* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

L'envol du phénix de Nicki Pau Preto

 

 

 

 

Tome 1/3

Fantasy - Young Adult

723 pages

Parution : le 13 février 2020

Editions LUMEN

 

 

 

 

Les phénix ne sont pas les seuls à pouvoir renaître de leurs cendres...

 

 

 

Synopsis :

 

 

Autrefois, j'avais une sœur, que j'aimais de toutes mes forces. Pourtant, si j'avais su, je l'aurais haïe. Mais qui a jamais pu contrôler les mouvements de son cœur ?

Véronika regarde brûler dans l'âtre deux œufs de phénix sur le point d'éclore... Dire qu'il y a quelques années à peine, de puissantes reines sillonnaient encore le ciel sur le dos de ces bêtes légendaires ! Avec sa sœur Val, elle ne veut qu'une chose : chevaucher ces animaux mythiques, comme ses parents avant elles. Mais c'est puni de mort, désormais, et tous ceux qui pratiquent la magie sont traqués sans merci. Toutes deux vivent donc dans la clandestinité...

Si seulement l'un de ces phénix pouvait venir au monde, leur vie en serait bouleversée ! Mais qui, de Val ou de Véronika, l'oiseau de feu choisirait-il ? Et ce n'est pas tout : ce que la jeune fille l'ignore, c'est que tous les dresseurs de phénix ne sont pas morts ou emprisonnés. Un petit groupe, retranché dans une forteresse au sommet des montages, poursuit la résistance. Le seul problème ? Ils refusent, désormais, d'entraîner des femmes.

 

 

 

 

L'avis de *Sabrina* rêveuse et mangeuse de papier

 

Val et Veronyka fuient l'empire et ont fait un long voyage jusque Pyra. Les deux sœurs ne rêvent plus que d'une chose : devenir dresseuses de phénix. Dans un monde où l'utilisation de la magie est punie et dans lequel les Phénix ont presque tous été exterminés, elles sont prêtes à prendre le risque de lier leur âme à celle d'un oiseau légendaire et flamboyant. Val et Veronyka ont même réussi à mettre la main sur deux œufs, qui se font si rares, désormais sur le point d'éclore...

 

On commence par faire la connaissance de ces deux sœurs et on découvre alors combien elles sont différentes. L'ainée semble particulièrement froide et cruelle tandis que la cadette a un caractère beaucoup plus doux. Si elles partagent le même rêve, il est clair qu'elles ont aussi un rapport à la magie bien différent. C'est finalement l'éclosion des œufs qui va confirmer nos soupçons à l'égard de l'une des sœurs. Au point où elles ne vont pas poursuivre leur route ensemble. La suite du récit est alors centrée sur l'aventure de Veronyka, qui est bien décidée à trouver sa place. J'ai tellement aimé cette détermination !

 

Ombremagie, animagie, guerre, trahison, complot... Il y a beaucoup à découvrir dans ce premier tome. On découvre tout cela par touches et on sent que l'auteure a soigné la construction de son univers. J'ai été particulièrement intriguée par la magie de ce monde et toute la partie historique. La deuxième moitié de la lecture reste toute fois à mon sens la plus prenante, puisqu'elle contient un certain nombre de rebondissements et de révélations qui donnent un second souffle au récit.

 

La récit est en fait organisé autour de trois points de vue. On y suit l'une des sœurs, un jeune soldat mais aussi un dresseur de phénix. Ces trois points de vue nous permettent d'avoir un meilleur aperçu de cet univers et d'en découvrir davantage sur la manière dont tourne ce monde. Si j'ai adoré suivre le duo Veronyka/Tristan, j'ai eu nettement moins d'affinités avec Val et Sev. Val est très difficile à cerner et le rôle de Sev dans l'intrigue n'était pas très clair pendant la majorité du récit. Le dernier tiers a cependant fort bien arrangé mon ressenti à leur égard et l'aventure de ces quatre héros dans son ensemble est très appréciable. 

 

Il y a aussi une petite comparaison à la saga Eragon sur la quatrième de couverture et je suis franchement d'accord pour dire qu'on y retrouve l'ambiance, le rythme de lecture et un texte tout aussi descriptif. L'auteure a construit un monde solide, riche et fascinant, auquel on prend tranquillement le temps de s'adapter. Un petit conseil : ne vous laissez pas impressionner par les plus de sept cent pages.

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_3943878_201407222526675.jpg

 

 

 

 

 

 

« Parfaitement insensible à la chaleur, le phénix trébucha sur les débris de coquille brisée avant de finir par trouver son équilibre. Puis il se tourna lentement vers les deux sœurs. On eût dit n’importe quel oisillon nouveau-né – les pattes tremblantes, la démarche mal assurée, des ailes minuscules, encore, et un long cou tout déplumé qui peinait à soutenir sa grosse tête. Mais ses yeux, eux… ses yeux immenses brillaient d’intelligence. »

 

 

 

 

 

 

« Cette alliance sacrée était inscrite au firmament, plus vénérable que l’empire, la plaine et les montagnes, plus ancestrale encore que les dieux – et même la mort n’aurait su la défaire. Elle était infinie, sans limites, intemporelle… Le destin de la jeune fille était désormais intimement mêlé à celui de la bête : toutes deux ne feraient plus qu’une pour l’éternité. »

 

 

 

 

 

 

« Parfois, le titre de reine se transmet, parfois, il faut le prendre de force. Parfois aussi, l’honneur est entaché de sang et de trahison, au point qu’il nous glisse entre les doigts. Mais ce titre, il nous faut malgré tout le conquérir, avec du poison sur les mains et la vengeance au cœur. »

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 



01/03/2020
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres