* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Au pays de l'ailleurs de Tahereh Mafi

 

 

 


Fantastique - Jeunesse

396 pages

Parution : le 13 octobre 2016

Editions MICHEL LAFON

 

 

(Lu dans le cadre d'un partenariat avec Livraddict)

 

 

Synopsis :

Avec sa peau pâle et ses cheveux de neige, Alice détonne à Ferenwood. Car Ferenwood est un monde éclatant de couleurs, révélatrices d'un don magique. La blanche Alice n'a donc apparemment aucun don, aucun intérêt : les habitants de ce lieu en ont fait une paria. 
Aussi lorsque son père, la seule personne qui lui témoigne de la bienveillance, disparaît soudainement, la jeune fille n'a-t-elle plus qu'un seul but : le retrouver. 
Pour cela, elle va devoir explorer la mythique et dangereuse contrée un peu plus loin que l'horizon... Elle part avec Oliver, un compagnon de route dont le talent magique consiste à pouvoir tromper son monde. Ce don leur sera-t-il utile Là-bas, un univers sans pitié peuplé de créatures effroyables où rien n'est ce que l'on croit, où les pièges pullulent ? Alice elle-même devra reprendre confiance et utiliser des pouvoirs cachés que nul n'avait décelé chez elle. Reverra-t-elle son père et pourra-t-elle enfin mettre des couleurs sur sa vie ?

 

 

L'avis de *S*, 26 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

 

 

J'avais beaucoup aimé la plume de l'auteure dans la série Insaisissable, et c'est la première chose que je souhaitais retrouver dans ce roman. Sa poésie. Ses émotions. Son intensité. Ces petites choses qui avaient fait la différence. Avec son nouveau roman, Tahereh Mafi a réussi à me toucher d'une autre manière. Au pays de l'Ailleurs est un roman jeunesse et chaque page est imprégnée de magie. L'auteure nous propose un voyage unique, dans un monde à part.

 

Bienvenue à Ferenwood, charmant village qui déborde de couleur et de magie. Alice, douze ans, s'apprête à faire sa Présentation. Elle attend ce jour avec impatience. Il pourrait bien marquer le début d'une grande aventure. Oui, il faut absolument que ce jour change le cours de sa vie. Car depuis que son père a disparu, elle ne peut compter que sur elle même pour prendre son destin en main. Mais voilà qu'Oliver vient lui demander son aide, en échange d'informations concernant son père. Oliver, ce garçon qui se moquait d'elle lorsqu'ils étaient dans la cour d'école. Oliver, qui la mène jusqu'au Pays de l'Ailleurs...

 

Je n'ai eu aucun mal à imaginer notre petite héroïne. Alice, cette petite fille au teint pâle, qui aime manger des fleurs. Des dizaines de bracelets tintants aux poignets et aux chevilles. Les pieds nus qui pianotent dans l'herbe. Alice est une enfant spéciale, dans un monde spécial. Une enfant incolore, dans un monde fait de couleurs. J'ai beaucoup aimé sa personnalité, qui contraste tellement avec la petite fille toute douce que j'imaginais. Alice est une rêveuse. Mais c'est surtout une tête de mule. Elle est fière. Très têtue. Je me suis sentie très proche d'elle et encore une fois, je pense que c'est dû à la plume de l'auteure. Elle possède un vrai talent pour partager les émotions et malgré les douze ans de l'héroïne, je me suis sentie concernée lorsque que le petit coeur de la demoiselle est brisé ou au contraire qu'il déborde d'optimisme et de joie.

 

Mais j'ai surtout découvert un univers étonnant, magique et parfois déroutant. A Ferenwood, les habitants sont entourés de magie. Ils se nourrissent de magie. Ils sont fait de magie. Alice a donc toujours vécu au coeur de la magie, même si elle s'est parfois sentie exclue à cause de son manque de couleur. Son aventure la mène au Pays de l'Ailleurs, là où elle découvre une magie qui fonctionne différemment de la magie encadrée qu'elle a toujours connu. Ce monde est fascinant mais il ne fait pas de cadeau. Ce qui rend sa quête bien plus difficile que prévue. En aucun cas, il ne faut se laisser distraire. Il lui faut suivre les consignes, aussi étranges soient-elles. Prendre connaissance des lois, aussi complexes et folles soient-elles. Oliver, notre guide, commence d'ailleurs par être très mystérieux dans ses explications, de quoi agacer la petite Alice, autant que le lecteur. Alice a des questions pleins la tête. Des questions similaires aux nôtres, qui donnent envie d'en découvrir toujours plus. J'ai trouvé chaque étape du voyage assez dingue et ce grain de folie m'a beaucoup plu. J'ai passé un agréable moment de lecture, magique et coloré ! 

 

 

 

 Ma note : 16/20

 

 

 

 

 

« Elle avait sillonné tout Ferenwood après le départ de Père, en frappant à chaque porte et en demandant à tout un chacun où il aurait pu aller.

Tout un chacun avait une réponse différente.

Tout un chacun savait, en revanche, que Père n’avait emporté avec lui qu’une simple règle, si bien que certains affirmaient qu’il était parti mesurer la mer. D’autres disaient le ciel. La lune. Peut-être qu’il avait appris à voler et oublié ensuite comment redescendre. Elle ne l’avait jamais dit à Mère, mais Alice se demandait souvent s’il ne s’était pas replanté dans la terre pour voir s’il ne repousserait pas plus grand, cette fois. »

 
 
 
 

 

Pour acheter votre exemplaire (16,95€)

AMAZON -  FNAC

 



28/12/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres