* Rêveurs et mangeurs de papier *

* Rêveurs et mangeurs de papier *

Phobos, tome 4 et Victor Dixen

 

 

 

 

(Tome 4 /4)

Science Fiction - Young Adult

656 pages

Parution : le 23 novembre 2017

Editions ROBERT LAFFONT

COLLECTION R

 

 

 

 

Synopsis :

 

Lancement des chaînes des pionniers dans
3 secondes...
2 secondes...
1 seconde...
Ils peinent à reprendre leurs marques.

Ils sont les derniers survivants du programme Genesis. Après avoir traversé un désert de solitude, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.
Elle peine à reprendre son souffle.
Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras. Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ? Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ? Et si, d'un bout à l'autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ?
Même si l'angoisse mène au bord de l'asphyxie, il est trop tôt pour respirer.

 

 

 

L'avis de *S*, 27 ans, rêveuse et mangeuse de papier

  

 

J’avais terminé le tome 3 mi déboussolée, mi soulagée. Depuis leur premier pas dans le Cupidon, depuis leur premier pas sur Mars, nos héros ont vécu des événements aussi incroyables que terribles. Ils ont dû faire des choix difficiles, des sacrifices pour survivre, des erreurs aussi. Leur aventure est riche en émotions, et pleine d’humanité. Mais leur combat n’est pas terminé. C’est la fin de la chaîne Génésis et le retour sur terre est imminent pour les pionniers. Ils vont retrouver leur indépendance...

 

J’avais un peu peur de commencer cette petite brique. Un peu peur de terminer cette série de science fiction, de quitter cet univers, ces personnages. Finalement, je me suis laissée embarquée pour ne lâcher ma lecture que très rarement. Catastrophe médiatique, débats, quelques surprises ici et là. Il se passe tellement de choses dans ce quatrième tome!

 

Léo, notre candidate française, se montre une nouvelle fois très courageuse et pleine de volonté dans ce dernier tome. J’avais hâte de découvrir ce qui l’attendait sur Terre. J’étais sûre au moins d’une chose, elle n’a pas fini d’en baver. Les pionniers sont si célèbres qu’ils doivent rendre des comptes et se soumettre au jugement de milliers de téléspectateurs, qui ne sont pas toujours bienveillants. C’est une nouvelle étape, particulièrement éprouvante pour Léonor.

 

Si Léo reste au centre de l’attention, j’ai aimé retrouvé les autres candidats. Ce n’était pas toujours le cas dans les tomes précédents mais ici j’ai pris plaisir à suivre chacun d’entre eux. Chaque pionnier a un projet qui lui ressemble, qui lui tient à cœur. Les personnalités s’affirment en conséquence. Nos personnages font entendre leur voix, portent fièrement leurs valeurs, assument leurs actes. Ils sont fidèles à eux-mêmes, mais surtout, plus soudés que jamais.

 

Ce quatrième et dernier tome marque la fin d’une grande aventure, la fin d’un voyage qui nous aura emmené très loin, la fin d’une belle expérience dans l’ensemble. C’est la fin, tout du moins, pour le lecteur. J’ai trouvé ce tome complet. C’est le tome des révélations, des réponses. L’auteur nous a réservé quelques surprises, et ce jusqu’à la fin. Je garde tout de même une petite préférence pour le tout premier tome de cette série, qui annonçait à juste titre une aventure addictive et pleine de rebondissements. Ce n’était pas parfait mais je garderai un très bon souvenir de cette saga.

 

 

 

 

 

 

« Ici, dans la bulle, il n’y a pas de caméras, pas de course à l’audimat, pas la moindre paillette de célébrité. Rien d’autre que le silence, l’anonymat et le vide : le hors-champ infini de l’espace. »

 

 

 

 

 

 

 

«  On est les estropiées de l’espace, murmure la Canadienne d’une voix soudain plus claire, plus lucide, où perce une affection sincère. Kris, Eden, moi… et toi, Léo. Mars nous a pris des choses que la Terre ne pourra pas nous rendre, malgré toutes les promesses des médecins, malgré toutes les paillettes des chaînes personnelles. »

 

 

 

 

 

 

 

«  Depuis le début, nous veillons les uns sur les autres, continue Safia, suivant le fil de sa pensée. C’est ainsi que nous sommes parvenus à survivre jusqu’à aujourd’hui. Et c’est ainsi que nous continuerons à survivre demain. Nous formons un tout indivisible.  »

 

 

 

 

 

 

 

 

Disponible en librairie, sur AMAZON et  FNAC.



26/05/2018
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres