* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Les Nocturnes de Tess Corsac

 

 

 

367 pages

Parution : le 18 avril 2019
Editions LYNKS

 

 

125 Rouges.

125 Verts.

250 amnésiques.

Et combien de Nocturnes ?

 

 

 

Synopsis :

 

Nous avons cherché par tous les moyens à découvrir pourquoi nous étions enfermés ici. Si seulement nous avions su... Aurions-nous quand même été jusqu'au bout ?

Nous avons cherché par tous les moyens à découvrir pourquoi nous étions enfermés ici. Si seulement nous avions su... Aurions-nous quand même été jusqu'au bout ?

Un nom, un bloc, une couleur d'uniforme : Rouge ou Vert. Ce sont les seules informations dont disposent les deux-cent-cinquante pensionnaires de la Croix d'If, entrés dans l'institut sans le moindre souvenir et sans opportunité de sortir.
Natt Käfig est un Rouge du bloc 3A. Il est le dernier à avoir vu Laura, une Verte, avant sa mystérieuse disparition. Il se fait approcher par un groupe d'élèves... Qui sont ces " Nocturnes " qui ont besoin de son aide et qui pensent que Laura avait découvert les raisons de leur présence dans l'institut ? Rouges et Verts vont devoir collaborer pour percer le secret de la Croix d'If et échapper à l'administration. Y parviendront-ils en apprenant qu'ils sont prisonniers pour des motifs différents ?

 

 

 

 

L'avis de *S* 28 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Natt vit à l’Institut de La Croix d’If depuis maintenant quatre ans. Il n’a aucun souvenir de sa vie passée et ne sait pas non plus ce qu’il fait exactement dans cet établissement. Une nuit, il assiste à la fuite de Laura, dont le corps sans vie sera finalement retrouvé. Suite à cet événement inhabituel, le jeune homme est approché par les Nocturnes, un groupe restreint de pensionnaires qui lui propose de devenir le nouveau messager, pour remplacer Laura...

 

Clairement, il se passe quelque chose d’étrange dans cet établissement et on se laisse porter par l’ambiance mystérieuse qui s’installe dès les premiers chapitres. Les pensionnaires, classés Rouges ou Verts selon des critères qui nous sont inconnus, sont prisonniers et on s’interroge immédiatement. 

 

Je me suis sentie très proche des Nocturnes, ce petit groupe discret qui souhaite comprendre, qui est déterminé à trouver des réponses. Natt a lui aussi ça en lui, cette persévérance. Il veut comprendre ce qui l’entoure. Il veut voir les choses bouger. Il ne veut plus se laisser contrôler. Mais Les Nocturnes ont-ils raison d’aller jusqu’au bout? 

 

J’ai adoré en douter pendant que l’ambiance s’alourdit peu à peu. L’auteure apporte peu à peu des réponses, qui soulèvent de nouvelles questions, qui sont à l’origine de tensions au sein de l’Institut, qui divisent. Le récit n’en est que plus captivant. Il y avait peut-être un peu trop de personnages pour que je puisse vraiment m’attacher mais j’ai aimé les voir si soudés alors que la situation est compliquée et en déstabilise plus d’un. 

 

Verdict : Les Nocturnes est un roman délicieusement mystérieux. L’Institut semble avoir volé beaucoup à ses pensionnaires et on creuse pour comprendre. J’ai aimé me poser toutes ces questions et ce récit porte finalement de belles réflexions. Réflexions que je n’attendais pas en commençant cette lecture. Il est question de psychologie et de justice, de rédemption et de secondes chances et c’est une belle surprise. 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3906442_201407085355361.jpg

 

 

 

 

 

 

 

"... La seule chose qui m'angoisse, c'est la perspective de ne jamais comprendre ce qu'il nous arrive. "

 

 

 

 

 

 

 

"... Combien d'autres notions m'ont été volées? Combien de concepts sont là, dans ma tête, sans que je puisse y accéder? Combien de termes attendent que je tombe dessus par hasard pour les redécouvrir?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" - C'est comme si on était dans un rêve, murmure Yann.

- Pourquoi? je demande.

- Cette manie qu'on a de pas se poser des questions. De ne pas s'interroger sur notre environnement. On prend ce qu'on voit pour une réalité indiscutable. Sans chercher... plus loin. Je ne sais pas ce qu'ils ont pu nous faire, mais ici, on a la même naïveté que dans nos rêves. On est persuadés que tout est acquis et on ne s'aperçoit des incohérences que lorsqu'on y réfléchit vraiment... "

 

 

 

 

 

 ï¿½ 125 Verts. 125 Rouges. 250 Amnésiques. Et combien de Nocturnes? � 
J’avais super hâte de commencer ce roman ! D’abord parce que sa couverture est magnifique �mais aussi parce que j’avais très envie d’en savoir plus sur l’Institut de La Croix d’If. Clairement, il se passe quelque chose d’étrange dans cet établissement et on se laisse porter par l’ambiance mystérieuse qui s’installe dès les premiers chapitres. Je me suis sentie proche des Nocturnes, ces pensionnaires qui veulent comprendre, qui sont déterminés à trouver des réponses. Mais ont-ils raison d’aller jusqu’au bout? J’ai adoré en douter pendant que l’ambiance s’alourdit peu à peu. Le récit n’en est que plus captivant. Il y avait peut-être un peu trop de personnages pour que je puisse vraiment m’attacher mais j’ai aimé les voir si soudés alors que la situation est compliquée et en déstabilise plus d’un ... Ce roman vous tente? �

#bookstagram #editionslynks #tesscorsac #lesnocturnes #timetoread #readingtime #pauselecture #mystere #youngadult #bookblogger

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 



24/04/2019
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 135 autres membres