésite plus à se servir de sa magie pour avancer. Quitte à devoir garder pour elle ses découvertes, pour sauver ceux qu’elle aime, même si cela doit lui briser le cœur. 

 

Archer est, quant à lui, le personnage que j’ai préféré suivre dans ce tome. Lui qui était très énigmatique, se dévoile complètement. C’est un héros torturé, potentiellement dangereux. C’est un guerrier mais il n’en est pas moins vulnérable. C’est un héros qui ne veut pas assumer le rôle qu’on lui a donné, ni accepter l’histoire qui a été écrite. Mais qu’il le veuille ou non, son destin s’accomplit peu à peu, d’une manière ou d’une autre, comme tous les personnages de ce roman...

 

Verdict : Ce deuxième tome a été à la hauteur de mes attentes. C’est un roman d’aventures comme je les aime et qui respire la magie. On se laisse peu à peu envoûter et on reste principalement intrigué par les destins de nos héros. Cette histoire de destin, c’est l’essence même du récit et on s’y accroche volontiers. Si le premier tome de cette trilogie était plus introductif et mystérieux, le deuxième se révèle plus palpitant et c’est un vrai régal. Ce roman fait six cent pages et c’est presque trop court. À suivre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Pour ceux qui avaient le don, le monde était Illuminé : chaque objet flottant dans sa propre histoire, chaque instant accessible pour qui savait comment chercher. »

 

 

 

 

 

 

 

« — Vous feriez mieux de bien réfléchir au genre d’histoires que vous voulez laisser derrière vous, Cap’tain, fit-elle remarquer, parce que je vous assure que dans celle-là vous n’avez rien d’un héros. »

 

 

 

 

 

 

 

« Sefia continua à lire jusqu’à ce qu’elle ait mémorisé chaque paragraphe, chaque mot, chaque signe de ponctuation, ses émotions s’écrasant les unes contre les autres jusqu’à devenir presque impossibles à distinguer : tristesse, douleur, colère, trahison, manque. »

 

 

 

 

 

 

 

« Croire que le monde est meilleur qu’il ne l’est réellement ne fait pas de toi quelqu’un de faible ! Cela fait de toi le genre de personne dont ce monde a besoin. »

 

 

 

 

 

 

« Ce qui est écrit s’accomplit »

 

 

 

 

 

 

 

« Nous étions morts, mais maintenant nous nous relevons ! »

 

 

 

 

 

 

« Les mots étaient beaux, précieux, capables de modeler la trame même du monde pour créer des formes exquises et transcendantes.

Ils étaient aussi dangereux et perfides, capables de corrompre la plus honorable des personnes avec une soif insatiable de connaissance et de pouvoir. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC.



15/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 127 autres membres