* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Angelica Varinen de N.M Zimmermann (tome 2)

  � Zoom sur une série jeunesse : Angelica Varinen de N.M Zimmermann. On a terminé la lecture du second tome qui est sorti en librairie cette semaine ✨L'auteure nous offre une nouvelle enquête captivante, menée par une jeune héroïne toujours aussi attachante. On embarque pour une aventure mystérieuse et entraînante, dans un univers original qui continue de nous surprendre. Un univers fantastique qui se précise peu à peu avec ses petits éléments steampunk et ses créatures aussi éblouissantes que mignonnes. C'est sans compter la mise en page soignée et les jolies illustrations qui donnent vie au récit � #lecture #angelicavarinen #nmzimmermann #arretedelire #flammarionjeunesse #aventure #mystere #creatures #fantastique #steampunk #bookstagram #bookaddict #booklover #bookaholic #bookworm #instalivre #instabook #timetoread #readingtime #book #romanjeunesse #enquete #detective #bookstagramer #bookblogger

 

 

 

 

(Tome 2)

A partir de 10 ans

Mystère - Fantastique

224 pages

Parution : le 2 mai 2018

Editions FLAMMARION JEUNESSE

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

 

Angelica, une détective prête à tout pour résoudre les mystères !
Panique ! La licorne très rare et très précieuse de Mina a été kidnappée ! Heureusement, Angelica et Lisobel sont là pour se lancer sur la piste du ravisseur. Mais elles ne sont pas au bout de leurs surprises…

 

 

 

L'avis de *Sissi* 22 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

Angelica accompagne son amie Lisobel et sa famille, pour un séjour de cinq jours dans le majestueux Château d'Arès. Loin de la surveillance de son majordome Atticus, Angelica est prête à vivre une grande aventure. Mais elle fait seulement la connaissance de Mina, la fille de leurs hôtes, particulièrement gâtée, toute en dentelle et en gros nœuds. Mina possède une exceptionnelle licorne naine mais pas vraiment de quoi épater Angelica. Jusqu'à ce qu'un nouveau mystère se profile. La petite licorne a été kidnappée !

 
Quel bonheur de retrouver Angelica, cette petite héroïne intelligente et intrépide, qui aime toujours autant l'aventure et résoudre des mystères. On retrouve également ses fidèles compagnons, Buffon et Naali, et son adorable meilleure amie Lisobel. Seul notre cher Atticus reste un peu en retrait dans ce deuxième tome. Angelica a le champ libre pendant quelques jours mais ne vous y méprenez pas, le majordome veille au grain !
 
Alors que tout le monde est choqué par la disparition du précieux animal, Angelica trouve son séjour de plus en plus excitant. Elle manque d'indices, mais elle persévère, bien déterminée à mettre la main sur le voleur rusé qui a osé kidnapper la bête sous leurs yeux. Même si les adultes n'écoutent pas ses observations, Angelica montre une nouvelle fois qu'elle a l'esprit vif et qu'elle a l'étoffe d'une grande détective, malgré son jeune âge.
 
Verdict : N.M Zimmermann nous offre une nouvelle enquête captivante, menée par une jeune héroïne toujours aussi attachante. On embarque pour une aventure mystérieuse et entraînante, dans un univers original qui continue de nous surprendre. Un univers fantastique qui se précise peu à peu avec ses petits éléments steampunk et ses créatures aussi éblouissantes que mignonnes. C'est sans compter la mise en page soignée et les jolies illustrations qui donnent vie au récit. 
 
 
 
 
 
 
"... Une licorne noire, pas plus grande qu'un chien, était allongée dans une corbeille garnie d'un coussin en satin rose, au pied d'un canapé au tissu brodé de fil d'or. Sa crinière tressée était décorée de petites perles et ses sabots dorés brillaient à la lumière du soleil. Elle leva la tête en voyant arriver de la compagnie et hennit doucement.
- C'est une véritable licorne naine noire, dit M. d'Arès. Nous l'avons faite venir du Pérou après six mois d'attente pour l'anniversaire de Mina. C'est un spécimen extrêmement rare. Il n'en existe pas plus d'une centaine dans le monde.... "
 
 
 
 
 
 
 
"... - Ne vous en faites pas, ca va bien se passer, leur assura Angelica quand elles la rejoignirent.
- Et c'est généralement quand elle prononce ces mots que les ennuis commencent, marmonna Lisobel.
- N'importe quoi, se défendit Angelica. Bon, mettez-vous à quatre pattes, il faut qu'on rampe jusqu'aux arbustes !
Lisobel soupira... "
 
 
 
 
 
 
"... Des licornes naines et une voiture trainée par des licornes, bonté divine... les gens ne savent plus quoi inventer ! .... "
 
 
 
 
 
 
 
Disponible en librairie, sur AMAZON et FNAC.


06/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 127 autres membres