* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

La Sélection, tome 2 de Kiera Cass (version audio)

 

 

 

 

 

 

Livre Audio

A partir de 14 ans

Lu par Claire Tefnin

Durée d'écoute : 6h07

Parution : le 16 mai 2018

Editions AUDIOLIB

 

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Elles étaient 35, elles ne sont plus que 6.
L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon et ses parents qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber. Tout est plus compliqué pour America Singer : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales.

 

 

 

 

 

L'avis de *Sandra* 25 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

 

Elles ne sont plus que six prétendantes. Seule l’une d’entre elles régnera sur le Royaume d’Illea...

 

J’avais tellement hâte de retrouver America à cette étape de la Sélection. L’étau se resserre peu à peu et on sait pas ce qui attend la jeune fille. America est un personnage humain et sensible, qui tente de garder la tête haute quoi qu’il arrive. C’est une candidate bien différente des autres et elle me plaît toujours autant. Elle ne veut pas tenir le rôle de princesse. Elle ne veut pas intégrer les rangs de la famille royale. Elle n’est pas intéressée par la splendeur du palais. Elle ne pense pas être faite pour ce genre de vie. Mais, il y a des choses qu’elle ne peut accepter et c’est pour cette raison qu’elle s’implique autant dans la Sélection. 

 

C’est à très bon rythme que j’ai suivi cette lecture audio. Il y a toujours un événement nouveau pour retenir notre attention ou des informations qui précise l’univers. J’ai particulièrement aimé en apprendre davantage sur les origines du Royaume d’Illea en même temps que notre héroïne ou même prendre conscience du contexte politique. Ça en devient passionnant.

 

Le seul point négatif de ce second tome, selon moi, se trouve au niveau de la romance. America est trop indécise et n’arrive pas à faire le point sur ses sentiments. Tout au long de la lecture, la jeune fille est tiraillée par ce qu’elle éprouve pour le prince Maxon et son premier amour Aspen. L’un a montré qu’il avait confiance en elle, l’autre la connaît mieux que personne.

 

America semble avoir besoin de temps mais cela m’a tout de même un peu dérangée. Clairement, elle craque pour les deux pour des raisons bien différentes et il lui est impossible de faire un choix. Heureusement, il y a beaucoup d’autres choses en jeu pour nous faire oublier cet aspect du récit, comme les enjeux politiques, les complots, les attaques répétées... et on se régale.

 

Verdict : Ce deuxième tome est à la hauteur du premier. Le récit d’America est toujours aussi agréable à écouter, voire addictif. On ne sait pas de quoi son avenir sera fait mais on sent qu’elle est destinée à réaliser de grandes choses pour le Royaume d’Illea. La compétition est toujours présente au cœur de la Sélection mais l’intrigue ne s’arrête pas là et celle-ci s’assombrit peu à peu. J’attends la sortie de la version audio du troisième tome avec impatience.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Maxon m’enlace par la taille et plonge son regard pétillant dans le mien. Comment ce garçon, dont le caractère est aux antipodes du mien, arrive-t-il à décrypter mes désirs les plus secrets ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

« — C’est comment, d’être amoureuse ? lui demande ma petite sœur.

— La chose la plus merveilleuse et la plus terrible qui puisse vous arriver, soupire Lucy en réponse. Un bonheur qui menace à tout instant de vous filer entre les doigts, en quelque sorte.

Lucy a parfaitement résumé la situation. L’amour, c’est une peur qui vous donne des ailes. »

 

 

 

 

 

 

 

 

« Peut-être ai-je tort de te parler de cela, mais je veux que tu saches qu’au moment où tu t’es précipitée vers l’estrade, tu m’as rendu très fier. Tu ne te contentes pas d’être belle et talentueuse, tu sais aussi distinguer le bien du mal, tu n’as pas peur de t’élever contre l’injustice. Je suis le père le plus heureux du monde.

Je t’aime, America. Et je suis fier. Très fier. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecoutez un << EXTRAIT >>

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retrouvez les titres disponibles dans le catalogue << AUDIOLIB >>

 

 



11/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 127 autres membres