* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Cassidy Blake de Victoria Schwab

 

 

 

 

 

A partir de 9 ans

Fantastique

298 pages

Parution : le 30 janvier 2020

Editions LUMEN

 

 

 

 

Levez le voile... le monde des fantômes vous attend de l'autre côté !

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Depuis que Cass a failli se noyer (bon, d'accord, en fait elle s'est vraiment noyée – mais elle n'aime pas y penser), elle a le pouvoir de soulever le voile qui sépare le monde des vivants de celui des morts, et de s'y aventurer. Son meilleur ami est d'ailleurs... un jeune fantôme, Jacob. On peut donc le dire : elle vit environnée de choses étranges. Mais ce n'est que le début !

Car, quand ses parents se voient confier le tournage et la présentation d'une émission télévisée sur les villes les plus hantées du monde, toute la famille prend pour l'été la direction d'Édimbourg, en Écosse. Caves, châteaux et passages secrets, la ville semble regorger de fantômes à chaque coin de rue ! Mais, pour la première fois, Cass rencontre une fille qui possède le même don qu'elle... et comprend peu à peu qu'elle a beaucoup à découvrir sur son étrange capacité.

Saura-t-elle démêler le mystère de ses pouvoirs avant de croiser le chemin d'un spectre mal intentionné ?

 

Victoria Schwab, auteur prodige, imagine, avec l'originalité et le talent qu'on lui connaît, la plongée d'une petite équipe de héros atypiques dans les mystères d'une ville fascinante, et se délecte à nous donner la chair de poule !

 

 

 

 

 

L'avis de *Alex* rêveur et mangeur de papier

 

Cassidy n'est pas une adolescente ordinaire. Depuis l'accident qui a failli lui coûter la vie, elle peut percevoir et traverser le Voile, frontière entre le monde des vivants et celui des morts. Depuis ce jour, l'adolescente est aussi liée d'amitié avec Jacob, qui n'est autre qu'un jeune fantôme. Mais les ennuis commencent véritablement lorsque ses parents l'emmènent à Edimbourg pour tourner un documentaire sur les villes les plus hantées du monde...

 

Cassidy nous raconte d'abord comment tout est arrivé. Elle nous raconte comment son don est apparu après son accident, à quel point tout cela est étrange mais aussi combien elle se sent désormais liée à Jacob. On découvre peu à peu sa drôle de situation mais on sent bien qu'elle a encore beaucoup à apprendre sur son talent. Ce début de roman est aussi mystérieux qu'entraînant.

 

C'est finalement en Ecosse que Cassidy va davantage comprendre ce qui lui arrive, bien malgré elle. Sans le savoir, ses parents l'entraînent au devant des ennuis. La visite d'Edimbourg est alors  pleine de surprises. C'est un lieu de mythes et de légendes et cela joue beaucoup sur l'ambiance de la lecture et sur les petits frissons qu'elle procure au fil des pages.

 

 

On en vient à s'intéresser à l'histoire de la Corneille Ecarlate, dont je tairai les détails mais qui complique clairement l'aventure de notre petite héroïne. Dans un même temps, on fait le plein d'informations concernant le talent tout particulier de Cassidy. A quoi sert-il? Comment s'en servir? Il est temps de découvrir le monde des chasseurs de fantômes et c'est un programme palpitant ! 

 

C'est aussi et surtout l'histoire d'une bien jolie amitié. Cassidy et Jacob forment une belle équipe et peuvent compter l'un sur l'autre, des deux côtés du Voile. J'ai adoré Jacob, fantôme froussard, ami fidèle, mais qui semble aussi avoir ses petits secrets. L'auteure a même réussi à me faire douter et je lui en veux énormément...

 

 

Verdict : J'avais hâte de retrouver la plume de Victoria Schwab et découvrir dans quel univers cette auteure allait nous plonger pour ce roman jeunesse. Aussitôt emballé par l'ambiance étrange et mystérieuse, j'ai beaucoup aimé me plonger dans cette lecture ultra fluide et faire la rencontre de Cassidy et Jacob. On découvre alors une intrigue pleine de mystère, de frissonnantes découvertes et on se laisse porter. Mention spéciale pour les nombreux petits clins d'œil à la saga Harry Potter !

 

 

 

 

 

 

 

 

« Au bout du compte, je pense que ma mère a raison.

J’ai un pied en hiver et l’autre au printemps.

Un pied chez les vivants et l’autre chez les morts. »

 

 

 

 

 

 

« Édimbourg est un lieu riche en événements, pas toujours très joyeux, poursuit notre guide. Ce dont la ville a été témoin, eh bien, ça laisse forcément des traces. Maintenant, je ne peux pas vous dire si elles prennent la forme de simples pierres tombales ou de fantômes. En tout cas, vous seriez bien en peine de trouver un habitant de cette ville n’ayant jamais senti un esprit ou eu une vision qui l’ait fait douter. »

 

 

 

 

 

 

« Si je dois retenir une leçon de cette journée, c’est qu’il me reste beaucoup à apprendre. Le monde est peut-être encore plus étrange que je ne le pensais. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.



02/02/2020
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres