* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Le matin de Neverworld de Marisha Pessl

 

 

 

 

 

 

Roman Ado

Thriller Fanstastique

320 pages

Parution : le 22 août 2019

Editions GALLIMARD JEUNESSE

 

 

 

 

Synopsis :

 

 

Un an après la mystérieuse mort de Jim, son petit ami, Béatrice n'a toujours pas revu leur bande de copains. Populaires, complices, sarcastiques, ils se connaissent depuis toujours mais elle sait qu'ils cachent quelque chose. La soirée des retrouvailles dérape, et leur vie va basculer : ils devront affronter ensemble la vérité et prendre la plus difficile des décisions - ou revivre éternellement la même journée, prisonniers du Neverworld.

 

 

L'avis de *S* 29 ans, rêveuse et mangeuse de papier

 

A la fin de l'année de terminale, le petit ami de Bee est mort dans des circonstances bien mystérieuses. Un an plus tard, la jeune fille part retrouver le temps d'une soirée d'anniversaire leur groupe d'amis, dont elle s'est éloignée après le drame. Si Bee redoute un peu les retrouvailles, peut-être l'aideront-elles à éclaircir le mystère autour de la mort de Jim. Mais ce soir-là, Bee, Whitley, Kip, Cannon et Martha sont plongés dans une boucle temporelle infernale, appelée le Neverworld...

 

Ce roman est découpé en trois parties et la première ne tarde pas à nous faire ressentir un certain malaise. Si les cinq amis ont un jour été proches, il y a quelque chose qui n'est plus du tout comme avant et on ne sait quoi en penser. Puis vient l'annonce du Gardien, sinistre en tous points, qu'on a clairement pas envie de prendre au sérieux. Et pourtant. Nos personnages vont revivre la même journée, encore et encore, tant qu'ils n'ont pas pris une certaine décision dont je tairai les détails... 

 

On perd la notion du temps, on se met à la place de ces jeunes gens et c'est assez déstabilisant comme sensation. On croise les doigts pour qu'ils acceptent la situation, pour qu'ils restent soudés. Mais on réalise bien vite qu'ils se sentent prisonniers et qu'ils vivent un véritable enfer. On vit le même jour, à l'infini, parfois très rapidement et c'en est étourdissant. C'est dans ces circonstances qu'on apprend à connaître les cinq personnages, à travers les yeux de Bee, la petite sainte du groupe, qui semble être la plus honnête et la plus équilibrée.

 

On commence alors à se demander où veut en venir l'auteure. Depuis le début de la lecture, la mort de Jim nous hante et la suite de la lecture est justement centrée sur ce qui est arrivé un an plus tôt. Là encore, l'enquête est menée d'une manière inattendue. Chaque personnage, sans exception, semble cacher un petit quelque chose et il est bien difficile de leur faire confiance jusqu'au dénouement final.  

 

Verdict : Cette lecture a été étrange et oppressante du début à la fin, et pour ces mêmes raisons j'ai eu bien du mal à la lâcher. C'est un roman surprenant, particulièrement dans la construction de son univers, qui offre bien des possibilités en plus de nous faire froid dans le dos. J'ai aimé découvrir ce groupe d'amis qui ne se connaît pas si bien que ça, et qui est confronté à la vérité dans des circonstances aussi bien étonnantes qu'effrayantes...

 

 

 

 https://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527625_201502094824946.pnghttps://static.blog4ever.com/2014/04/771434/artfichier_771434_4527626_201502094824725.png

 

 

 

 

 

 69768947_2311332272417858_208065387069418960_n.jpg

 

 

 

 

 

"... quand la mort de votre petit ami reste inexpliquée, et que vous êtes face à un gouffre de culpabilité et de questions sans réponses? Aucun film ou livre ne peut vous aider dans ce genre de situation. L'Exorciste, à la rigueur.

 

 

 

 

 

"... Le temps est figé là. Il s'est bloqué dans un dixième de seconde, tel un papillon-lune dans un bocal. Il y a bien sûr une issue. Il existe une seule façon pour le papillon de s'échapper, et pour le temps de reprendre son cours...

 

 

 

 

 

 

"... L'esprit fait de son mieux pour atténuer l'impact d'une catastrophe. Mais au bout d'un moment, l'écart entre la réalité et le fantasme finit par être trop grand. Et là, toutes les tentatives de déni et l'espoir que tout s'arrange deviennent vain. Alors, vous vous réveillez en hurlant...

 

 

 

 

 

"... J'étais une horloge qui tictaquait dans un monde hors du temps. Sans le temps, plus rien n'a de sens. Jamais auparavant, je n'avais songé que la fuite du temps est cruciale. Ca donne une limite, de l'énergie, un but, un coup de fouet. Sans ça, tout n'est plus qu'immobilité...

 

 

 

 

 

 

 

"... Plus on étudie le Neverworld, plus on y découvre des choses sur soi. Ses secrets les plus sombres. Ses pires cauchemars. Ses angoisses et ses rêves. Ce qu'on n'ose avouer à personne. Tout est là, il suffit de regarder de près...

 

 

 

 

 

 

 

"... C'est tellement facile de haïr la jolie fille, de vénérer le petit génie, d'adorer la rock star, de faire confiance à la gentille. Mais la vie n'est jamais aussi simple que ça. Chacun de nous est une anthologie composée de milliers de pages remplies de conte de fées et de poésie, de mystères et de tragédies, de vieilles histoires que personne ne lira jamais.

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie.

 

 



01/09/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres