* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Les Belles de Dhonielle Clayton

   

 

 

 

 

Young Adult - Fantasy

486 pages

Parution : le 22 février 2018

Editions ROBERT LAFFONT

Collection R

 

 

 

 

 

Lu dans le cadre d'un partenariat avec  La Collection R

que nous remercions pour cette découverte !

 

 

 

 

Synopsis :

 

Ne souffrez plus pour être une Belle.

Dans le monde opulent d'Orléans, les gens naissent gris, ils naissent condamnés, et seules les Belles peuvent, grâce à leur talent, les transformer et les rendre beaux. En tant que Belle, Camélia Beauregard est presque une déesse dans cet univers où triomphe le culte des apparences.
Or Camélia ne veut pas se contenter d'être une Belle. Elle rêve de devenir la favorite choisie par la reine d'Orléans pour s'occuper de la famille royale et d'être reconnue comme la plus douée du pays. Mais une fois Camélia et ses soeurs Belles arrivées à la cour, il s'avère que la position de favorite tient davantage du cauchemar. Derrière les ors du palais, les noirs secrets pullulent...

 

 

 

L'avis de *S* 27 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

 

"... Vos Majestés, Votre Altesse, Messieurs les ministres, comtes et comtesses, barons et baronnes, Mesdames et Messieurs les courtisans, habitants d'Orléans, bienvenue à notre traditionnel et remarquable carnaval de la Beauté... "

 

 

 

Camélia, 16 ans, est l'une des six Belles présentées à la Cour et au peuple lors du Carnaval de la Beauté, sur l'Ile d'Orléans. Dans un monde où l'on est prêt à payer cher pour changer son apparence, Camélia et ses soeurs sont les représentantes de la déesse de la Beauté. Elles détiennent un pouvoir mystérieux et unique qui les rendent très précieuses. Camélia rêve d'être celle qui sera choisie par la Reine. Elle rêve d'être la Favorite et elle est prête à montrer de quoi elle est capable...

 
Lorsque nous rencontrons Camélia, elle se trouve être la Belle la plus talentueuse et la plus passionnée de sa génération. Cela ne fait aucun doute. Camélia est aussi une jeune héroïne qui n'aime pas tellement suivre les règles et rien que pour ce côté têtu, on la suit avec plaisir. (Même si je dois avouer que j'ai encore bien plus accroché à la Belle Edel et à son tempérament de feu! ). Ambitieuse, Camélia veut à tout prix décrocher sa place à la Cour. Elle sait qu'une toute nouvelle et incroyable vie l'y attend. Malheureusement, elle réalise bien vite que ce n'est pas celle qu'elle imaginait... 
 
J'ai trouvé la première moitié du roman particulièrement intéressante, dans le sens où on découvre un monde unique et époustouflant. C'est une partie plutôt descriptive dans laquelle on découvre de quoi est fait le Royaume d'Orléans. On y découvre les modes grotesques et bien superficielles de ces habitants. Mais surtout, on tente de comprendre en quoi consiste exactement les fascinants dons des Belles, pouvoirs incroyables qui semblent sans limites !
 
L'auteure nous présente un monde obsédé par l'apparence physique et elle nous en met plein la vue. La lecture est originale, colorée. Le cadre est somptueux, éblouissant. Mais un petit manque d'action a commencé à se faire ressentir et j'ai craint un instant que tout ceci ne soit que de la poudre aux yeux. Aïe !
 
La seconde moitié du roman est rapidement venue balayer mes doutes. Cette partie se révèle être beaucoup plus intense et spectaculaire. Je me suis régalée. Le rythme de lecture s'accélère. On savait Camélia menacée, mais là on ne rigole plus du tout. L'étau se resserre doucement autour d'elle. Tout ce qui semblait si incroyable et lumineux dans la première partie commence à oppresser le lecteur. Et c'est sans compter les manipulations, les mensonges, les trahisons qui viennent assombrir l'aventure de Camélia. Il y a tout ce qu'il faut pour entraîner le lecteur et le tenir dans ses filets pour de bon, jusqu'à la fin.
 
En bref, Les Belles, c'est quoi ? Un petit macaron rose bonbon, au goût de démence. Un petit thé de cruauté, saupoudré de paillettes. Tantôt sucré, tantôt acide, ce premier tome nous présente un univers envoûtant. La Beauté et ses dérives sont au cœur du récit et l'auteure n'a pas fait les choses à moitié. J'ai particulièrement apprécié la deuxième partie du roman qui est juste excellente et qui donne très envie de retrouver nos Belles dans un second tome. RDV en 2019 !
 
 
 
 
https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 

 

 

« Au commencement du monde, le Dieu du Ciel tomba amoureux de la Déesse de la Beauté. 

Le Ciel arrosa la Beauté d’une pluie de présents choisis parmi ses attributs les plus plaisants – le soleil, la lune, les nuages et les étoiles. Elle accepta sa demande en mariage et, ensemble, ils engendrèrent les enfants d’Orléans. 
Mais la Beauté chérissait tant sa progéniture qu’elle passait le plus clair de son temps en sa compagnie. Comme elle refusait de rentrer auprès de lui, le Ciel dépêcha sur terre la pluie, la foudre et le vent pour noyer les premiers hommes.

Lorsque la Beauté prit ces derniers sous sa protection, le Ciel les frappa d’une malédiction : ils naîtraient la peau grise comme un ciel sans soleil, les yeux couleur de sang et les cheveux rêches comme de la paille. Et il les condamna à ressentir à jamais une profonde mélancolie qui se transforma vite en folie.

 En retour, la Beauté créa les Belles, des roses destinées à jaillir de la terre sombre et dévastée afin de rétablir la beauté dans le monde damné, de même que le soleil ramène la lumière. »

 

— Extrait de l’Histoire d’Orléans.

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC 

 



02/03/2018
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres